breaking news

Cellou Dalein Diallo, « le leader Peulh », d’après RFI (Radio France Internationale) Par Mamadou Djon Camara

juin 25th, 2015 | par Leguepard.net
Cellou Dalein Diallo, « le leader Peulh », d’après RFI (Radio France Internationale) Par Mamadou Djon Camara
Informations
1

                                                                                           

Ce qui se débâtait  dans  les quartiers, dans les salons, et dans les coulisses est désormais sur la place publique et voir même à l’international. Cellou Dalein Diallo, Président de l’UFDG est reconnu comme étant ‘’le leader  peulh’’. C’est la Radio France Internationale qui l’a confirmé ce matin, dans le journal Afrique de 6h 30m de Rfi, reportage d’Olivier Roger.

L’on a beau dire, Cellou Dalein Diallo est ‘’leader peulh’’ ;  un leader qui ne doit sa popularité qu’au soutien de la communauté peulh et de la région du Fouta Djallon. Tout ce qu’il a comme poids électoral, les 37 députés à l’Assemblée Nationale, le titre de Chef de file de l’opposition, les finances du parti, tous ne sont  que la résultante du soutien de la communauté peulh à Cellou Dalein Diallo dont –il est aujourd’hui  le champion et le porte flambeau.

Depuis les massacres du 28 septembre dont-il nie aujourd’hui pour des fins électoralistes, Cellou ne se bat que pour sa communauté.  « Ma communauté est ceci, ma communauté est cela », aimait t-il dire. Etait-ce sincère ? Son alliance avec Dadis Camara, celui qu’il avait pourtant accusé d’avoir réprimé dans le sang l’événement  du 28 septembre, lève le voile sur le comportement machiavélique du candidat peulh. Comme pour dire que : pour avoir le pouvoir Cellou est prêt à marcher de sang froid sur les cadavres des 150 personnes tuées au stade, et ignorer les femmes violées du 28 septembre. Mais le leader peulh fait –t-il la fierté des peulhs ?

Le reportage d’olivier Roger sur RFI

 

« Début Juin, Dalein perdait son meilleur allié Sidya Touré qui décidait d’aller en Solo à la prochaine bataille présidentielle. Coup dure pour l’UFDG qui avait besoin d’allié dans la  région côtière pour contrecarrer le RPG d’Alpha Condé.  C’est l’une des raisons qui l’a conduit à nouer une alliance avec Dadis Camara et sa nouvelle formation politique le FPDD.

En 2010, l’UFDG était tombé dans le piège du RPG, à savoir l’union sacrée contre lui.  Cellou Dalein Diallo veut éviter la réédition de cette mésaventure.  Mais le choix de s’aligner avec Moussa Dadis Camara qu’il rendait responsable du massacre de 2009 au stade du 28 septembre, sera-t-il sans conséquences  pour le leader peulh ?

Pour l’heure, l’UFDG s’attache à rassurer sa base et faire admettre une stratégie à haut risque.  L’UFDG rappelle que sous la présidence d’Alpha Condé, la justice n’a pas estimé urgent d’inculper Dadis Camara et ce n’est  pas à Dalein de le condamner. Bref, l’UFDG refuse le débat sur la moralité de son alliance avec Dadis et pointe du doigt la faiblesse des autres.  Cette artifice suffira t-il a faire avaler une pilule que certains trouve amer. L’UFDG en est convaincu. Reste désormais à savoir si cette alliance produira des effets électoraux bénéfiques pour Dalein ? Dans le cas inverse,  se revirement pourra bien se transformer en impasse politique pour ‘’le leader peulh’’.

Conclusion

Cellou Dalein Diallo, le leader peulh, président de l’UFDG est désormais abandonné de tout le monde. Son allié Sidya Touré qui lui donnait un  peu de sa couleur a fini par s’en éloigner. Il est désormais dans l’isolement permanent. Et pour s’affranchir de cela, il est prêt à pactiser avec le Diable. Comme le disait Damaro, « Cellou a perdu son âme», il l’a vendu au Diable.

Cet acte risque de couter à Cellou sa crédibilité, son influence sur sa communauté ainsi que son leadership au sein du parti, UFDG. En tout cas Bah Oury, le vice-président et fondateur du Parti   a été claire, Cellou ne lui a pas informé en allant voir Dadis, c’est après qu’il a appris sur les medias. Suivez mon regard !

 

Affaire à suivre !!!

 

 Mamadou Djon Camara

One Comment

  1. Momo says:

    Leader Peul? C’est le leader Guinéen. L’homme qu’il faut pour la Guinée. Les aigris vont mourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *