breaking news

Le bilan de l’action de M. Amara Camara, Ambassadeur de la Guinée à Paris passé aux cribles ( Source: Observateur).

juillet 30th, 2015 | par Leguepard.net
Le bilan de l’action de M. Amara Camara, Ambassadeur de la Guinée à Paris passé aux cribles ( Source: Observateur).
Informations
2

 

L’année électorale rime dans toutes les grandes démocraties à celle du bilan de ceux qui nous gouvernent. Après la publication du classement des différents membres du gouvernement par un de nos confrères onlines, il nous est paru nécessaire de nous intéresser à celui des Ambassadeurs. En l’absence d’un classement dûment effectué par les services du ministre des Affaires Etrangères M. François Louceny Fall, nous avons décidé de mener notre propre enquête afin de mieux jauger les performances de nos Ambassadeurs. C’est tout naturellement que nous nous sommes tournés vers l’Ambassade de la Guinée à Paris. Ceci en raison de sa position stratégique et diplomatique.

Contacté par notre rédaction lors d’un bref entretien téléphonique, M. Amara Camara n’a pas voulu s’attarder sur son bilan. Il nous a directement redirigés vers ses collaborateurs et les membres de la société civile Guinéenne en France. «Pour connaitre le bilan de mon action à l’Ambassade de la Guinée à Paris, je vous dirige vers la société civile et les anonymes qui y viennent régulièrement. Je vous invite à relater leurs témoignages sans me faire part» a confié M. Amara Camara.

 

  1. Amara Camara jugé par ses compatriotes

 

Pour mieux cerner le bilan de M. Camara, nous avons commencé par interroger les travailleurs de l’Ambassade de la Guinée à Paris avec la promesse que leurs témoignages pouvaient être anonymes. De leurs avis, il ressort que l’actuel Ambassadeur a amélioré leurs conditions de travail par la rénovation des locaux et le perfectionnement du matériel informatique et bureautique. M. Camara a également introduit le versement d’un panier repas journalier à tout le personnel. Ce qui est une première, selon eux. Les arriérés de salaire ne sont plus qu’un lointain souvenir. Désormais, les salaires sont versés tous les mois, en temps et en heure. «M. Amara Camara est un diplomate chevronné, un compatriote dévoué au développement de notre pays. Il est parmi les meilleurs qu’a connu l’Ambassade de Guinée à Paris» ont insisté nos diplomates parisiens en guise de conclusion.

C’est après cette entrevue que nous avons choisie des personnalités de la société civile Guinéenne à Paris pour recueillir leur avis sur l’action de M. Amara Camara. Nous avons porté notre dévolu sur Mme Aïssatou SY présidente de FUDGA (Femme Unie pour le Développement de la Guinée et de l’Afrique, ndlr). Joint au téléphone, Mme SY s’est réjoui de cet entretien. «Pour ma part, j’apprécie beaucoup M. l’Ambassadeur, Amara Camara. Il est très disponible et proche de la communauté. Quand il est convié à des évènements, il est toujours présent ou se fait représenter s’il a des empêchements. Le seul souci qui l’anime est la cohésion nationale. C’est un excellent Ambassadeur dont le bilan mérite d’être dit être haut et fort» a témoigné la présidente de la FUDGA.

Nous avons aussi approché un jeune actif dans la société civile, qui a été un acteur de premier plan de la CAGF (Coordination des Associations Guinéennes en France). «M. l’Ambassadeur, Amara Camara a cette qualité d’ouvrir grandement les portes de son bureau à tout un chacun. Il peut vous recevoir avec ou sans rendez-vous, quelle que soit votre connotation politique. Il est humble et accessible. Les choses ont beaucoup évolué à l’Ambassade depuis son arrivée» nous a confié M. Alpha Diallo.

Pour ce qui est des usagers de l’Ambassade, même s’il reste des choses à améliorer le bilan est plutôt positif. «Les locaux Ambassade sont désormais propres et sont bien entretenus. Le personnel est mieux accueillant et plus réceptif aux doléances que nous leurs formulons. Pour ceux qui viennent de loin c’est-à-dire d’autres pays Européens ou de la province, des instructions ont été données  par son Excellence M. l’Ambassadeur Amara Camara pour que les documents soient traités et restitués le même jour. Ce qui nous évite d’aller dormir à l’hôtel ou chez des proches» dixit Mme Aminatou Sylla, compatriote résidente à Lyon. «La principale amélioration qu’on peut formuler, c’est la sécurisation des documents administratifs délivrés par l’Ambassade. Nous souhaitons qu’ils soient infalsifiables de sorte que les autorités Européennes n’aient aucun doute sur leurs véracités» a plaidé Mme Sylla.

 

Les chantiers de M. Amara Camara

 

Ces témoignages élogieux à l’égard de M. Camara n’occultent pas le fait que son bilan peut et doit être amélioré. Dans des nombreux domaines, des perfectionnements doivent être faits afin de donner plus de vitalité et de lisibilité à la diplomatie Guinéenne à Paris.

C’est ce que d’ailleurs a confirmé un de ses proches conseillers. Parmi les chantiers de M. Camara figurent la numérisation des documents administratifs délivrés par l’Ambassade et le rapprochement des services consulaires à nos compatriotes vivants dans l’Hexagone. Ceci par la création des consulats dans plusieurs grandes villes Françaises, à l’instar de celui de la capitale de Rhône Alpes, Lyon.

Enfin, pour fluidifier l’information et faciliter les démarches administratives des usagers de l’Ambassade de la Guinée à Paris, un site internet flambant neuf vient d’être mis à  la disposition du public. A noter que ce site http://www.ambaguineefrance.org est le fruit de la coopération entre les services de l’Ambassade de la Guinée à Paris et le think tank CADEV-Guinée (Club d’Action et d’Aide au Développement de la Guinée) qui l’a gracieusement offert à notre représentation diplomatique dans l’Hexagone. La maintenance est aussi assurée par ce think tank constitué de jeunes cadres Guinéens vivants à Paris. La mise en service de ce site a donné lieu à une cérémonie grandiose le 08 Juin dernier dans les locaux de l’Ambassade en présence du bureau de la CADEV-Guinée et du personnel de l’Ambassade de la Guinée à Paris. La presse et la société civile étaient également représentées. On notait également, la présence de la miss Guinée France 2015.

Il convient de préciser que M. Amara Camara est Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Guinée en France, Portugal et Luxembourg. Il est également le représentant de la Guinée à l’UNESCO et à la Francophonie.  De par son expérience à l’UNESCO, il est membre du Conseil d’Administration de cette institution.

Dans nos prochaines éditions, nous reviendrons sur l’action d’autres Ambassadeurs.

 

 

 

Source : l’observateur

2 Comments

  1. Bangoura Lamine says:

    Chers faiseurs de bilans, vous devriez être en mesure de faire la différence entre le fonctionnement administratif normal d’une ambassade et la mission proprement parler d’un Ambassadeur.

    Si le bilan de notre fameux ambassadeur se résume à ces petites activités banales qu’assurent les services de toute ambassade voire certains consulats, alors renvoyez ce Ambassadeur extraordinaire de façade en Guinée.

    Ce que vous qualifiez de bilan, est simplement le travail de notre consul et les autres services spécialisés de l’ambassade, notamment le service social et culturel, etc .

    Un consul a pour mission de défendre les personnes et les biens des ressortissants de son pays. tel est essentiellement le résumé de la description de votre article. Et l’Ambassadeur alors ?

    Un Ambassadeur est par définition le représentant de son Président(pays d’origine) auprès de l’autre Président ( pays d’accueil ). La mission d’un ambassadeur n’a rien à voir avec ce que vous décrivez. Un ambassadeur doit connaître la puissance économique, politique, culturelle, sociale, militaire, sportive, diplomatique, environnemental, etc, du pays auprès duquel il est mandaté.

    Il doit aussi et surtout, communiquer ces informations à son Président en l’orientant sur les meilleurs choix des domaines en matière de coopération, de partenariat, d’aide et assistance utiles et accessibles pour son pays.

    Il doit enfin, promouvoir entre autres son pays et établir des contacts utiles pour son pays dans tous les milieux socioprofessionnels, en particulier les milieux diplomatique, les investisseurs et les entreprises.

    À rappeler que l’expression plénipotentiaire veut dire  » investi de tous les pouvoirs de négocier librement et à sa guise « . Cet ambassadeur est accrédité auprès de trois pays et une Organisation Internationale. Aucune de ses actions dans le domaine de la Santé publique (Ebola), l’Agriculture, le domaine de la Sécurité, des infrastructures, de l’éducation nationale (Bibliothèque universitaire), pour ne citer que ceux là, n’ont fait l’objet de l’attention ni d’action de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de notre République Bananière.

    Il est honteux de constater qu’un Ambassadeur qui couvre trois pays occidentaux et une Organisation Internationale ne soit pas capable de proposer un bilan d’activité annuel avec tous les problèmes que notre pays traverse depuis l’intronisation d’Alpha Condé à Sékoutoureyah.

    Mon humble conseil : cet excellence ainsi que ses autres collègues guinéens, n’ont absolument rien à foutre dans nos Ambassades.

    La jeune génération qui au bénéfice d’études diplomatiques adéquates ( Relations internationales ) et qui, de surcroît est décomplexée mais actuellement marginalisée, devraient remplacer ces rongeurs de budgets et ouvrir notre pays aux investisseurs pour entamer son émergence.

  2. Diaby Bakeba says:

    Si j’ai apprécié les définitions de mon compatriote Bangoura Lamine sur le rôle d’un ambassadeur, je ne partage pas sa conclusion sur l’action de l’Ambassadeur de Guinée à Paris dont le bilan est globalement brillant et excellent, de l’aveu-même de la majorité des Guinéens de l’étranger. Personnellement, j’ai eu quelques contacts avec notre ambassade et notre ambassadeur à Paris. Franchement, j’ai trouvé un homme compétent, à l’écoute et respectueux des valeurs de la culture guinéenne. La critique est facile, mais l’œuvre est difficile. On ne peut faire des miracles. Notre pays est en chantier, Prions simplement que le Tout-Puissant Allah préserve notre pays des
    malheurs et l’aide dans son élan de développement. Je viens d’arriver de Guinée où j’ai constaté des améliorations malgré la présence continue de problèmes de développement. Je soutiens l’action du gouvernement guinéen et « time will tell ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *