breaking news

DECLARATION DE L’AMICALE SANKE (Association des autochtones de la Basse-Guinée)

août 2nd, 2015 | par Leguepard.net
DECLARATION DE L’AMICALE SANKE  (Association des autochtones de la Basse-Guinée)
Informations
2

 

Considérant qu’après une large concertation et organisation sociale de la Basse-Guinée, dénommée : UDIBAG, UBC, SANKE et l’Alliance pour la Guinée Maritime ont fondé l’Union de la Basse Guinée (U.B.G.),

Considérant que de toutes ces organisations fondatrices, seules SANKE et l’UBC (Union de la Basse-Côte) ont désigné El-hadj Sékhouna Soumah comme Kountigui de la Basse-Guinée et Cheick Amadou Camara comme Coordinateur dans le but bien compris de la promotion sociale, politique et économique de toutes les filles et tous les fils de la Basse Guinée,

Considérant, que l’un et l’autre des ces frères se sont détournés des objectifs pour lesquels ils ont été désignés en ayant des intentions affichés de vendre notre région de manière à hypothéquer l’avenir de notre communauté,

Considérant que les manifestations de ce comportement sont concrétisées par des déclarations à tout le moins contradictoires et contre nature faites par El-hadj Sékhouna pendant cette semaine,

Considérant que l’Amicale SANKE dans sa déclaration du 25 décembre 2014 avait énergiquement protesté contre l’attitude et les agissements de ce même individu et le désavouer dans son dessein inavoué de détourner la mission fondamentale d’unification des structures sociales des filles et des fils de la Basse Guinée,

En conséquence,

  • L’Amicale des membres de SANKE se désolidarise fondamentalement encore une fois, des prises de positions de ces soi-disants représentants de notre région qui ont trahi la vocation de la Basse Guinée que nous voulons unie et prospère.
  • L’Amicale des membres de SANKE ayant déjà retiré sa confiance à El-hadj Sékhouna Soumah et à Monsieur Cheick Amadou Camara, reste tout à fait disposée à travailler avec toute autre association qui poursuit les mêmes objectifs qu’elle : La promotion et l’épanouissement des filles et fils de la Basse Guinée « la Basse Guinée unie ».

Conakry, le 31 juillet 2015

Le Président de l’Amicale

 

El-hadj Abou Issiaga Bangoura

 

DECLARATION DU COLLEGE DES KOUNTIGUIS DE CONAKRY

Considérant que nous, les cinq Kountiguis des cinq communes de Conakry, sommes membres fondateurs de l’Union de la Basse Guinée (UBG),

Considérant qu’en son temps nous avions approuvé la désignation d’El-hadj Sékhouna Soumah et Monsieur Cheick Amadou Camara, respectivement comme kountigui et coordinateur de l’UBG,

Considérant que le cabinet constitué à cet effet constate avec amertume de graves manquements aux objectifs pour lesquels ils ont été désignés,

Considérant des multiples plaintes formulées par certains leaders d’opinions et certaines associations fondatrices de la Basse Guinée dont SANKE,

Considérant qu’El-hadj Sékhouna Soumah affiche délibérément les intentions de marchander les intérêts de la Basse Guinée à travers les sorties spectaculaires,

Considérant que de telles pratiques sont devenues récurrentes et sont de nature à jeter l’opprobe et l’humiliation sur notre communauté,

Considérant que les autres organisations régionales sont restées et demeurent fidèles à l’idéal de leurs régions en toutes circonstances,

Considérant que les agissements d’El-hadj Sékhouna Soumah constituent un grave préjudice pour l’avenir de notre communauté,

En conséquence,

Le collège des Kountiguis de Conakry se démarquent fondamentalement des positions prises par El-hadj Sékouna,

En attendant les kountigui créent le présent collège pour gérer les affaires courantes de l’UBG.

Le collège réaffirme qu’il est disposé à travailler avec toutes les filles et tous les fils de la Basse Guinée qui aspirent à l’épanouissement social, politique et économique de la Basse Guinée.

Conakry, le 1er août 2015

Le porte-parole du Collège

 

El-hadj Alhassane Keïta

2 Comments

  1. Bangoura Lamine says:

    Ce Elhadj Alhassane Keita est un individu inconnu en Basse-Côte. J’affirme ici que c’est toi Alhassane Keita qui veut diaboliser notre communauté et détruire notre unité. Pourquoi tu n’affiches pas ta photo au bas de ton article pour t’identifier ? Pourquoi ton insolent article n’est pas signé par le comité des Kountigui et surtout quelle preuve disposes-tu réellement pour accuser Elhadj Sékhouna de vouloir vendre la Basse Côte comme si les filles et fils de cette région manquaient de lucidité ? Quel serait, selon toi le prix que coûterait la Basse Côte ?

    Tu veux t’en prendre à toute la communauté en utilisant le Kountigui Elhadj Sékhouna Soumah comme prétexte à cause de sa position qui dérange les intérêts des tiens, non ?

    Le Sotigui de la Haute Guinée n’est-il pas le soi-disant Sage le plus corrompu de tous les guinéens ?

    Ses proches le qualifie d’ailleurs de l’Homme le plus corrompu devant l’éternel. Villas, voitures, argent et autres privilèges de son clan dans le Gouvernement et dans l’Administration, ce, depuis l’époque de Sékou Touré et sans compter une présence massive de ses représentants dans le secteur économique mais aussi au sein notamment de l’armée, la Police, la Gendarmerie, les cadres de la justice et les Ambassades guinéennes établies partout à travers le monde. Pourquoi les Sages de la Haute Guinée ne se mobilisent-ils pas pour humilier et destituer votre Sotigui ?

    Elhadj Sékhouna Soumah est et demeure le Kountigui de la Basse Côte. Seuls les Sages et la population de cette région peuvent se réunir pour en décider autrement.

    Tu voudras bien arrêter, Monsieur Keita, de mentir et de calomnier Elhadj Sékhouna Soumah, notre Kountigui.

  2. camara baba says:

    Mw g s8 totalement d accor avk la dclaration des 5 contigui des 5 communes car elhadj est passe a cote d sa mission et d ailleur vs traiter alhassane d inconnu e vs ki vs connai opportuniste ki vs connai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *