breaking news

Droit de réponse de l’UFR à un article paru sur Aminata.com

août 5th, 2015 | par Leguepard.net
Droit de réponse de l’UFR à un article paru sur Aminata.com
Informations
0

 

C’est avec étonnement que nous avons lu sur le site Aminata.com un article intitulé « le garde de corps de Sidya Touré tue un jeune de 17 ans à Matam ». Cette information est mensongère et diffamatoire. Il est à préciser qu’aucun proche du Président Sidya n’a été de près ou de loin concerné par cette affaire mal relayée par ce site d’information. C’est pourquoi, la cellule com de l’UFR se donne le droit d’apporter des éclaircissements sur cet assassinat. Comme pour dire qu’en Guinée ce n’est pas l’accusateur qui trouve des preuves, c’est plutôt l’accusé qui doit en trouver pour sa défense.

« Dans la nuit du 1er au 2 août dernier, une bagarre   a opposé deux jeunes aux environs de 4h dans un bar de Matam dénommé « le Manguier », non loin du siège national de l’UFR à Matam. Dans cette bagarre, l’un a trouvé la mort et le coupable a tout de suite pris la fuite pour aller se cacher. Devant cette situation, les jeunes du quartier ont décidé de le rechercher cette même nuit, afin de le lyncher ou le conduire à la police. C’est ainsi qu’ils se sont mis à fouiller les habitations avoisinantes, le siège de l’UFR n’a pas été exempté. N’ayant rien trouvé, ils sont été bien inspirés d’aller voir ailleurs où ils l’ont appréhendé. Il sera copieusement bastonné avant d’être conduire à la Brigade Mobile de Matam dans un état critique, mais selon les informations dignes de foi, sa vie ne serait pas en danger.

Il faut rappeler que lors de la recherche du fugitif, certains jeunes mal intentionnés avaient relevé la présence des motos neuves garées au siège de l’UFR. Dès le lendemain matin, ils se sont constitués en groupe de loubards décidés à venir semer la pagaille devant le siège, dans l’intention de s’emparer de quelques uns de ces engins. Informé très tôt par les gardiens, le Député de Matam, l’honorable Dr Deen Touré a demandé à la Police de sécuriser le siège en vue d’empêcher ces loubards d’agresser et de pénétrer dans la cour.

Le jeune ‘’Bioroph ‘’ qui a commis cet assassinat, est actuellement détenu à la Brigade Mobile de Matam. Il est nécessaire de faire noter qu’il n’est nullement le garde du corps de Sidya Touré. Les Journalistes de Aminata auraient dû aller à la gendarmerie pour vérifier avant d’afficher une information des plus mensongères et de surcroît, pourrait porter préjudice à l’image de marque de l’UFR et de son Président.

Il faut remuer sept fois la langue avant d’affirmer quoi que ce soit, a dit le sage.

 

 

Cellule COM UFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *