breaking news

Un appel aux Guinéens: Pourquoi Devons-nous Tous Voter Pour Sidya En 2015 ?

août 10th, 2015 | par Leguepard.net
Un appel  aux  Guinéens:  Pourquoi Devons-nous Tous Voter Pour Sidya    En 2015 ?
Politique
2
voiture 
Conakry,  le  30 Juillet 2015   Abdoulaye Diallo, Professeur

City University of New York, USA

 

Guinéennes, Guinéens de tous les âges, de toutes les ethnies, de toutes les professions, de toutes les sensibilités politiques ou religieuses

 

Guinéennes, Guinéens de l’intérieur et de l’extérieur

Chers Compatriotes

Notre chère Patrie, la Guinée, a trop longtemps été malade de sa gouvernance, malade de plusieurs de ses dirigeants et de son élite, malade de sa classe politique ethnocentriste.

Les conséquences  de cette maladie longue de soixante ans sont entre autres : la pauvreté, le manque d’infrastructures de base,  la non performance des systèmes d’éducation et de santé, une haine entre nos communautés savamment créée et entretenue, la corruption, une insécurité qui ne dit pas son nom, le chômage des bras valides, bref tout  ingrédient pouvant rendre l’avenir de notre pays incertain.

Face à cette situation chaotique, ce sont de nombreux dirigeants de partis politiques qui, à l’approche de chaque échéance électorale, nous proposent de nouvelles alternatives par des promesses à jamais réalisées.

L’échéance de 2015 arrive à grands pas avec les mêmes enjeux : plusieurs candidats avec les mêmes promesses, chacun accusant l’autre. Ils sont déjà’ entrain d’accourir vers nous comme la volaille a’ laquelle on jette du grain,  en nous promettant monts et merveilles, oubliant qu’ils l’ont déjà’ fait et refait ; les plus nantis vont jusqu’à nous corrompre, compromettant l’élémentaire résidu de notre unité. Ils nous ont divisés lors des précédentes consultations électorales. Maintenant  ils ont pour projet de nous subdiviser, nous qui sommes en même temps  les votants et les victimes. Ils nous appellent leur fief.

Mais cette fois-ci, une chance particulière s’offre à nous les électeurs, je puis dire nous les décideurs. Quelle est cette chance ?

C’est celle d’avoir vu tous ces braves prometteurs à la tâche.   Ceux d’entre eux qui n’ont pas été nos Ministres ou Premiers Ministres ont été Présidents de notre République. Ils nous ont tous gérés,  et alors nous les avons observés à l’œuvre,  nous avons pu jauger ce dont chacun d’eux est capable. En ordinaire langage on dit : nous savons qui est qui. Si nous ne voulons pas nous faire avoir une nouvelle fois, nous devons apprécier ces braves messieurs sur la base de ce qu’ils ont déjà’ fait.  Nous dirions que leur campagne électorale est achevée il y a longtemps de cela’.  Nous ne le jugerons plus par leurs gestes et discours d’aujourd’hui, mais plutôt par leurs résultats d’hier ou d’avant-hier.

Donc pour les consultations de 2015,  la possibilité de voter en toute connaissance de cause nous est offerte: il s’agit de choisir l’avenir de notre pays, c’est à dire l’avenir de chacun d’entre nous, l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants, ou choisir l’intérêt individuel et sordide de celui qui, avec peu de vergogne, nous  désigne fief, celui qui nous oppose à nous-mêmes, celui-là qui nous maintiendra dans la pauvreté, dans les considérations ethniques pour couvrir son incompétence face à nos besoins de développement.

L’échéance électorale de 2015 est une aubaine pour nous guinéennes et guinéens : celle de choisir une personne et une seule parmi des gens que chacun de nous a connus. Notre choix de 2015 est opportun. Chacun de nous a la possibilité de faire une décision historique : placer notre pays dans le concert des nations civilisées, ou maintenir notre patrie commune dans la médiocrité, dans le statu quo des peuples qui manquent encore de maturité démocratique,  et qui conséquemment vont continuer à croupir sous le poids de l’ethnocentrisme avec ses corollaires de pauvreté aigue, d’émeutes, d’insécurité, de chômage, d’interminables manifestations de rues, d’instabilité politique, d’épidémies de tout genre, de famine chronique , etc.

Guinéennes, Guinéens, Chers compatriotes

La caractéristique principale de nos partis politiques d’aujourd’hui est l’ethnocentrisme.

Notre pays regorge de plus d’une dizaine d’ethnies. S’il nous était demandé de voter pour un député, nous pourrions prendre le risque de voter ethnie puisque nous avons la possibilité de voter pour 114 individus. Par contre la consultation de 2015 consiste en le choix d’un et d’un seul individu parmi tous nos braves candidats. Compte tenu de tous les enjeux  qui nous font face, il est de notre devoir patriotique, de notre intérêt individuel et collectif de raisonner au-delà de nos instincts identitaires, au-delà de nos obédiences  politiques et sélectionner en toute connaissance de cause le candidat le plus valeureux, le plus apte à nous sortir de ce profond tunnel sans fond dans lequel nos précédents choix nous ont engloutis. Ce choix d’une unique personne est au-delà des partis politiques. C’est une question de survie de notre patrie toute entière et de nous-mêmes individuellement. Cette décision qui est aujourd’hui la nôtre est capitale.

 

 

 

 

Guinéennes, guinéens, chers compatriotes

L’occasion nous est opportune de prendre la meilleure ou la pire des  décisions dans nos choix électoraux. Il est temps pour nous de nous débarrasser de nos instincts  ethno stratégiques en matière de choix  électoral. C’est notre occasion ultime de faire un choix électoral responsable et digne d’une Guinée unie ou’ il fait bon vivre. Nous avons le choix entre trois possibilités : le bon, le  mal et le pire. Si nous votons pour la Guinée, nous choisissons le bon dès le premier tour rejetant ainsi le mal et le pire.  Si nous nous exprimons par rapport à nos instincts identitaires, nous disqualifions le bon au premier tour, et nous parions entre le mal et le pire au second tour. Au finish, nous disqualifierons le mal pour sélectionner le pire, et dans ce cas, nous n’aurons encore que nos yeux pour pleurer.

Quel est le bon choix ?

C’est celui de mettre dans l’urne l’ultime bulletin du candidat capable de nous rassembler tous autour des valeurs cardinales de notre patrie commune,  réunifier nos différentes communautés les unes aux autres comme elles étaient les temps jadis. Recréer la confiance mutuelle entre nous, tel que le forestier ne soit plus haït par le  koniaka, que le Peul et le malinké vivent en confiance réciproque,  qu’un soussou soit à l’aise auprès d’un guerzé, etc. C’est de cela’ que nous avons besoin d’abord. La pire des tares que le pouvoir actuel nous a léguée aura été de créer ce dysfonctionnement entre nous- mêmes fils et filles d’une même nation.

Ce candidat sera en plus celui que nous avons déjà repéré par ses aptitudes a’ nous extraire rapidement de cette pauvreté, ce par son sens aigu de manager une équipe gouvernementale digne d’une République civilisée. Celui qui pourra être un Président d’une République au sein de laquelle nos biens communs seront convenablement gérés, la vie d’un citoyen sera sacrée,  les systèmes éducatifs et sanitaires seront de ce siècle, l’électricité et l’eau au robinet ne constitueront pas un luxe, les billets de banque auront une valeur, les salariés vivront plus dignement.

Le candidat que nous aurons choisi aura aussi une capacité efficiente de riposte a’ l’inévitable trucage  électoral qui est la caractéristique majeure de la gouvernance actuelle. Ceci sous-entend un candidat dont le fief électoral est Conakry et principalement Kaloum qui sera en mesure d’inquiéter sérieusement le pouvoir en cas de mouvements sociaux. L’expérience a prouvé que seul un mouvement au cœur du siège du pouvoir central est capable de l’ébranler. Autrement, nos gouvernants ne se soucient guère du nombre de victimes lors des marches de contestations. Bien au contraire, ils y trouvent plaisir.

Guinéennes, Guinéens,

Nous n’ignorons pas qui est cet homme parmi les candidats à la course pour les présidentielles prochaines. Nous connaissons parfaitement le candidat qui satisfasse le mieux aux critères   pour que notre Guinée commune soit le pays que nous désirons.

J’ai la profonde conviction que, comme moi, la majorité des guinéens avertis savent que Sidya Touré est, à ce jour, cet homme. Je n’ai aucunement la prétention de dire que Sidya est le meilleur des Guinéens. Je veux juste dire que je le trouve meilleur aux autres postulants par rapport à la situation politico-socio-économique de la Guinée d’aujourd’hui.

Sur le plan socio-politique, Sidya est le seul, d’entre eux, autour duquel nous tous guinéens nous pouvons trouver un consensus. Et ce consens national est la condition de survie de notre nation. C’est pour cette raison qu’il est, au pire des cas, le deuxième choix électoral de tout guinéen.

Sur le plan économique, Sidya, mieux que tous les autres en lice,  a fait ses preuves que nous avons tous vécues. Sidya Touré nous a fait montre de son  pragmatisme si nécessaire à satisfaire nos urgents besoins de développement multisectoriel.   Cet homme sans passion nous a démontré qu’il est capable de manager une équipe gouvernementale  dans l’équité, la rigueur nécessaire, la transparence, créer la richesse, revaloriser notre monnaie. Ces preuves, il les a faites ici et ailleurs, dans des conditions différentes.

Pour riposter efficacement contre la machine de mascarade électorale si bien huilée du pouvoir actuel, nous avons besoin du candidat dont le fief électoral est Kaloum. Fort heureusement pour nous, Kaloum est un fief majeur de Sidya dont le Député élu et non des moindres est de son Parti. Le pouvoir ne pourra aucunement résister a’ la capacité de riposte de Kaloum en cas de fraude.

Bref, Sidya est l’homme de notre cas. Nous devons saisir cette chance avant qu’il ne soit trop tard. La Guinée d’aujourd’hui a besoin d’un Sidya. Je sais qu’il y a de nombreux Sidya dans notre pays. Mais parmi nos candidats a’ la présidentielle de 2015, un seul est Sidya Touré. Nous tous ensemble autour de lui en 2015, nos problèmes sont résolus. Au cas contraire, nous continuerons à rêver changement. C’est une excellente chose que de rêver. American Dreams. Mais il est de notre impérieux devoir d’être réaliste, voter utile, voter  pour la véritable solution aux contraintes qui nous assaillent tous ensemble. Voter le bon en rejetant le mal et le pire dès le premier tour. Voter Sidya Touré dès  le premier tour nous évitera le chaos et le regret après un  second tour.

A une très large majorité, nous guinéens  sommes rassurés de la capacité de Sidya Touré  à résoudre les problèmes qui sont aujourd’hui les nôtres. Mais, les instincts  identitaires cultivés en nous par certains des autres candidats continuent à peser encore sur nous. Notre intelligence doit nous aider à dépasser notre instinct pour voter professionnalisme contre amateurisme, efficacité contre démagogie, ce qui nous uni contre ce qui nous oppose.

Intellectuels, cadres guinéens, chers collègues,  

Sidya Touré est des nôtres, il est le symbole de la valeur intellectuelle, morale et professionnelle que nous incarnons. Il est en chacun de nous, et nous sommes en lui. Il est indéniable que collectivement, nous avons confiance en lui pour son professionnalisme, son pragmatisme et son intégrité. Il est de notre devoir de le soutenir contre vents et marées, pour aider notre pays à prospérer  comme d’autres en Afrique. Citons la Côte d’Ivoire, le Ghana, et le Sénégal comme exemples. Par ce choix historique nous aurons contribué à soulager ce peuple que nous devrions éclairer, mais qui, à juste titre, estime que nous l’avons trahit.  Nous devons tous ensemble agir, de toutes nos forces, malgré les risques que nous encourons de la part de l’autorité en place,  pour que Sidya soit à Sekoutoureya en 2015.

Elèves, Etudiants, Jeunes de Guinée, 

Votre espoir semble à jamais perdu. Non !  Sidya  est la solution à votre inquiétude. Suivez les discours de cet homme. Vous sentirez qu’il sait  de quoi il parle. Il ne parle jamais d’ethnie. Jamais il ne vous divise, jamais il ne vous manipule. Il sait avec précision  ce qui manque à vos écoles et  universités. Il en a une solution appropriée. Je puis vous garantir qu’il fera plus que ce que vous pouvez espérer. Sidya Touré est l’unique parmi les candidats a’ pouvoir résoudre les problèmes qui sont les vôtres.

Rappelez-vous, vous faites plus de 70 %  des guinéens. C’est vous qui perdez ou gagnez selon le choix du bulletin que vous prendrez. C’est vous qui, tous les jours,  êtes dans les rues pour protester, c’est vous qui êtes dans ces écoles a‘ issues incertaines, qui prenez le risqué chemin de l’aventure, en mot c’est vous la Guinée qui émerge, ou la Guinée qui chavire. Décidez de votre sort en faisant le choix en votre faveur.  Ne vous laissez plus manipuler par des ainés peu orthodoxes a’ votre égard. Je souffre pour vous, je suis un éducateur, mes propres fils sont parmi vous. J’ai soif de vous voir heureux dans votre pays. Je rêve de vous retrouver confiants en votre système éducatif lorsque vous vous  confrontez avec vos amis  formés ailleurs. Je rêve de vous voir travailler et gagner une vie comme les enfants des pays que vous enviez. Je n’ai aucun intérêt en vous induisant en erreur.

De ces postulants a’ la magistrature suprême de notre pays, Sidya est le seul en qui pouvez fonder votre espoir. Je vous le garantis.  Votez Sidya, faites la campagne pour l’homme qui dit « Un Etudiant, un ordinateur ». Parcourez nos villes et villages pour scander  ’’Bèè Sidya en 2015’’, ’’Fo Sidya en 2015’’.   Vous n’essuierez plus la déception comme celles qui ont précédé.

Femmes de Guinée,

Mères de nous toutes et tous, vos enfants sont en train de mourir par dizaines dans les eaux ou déserts sur le chemin de l’exil. D’autres sont froidement victimes d’assassinats dans des pays qui devraient nous prendre en référence. Ceux qui n’ont pas pu s’évader sont au chômage. Ils sont régulièrement embobinés dans d’interminables marches dites pacifiques au cours desquelles ils sont tués, ou rendus a’ jamais infirmes par les balles des forces de désordre du pouvoir actuel.

Femmes de mon pays,

Par milliers, vous savez que Sidya est l’unique homme parmi nos candidats a’ pouvoir vaincre notre Président actuel et  définitivement panser vos plaies, soulager les maux de vos enfants et de vos époux. La sagesse et le désespoir que nous vivons  commandent que toutes, vous votiez Sidya. Femmes de guinée, mobilisez-vous, mobilisez vos époux, vos fils et sœurs pour scander ’’Bèè Sidya en 2015’’, ’’Fo Sidya en 2015’’.   Voter Sidya, c’est voter la solution aux problèmes  de vos enfants.

Opérateurs Economiques de Guinée,

Vous qui vous battez nuit et jour pour créer la richesse dans ce pays, vous qui renflouez les caisses de notre pays par vos inlassables efforts, vous qui nourrissez nos familles des villes et des campagnes, d’abord, je loue votre courage.

Vous qui quotidiennement, êtes victimes de brigandage, de cambriolage, de destructions de biens suite a’ de multiples marches de protestation, vous êtes victimes de l’inflation galopante de notre monnaie locale, plusieurs d’entre vous ne pouvant voyager aujourd’hui pour vos affaires, d’autres sont en exil forcé, je sens vos douleurs, je suis des vôtres.

Vous avez besoin avant tout d’un pays stable pour vos affaires, donc vous avez besoin d’un Président qui fasse un consensus national. Parmi nos candidats a’ la présidentielle, Sidya est le seul qui jouisse de la confiance  de nous tous guinéens.

Vous avez aussi besoin d’un dirigeant qui connaît l’importance du climat des affaires : une monnaie stable, la confiance du marché intérieur et extérieur, c’est -à ’-dire la sécurité, la justice, etc., c’est dire que vous avez besoin d’un Sidya.

Avec Ebola dans notre pays, vous avez pu évaluer l’impact d’une mauvaise gestion des épidémies sur les affaires que vous menez. Vous avez besoin d’un Président pragmatique face a’ des situations de ce genre. Sidya est l’homme de ces situations.

Opérateurs Economiques, cœurs et poumons de mon pays, supportez, votez et faites voter Sidya pour la sécurité et la création de la richesse nationale qui constitue votre cheval de bataille.

Agriculteurs et Eleveurs de Guinée,

La seule présence de vos outils de travail sur le logo du parti de Sidya est un signal fort de sa compréhension et de son intéressement aux contraintes qui sont les vôtres.  Cela dénote également l’importance qu’il accorde a’ votre métier par rapport au développement de notre pays qui est avant tout un pays agricole.  Rappelez de vous que Sidya Touré vient de la Cote d’Ivoire, le pays qui s’est imposé par l’agriculture. Ce n’est donc pas fortuit qu’il ait vos outils de travail sur son logo. En votant Sidya, vous aurez placé le pion pour développer notre agriculture en vue de satisfaire les besoins alimentaires des guinéens  et exporter les excédents pour vous faires des devises. Dites tous ’’Bèè Sidya en 2015’’, ’’Fo Sidya en 2015’’.

Forces militaires et paramilitaires de Guinée,

La Guinée est notre patrie commune. Vous l’incarner mieux que quiconque d’entre nous. Vous incarner toutes nos vertus, mais aussi toutes nos carences. Vos actes de tous les jours nous grandissent tous ou nous disqualifient collégialement. Vous savez mieux que quiconque d’entre nous que notre pays commun a besoin d’une stabilité pour son épanouissement, votre épanouissement. Vous n’ignorez pas que Monsieur Sidya Touré fait notre consensus national, la seule condition qui puisse nous épargner de ces interminables   manifestations de rues causant des dizaines de morts et de blessés par les armes payées sur la sueur de vos pauvres parents : pères, mères, frères et sœurs sur lesquelles vous tirez sur ordre des pouvoirs qui ne font pas notre consensus. Pour leur maintien, les pouvoirs vous commandent de tirer sur vos parents que vous avez mission de protéger. Par ces actes vous participez au déchirement du tissu social de votre patrie, au malheur dans les familles de vos nombreuses victimes, a’ de nombreuses pertes en vies humaines. Il est temps que vous aidiez mieux votre pays en faisant le choix de l’homme du consensus national lors du prochain scrutin électoral. Vous devriez aussi éviter de brandir les armes que vous détenez contre vos frères et sœurs qui manifesteront contre une mascarade électorale imposant un candidat contre la volonté de la majorité d’entre nous. Rappelez-vous aussi que la justice internationale  veille au grain quant aux actes de chacun d’entre vous.

Militantes et militants des partis d’opposition, chers compatriotes,

L’échéance au scrutin présidentiel de notre pays approche.  Pour plusieurs d’entre nous le choix est difficile. Voter pour le leader de notre parti politique qui dans la plupart des cas se trouve être notre parent, ce qui semble légitime pour la Guinée d’aujourd’hui,  ou prendre le bulletin du candidat le plus qualifié, le candidat de l’unité de nous tous, le candidat le plus méritant qui ne serait pas des nôtres, ethniquement parlant, mais qui, sur tous les autres aspects, est le plus apte à nous sortir du marasme économique dans lequel nos précédents choix instinctifs nous ont conduits et maintenus.  La réponse vient  d’elle-même. Mais la décision est difficile a’ prendre tant   nous sommes meurtris dans nos âmes par les divisions ethniques créées et entretenues par nos politiciens. Pourtant nous devons assumer notre histoire, cesser de tourner en rond autour d’une souffrance commune empreinte de pauvreté, d’épidémies, d’affrontements intercommunautaires a’ haut risques, d’insécurité, de manque d’espoir. Nous devons choisir la solution définitive a’ tous ces problèmes, et ce, dès le premier tour de notre élection, au risque de n’avoir au second tour qu’a’ parier entre le mal et le pire. En cas contraire, notre choix final tombera sur le pire pour la plupart d’entre nous. Tous, votons Sidya dès le premier tour, autrement, nous n’aurons que notre mouchoir  pour nous calmer le lendemain du verdict final.   Prenons tous un temps de réflexion, et nous y parviendrons. Juste rappelons-nous que nous ne votons pas pour le président d’un parti politique ou d’un député, mais plutôt pour UN président de toute la Guinée.

Responsables et Leaders de l’Opposition,

Je respecte vos soucis pour notre pays. C’est un seul d’entre vous qui dirigera ce pays si vous vous entendez, et si vous présentez la personne capable de battre l’actuel président. La question qui se pose n’est pas : qui est capable d’être premier ou deuxième au premier tour ? La question pour vous doit être : qui est capable de battre le professeur Alpha Condé ? Quitte que ça’ soit au premier ou deuxième tour.

Vous n’ignorez pas qui, d’entre vous, est le candidat du consensus national. Si vous l’ignorez je vous propose de mettre ensemble une personne de la Basse Guinée, une personne du Fouta, une de la Haute Guinée, et une de la Forêt. Dites-leur de sélectionner, par consensus, un président parmi les différents candidats, y compris le Président Alpha Condé. Vous êtes tous certains que leur consensus s’accordera autour de Sidya Touré. Je consens que certains d’entre vous puissent se sentir brimés. Mais je leur certifie que Sidya serait leur rempart  s’ils veulent accéder au pouvoir en 2020.

Je souhaite que vous preniez rapidement cette sage option pour votre salut et pour le salut de notre pays pour lequel vous vous battez.

A ceux  qui semblent favoris par des chiffres, il est bon qu’ils soient conséquents avec eux-mêmes puisqu’ils connaissent parfaitement la carte électorale actuelle du pays. Ils la connaissent mieux que leurs militants.  Ils doivent être conséquents et honnêtes vis à vis des leurs.  Cette option leur garantirait une victoire dans l’avenir et leur éviterait de lancer leurs passionnés jeunes adeptes dans des protestations stériles et risquées.  Aussi, par cette sage décision, nombreux de leurs adeptes pourraient se retrouver dans la future administration et participerons a’ la gestion du pays, au lieu de se retrouver parmi les exclus comme plusieurs aujourd’hui.

Militantes et militants du RPG-Arc-en-ciel, chers compatriotes,

Je ne vous en veux nullement pour avoir voté ou supporté  le Professeur Alpha Condé précédemment. Peut-être que vous et moi avions eu le même avis en 2010. Légitimement, nous n’avions aucune raison de ne pas le choisir, puisque nous ne l’avions pas vu a’ la tâche. Vu son cursus universitaire, sa supposée expérience, sa longue bataille pour accéder au pouvoir dans ce pays,  il aurait été une bonne option pour les guinéens d’essayer ses compétences a’ lui aussi.  Honnêtement, si nous ne l’avions pas fait, nous nous reprocherions de quelque chose. Dieu merci, c’est chose faite.   Nous avons vu notre Président a’ tous, Le Professeur Alpha Condé, a’ l’action.  Comparé aux autres qui l’ont précédé, les principales caractéristiques de sa présidence auront été la division ethnique, l’insécurité, la mauvaise gestion de l’épidémie Ebola empêchant les musulmans guinéens de se rendre particulièrement a’ la Mecque deux années de suite, les interminables manifestations de rues pour réclamer une meilleure forme de gestion d’élémentaires processus électoraux, des centaines de morts a’ Conakry, N’Nzérékoré, Lola, etc., le blocage des affaires dans le pays chose due   justement a’ ce qui vient d’être cité.  De tous ces maux, le plus dangereux est la haine  qu’il a savamment créée et continue d’entretenir entre nos différentes communautés et dont nous nous demandons tous, du moins pour ceux qui se soucient du devenir de ce pays, de comment redevenir ce que nous étions entre nous avant qu’il ne vienne aux affaires.  Cette déchirure de notre tissu social ne profite qu’au Professeur Alpha Condé et a’ personne d’autre. Ceci a conduit a’ l’instabilité du pays,   a’ la faiblesse de notre système économique préalablement fragile, a’ une systématisation  de l’esprit de clans dans le fondement de notre jeune démocratie.

Chers compatriotes, si vous pensez que ceci est réel, il est temps pour nous de réfléchir et de penser a’ la Guinée toute entière. Nous devons tous rechercher un homme capable de nous unir tous,  enterrer les haches de guerres et de suspicions, cet homme apte à nous faire occuper a’ des choses plus utiles, plus sérieuses. Mes chers compatriotes,  je crois humblement que Monsieur Sidya Touré est cet homme. Je vous prie de scander tous ’’Bèè Sidya en 2015’’, ’’Fo Sidya en 2015’’ et voter Sidya.

Excellence Monsieur le Président, Professeur Alpha Condé,

Je ne doute point de vos ambitions pour la Guinée, notre patrie commune. Je loue votre courage, votre si longue bataille pour atteindre vos objectifs, votre intelligence si je puis dire. Vous êtes un homme perspicace. Je salue les efforts inlassables que vous avez consentis pour l’instauration de la démocratie en Guinée.

Cependant Excellence Monsieur le Président, votre approche n’a pas permis d’atteindre les résultats escomptés par les guinéens.  De mon point de vue, vous consacrez trop de temps et d’efforts pour manipuler vos opposants et le peuple de Guinée au lieu de vous focaliser sur l’essentiel pour les guinéens : unité nationale et développement.

Excellence, Monsieur le Président, vous avez déclarez vous-mêmes que ignorez les cadres guinéens. Je comprends pourquoi il vous est impossible de proposer au peuple de Guinée une équipe gouvernementale apte à répondre a’ ses attentes. Par contre vous possédez une forte intelligence pour faire tourner l’opposition en rond. Mais la rue est toujours la’ pour bloquer le pays tout entier et vous empêcher de réaliser les quelques projets que vous ambitionnez pour le pays.

Pour ces raisons, je souhaiterais  respectueusement vous dire que vous auriez mieux aidé votre cher pays en positionnant a’ la magistrature suprême un autre des candidats, celui-là le plus apte à mobiliser tous les guinéens autour d’un projet commun de société, sans chasse aux sorcières, sans règlements de comptes, sans effusion de sang le lendemain de votre départ. C’est une décision difficile a’ prendre, mais j’ai l’assurance que vous en êtes capable.  J’ai aussi l’assurance, Monsieur le Président, que vous reconnaitrez en Sidya Touré l’homme de ce gabarit. J’ai la certitude que vous pouvez le hissez a’ la tête de ce pays pour le salut de tous les guinéens et de toutes les guinéennes.

Respectés leaders religieux de mon Pays,

Priez pour Sidya Touré a’ fin qu’il accède a’ la magistrature suprême de notre pays pour le salut de nous tous.

Amen.

Diallo Abdoulaye

Contacts:

Tel: 001 6469456950 ( USA)

bdlydll@gmail.com

2 Comments

  1. Sylla says:

    Mr diallo je suis épaté vous avez tout dit bravo rien à ajouter je prie Dieu que bon nombre de guinéens comprennent ce message , il en va de l’intérêt national… Ensemble on est tous sydia touré… Bravo mon frère vous connaissez très bien la Guinée et les guinéens de toute entité confondue, le poste de vice Presidence vous le mériter frère , je suis conquis !! Vive UFR vive le candidat du consensus vive son excellence sydia touré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *