breaking news

COMMUNIQUE DE L’UNION DES FORCES DEMOCRATIQUES (UFD) (signé par Sadio Barry)

août 13th, 2015 | par Leguepard.net
COMMUNIQUE  DE L’UNION DES FORCES DEMOCRATIQUES (UFD) (signé par  Sadio Barry)
Politique
0

 

UNION DES FORCES DEMOCRATIQUES (UFD)

Réf. : 01 / SG/ UFD / 2015
COMMUNIQUE

 

Objet : Suspension ou non des activités du parti par le Président.
Le Secrétariat général,

 

A tous les membres du Bureau Exécutif National de l’UFD,

 

 

Mesdames et Messieurs,

 

Suite à la correspondance du 8 aout du secrétariat administratif du CP, accompagnée d’une communication de M. le président du CP, président de l’UFD, que certains d’entres vous avez reçue, nous sommes encore obligés de rappeler, malgré nous, conformément aux statuts, quels sont les attributions ou prérogatives du CP que le Président et certains de ses proches ne semblent pas comprendre ou s’obstinent à ignorer.

 

L’article 27 dont le président se prévaut est pourtant simple, limpide et ne prête à aucune confusion ou interprétation.

 

Cet article ne donne qu’un « titre », celui de Président du Parti, et cela du fait d’être le Président du CP qui préside le Conseil National et le Congrès du Parti. Le président du parti, statutairement, n’a pas les prérogatives de prendre seul une décision sur les organes ou instances du parti.

 

Par contre, le CP, lui, il a des attributions dont veiller :

 

–         A la conformité de la mise en œuvre des décisions des instances,

–         Au respect des statuts et règlement intérieurs (RI)

 

Cet article, comme on le voit, donne même obligation au CP de consulter le BEN pour la prise de « mesures correctives » en cas de manquements.

 

Il n’est donc pas compréhensible pour nous, que le Président du CP qui est censé veiller au respect et à l’application des Statuts se croit au-dessus des textes et tente de « gouverner » par décret dans un parti qui dit se battre pour des valeurs démocratiques et le respect de la Constitution en Guinée.

 

Pour rappel aussi et encore, conformément aux statuts, les seules instances de décision de l’UFD sont le Conseil National et le Congrès (voir les articles 25, 31 et 32), pas le CP, dont le rôle se limite au contrôle de l’application des décisions du Conseil National et du Congrès auxquels le CP et le Secrétariat Général rendent tous compte.

 

Malheureusement, il est particulièrement grave que, le Conseil Permanent, statutairement garant « du respect des statuts et règlements intérieurs », garant de « la conformité de la mise en œuvre des décisions des instances », soit le premier à les violer de manière flagrante et systématique, à travers les actes solitaires du Président.

Nous sommes donc au regret de vous dire, monsieur le Président, que la décision de suspendre toutes les activités de l’UFD, que ce soit la votre seule ou celle du CP, dans tous les cas de figures, est nulle et de nul effet, sauf éventuellement sur vous-mêmes.

 

Les activités du secrétariat général et du bureau exécutif poursuivent donc leur cours normal.

 

Mesdames et Messieurs, chers membres de l’UFD, veuillez recevoir mes salutations cordiales !

 

 

Allemagne, le 10 août 2015

 

Le Secrétaire général

 

SADIO BARRY

 

 

 

 

 

<p align= »center »>UNION DES FORCES DEMOCRATIQUES (UFD)<br />

R&eacute;f. : 01 / SG/ UFD / 2015<br />

</p>

<p align= »center »><strong>COMMUNIQUE</strong> </p>

<p align= »center »><strong><u>Objet</u></strong> : Suspension ou non des activit&eacute;s du  parti par le Pr&eacute;sident.<br />

<br />

<strong>Le Secr&eacute;tariat g&eacute;n&eacute;ral,</strong> </p>

<p align= »center »><strong>A tous les membres du Bureau  Ex&eacute;cutif National de l&rsquo;UFD,</strong></p>

<p>&nbsp;</p>

<p>Mesdames et  Messieurs,</p>

<p>Suite &agrave; la  correspondance du 8 aout du secr&eacute;tariat administratif du CP, accompagn&eacute;e d&rsquo;une  communication de M. le pr&eacute;sident du CP, pr&eacute;sident de l&rsquo;UFD, que certains  d&rsquo;entres vous avez re&ccedil;ue, nous sommes encore oblig&eacute;s de rappeler, malgr&eacute; nous,  conform&eacute;ment aux statuts, quels sont les attributions ou pr&eacute;rogatives du CP que  le Pr&eacute;sident et certains de ses proches ne semblent pas comprendre ou  s&rsquo;obstinent &agrave; ignorer. </p>

<p>L&rsquo;article 27 dont  le pr&eacute;sident se pr&eacute;vaut est pourtant simple, limpide et ne pr&ecirc;te &agrave; aucune confusion  ou interpr&eacute;tation.</p>

<p>Cet article ne  donne qu&rsquo;un &laquo; titre &raquo;, celui de Pr&eacute;sident du Parti, et cela du fait d&rsquo;&ecirc;tre le  Pr&eacute;sident du CP qui pr&eacute;side le Conseil National et le Congr&egrave;s du Parti. Le  pr&eacute;sident du parti, statutairement, n&rsquo;a pas les pr&eacute;rogatives de prendre seul  une d&eacute;cision sur les organes ou instances du parti. </p>

<p>Par contre, le  CP, lui, il a des attributions dont veiller :</p>

<p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; A la conformit&eacute; de la mise en &oelig;uvre  des d&eacute;cisions des instances,<br />

-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Au respect des statuts et r&egrave;glement  int&eacute;rieurs (RI)</p>

<p>Cet article, comme  on le voit, donne m&ecirc;me obligation au CP de consulter le BEN pour la prise de &laquo;  mesures correctives &raquo; en cas de manquements.</p>

<p>Il n&rsquo;est donc pas  compr&eacute;hensible pour nous, que le Pr&eacute;sident du CP qui est cens&eacute; veiller au  respect et &agrave; l&rsquo;application des Statuts se croit au-dessus des textes et tente  de &quot;gouverner&quot; par d&eacute;cret dans un parti qui dit se battre pour des  valeurs d&eacute;mocratiques et le respect de la Constitution en Guin&eacute;e.</p>

<p>Pour rappel aussi  et encore, conform&eacute;ment aux statuts, les seules instances de d&eacute;cision de l&rsquo;UFD  sont le Conseil National et le Congr&egrave;s (voir les articles 25, 31 et 32), pas le  CP, dont le r&ocirc;le se limite au contr&ocirc;le de l&rsquo;application des d&eacute;cisions du  Conseil National et du Congr&egrave;s auxquels le CP et le Secr&eacute;tariat G&eacute;n&eacute;ral rendent  tous compte.</p>

<p>Malheureusement,  il est particuli&egrave;rement grave que, le Conseil Permanent, statutairement garant  &laquo; du respect des statuts et r&egrave;glements int&eacute;rieurs &raquo;, garant de &laquo; la conformit&eacute;  de la mise en &oelig;uvre des d&eacute;cisions des instances &raquo;, soit le premier &agrave; les violer  de mani&egrave;re flagrante et syst&eacute;matique, &agrave; travers les actes solitaires du Pr&eacute;sident.<br />

Nous sommes donc  au regret de vous dire, monsieur le Pr&eacute;sident, que la d&eacute;cision de suspendre  toutes les activit&eacute;s de l&rsquo;UFD, que ce soit la votre seule ou celle du CP, dans  tous les cas de figures, est nulle et de nul effet, sauf &eacute;ventuellement sur  vous-m&ecirc;mes. </p>

<p>Les activit&eacute;s du  secr&eacute;tariat g&eacute;n&eacute;ral et du bureau ex&eacute;cutif poursuivent donc leur cours normal.</p>

<p>Mesdames et  Messieurs, chers membres de l&rsquo;UFD, veuillez recevoir mes salutations cordiales&nbsp;!</p>

<p>&nbsp;</p>

<p align= »center »>Allemagne, le 10 ao&ucirc;t 2015</p>

<p align= »center »><strong>Le Secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral</strong></p>

<p align= »center »>SADIO BARRY</p>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *