breaking news

Tibou KAMARA, un INTRIGANT peu scrupuleux.

août 14th, 2015 | par Leguepard.net
Tibou KAMARA,  un INTRIGANT peu scrupuleux.
Politique
1

 

La  bronca haineuse contre SIDYA  et l’U.F.R. semble  faiblir, pour le moment.  Un obscur Chérif  FADIGA, porte-parole officiel de M. Cellou Dalein DIALLO (d’avant le congrès de son parti), avait donné le ton, avec  probablement  l’accord tacite de son employeur. En tout cas, il n’a pas été désapprouvé, à ma connaissance. Monsieur Tibou KAMARA, bénéficiant du même soutien,  a continué dans la même ligne, mais en plus  vulgaire. La raison du lynchage  médiatique  organisé contre  SIDYA  TOURE et  l’U.F.R. ? Ce dernier  et son parti  ont décidé,  raisonnablement, de ne plus renouveler une alliance qui a échoué, et donc  d’aller à la présidentielle sous leur propre bannière.  Outrage ultime intolérable supposé ! L’inénarrable  M. Tibou KAMARA est donc envoyé en mission commando pour  sévir contre  les « brebis égarées » que seraient M. Sidya TOURE et son parti,  comme le suggérait le porte-parole officiel de  l’U.D.F.G. d’avant son congrès.

Est-il  utile  de parler de M. Tibou KAMARA en particulier ? N’est-ce pas lui  accorder une certaine importance, m’objecteront peut-être certains, tandis que d’autres  hurleront à un règlement de compte, imaginé dans leur tête. La  réalité est plus prosaïque.

Personnellement, je ne connais pas ce   Monsieur.  Lui aussi peut dire la même chose de moi. Mais voilà ! Je connais trop sa nocivité. Car  il a trop longtemps nui, souvent impunément   en   Guinée.  Et peut-être ailleurs.  A commencer par ceux dont il prétend être la plume, ou le clavier. Les autres, par exemple Sidya TOURE, ne sont pas pour autant épargnés. Il a un mode opératoire, toujours le même.

Revenu de  Côte d’Ivoire  après un  long séjour infructueux, dans tous les sens du terme,  il  prend le chemin de CONAKRY où un militaire apparemment débonnaire mais peu instruit,  vient de prendre le pouvoir.  Sans formation  professionnelle ou  intellectuelle attestée, il entreprend de  devenir un INTRIGANT professionnel, à la manière des courtisans bien connus du temps du sinistre P.D.G.   Il y parvient.  Ce sera le journalisme comme moyen, mais à sa manière, plutôt singulière. Justement, ça tombe bien. Il est  proclamé « grandissime journaliste », jamais égalé. Fort heureusement,  ses manières à lui rebutent  les vrais journalistes.  Prenant  conscience de sa propre vacuité journalistique,  il se dit communicant  politique. En période électorale, ça rapporte.  On ne peut  lui en faire le reproche.

Après tout,  lui aussi doit gagner sa croute, comme on dit. Cependant, même en Guinée, on gagne difficilement sa vie  quand on est sans formation  professionnelle, ou  intellectuelle.  Des deux,  M. Tibou KAMARA n’en  a aucune. Et c’est là tout son drame.   Il bascule  dans sa tête.  De simple courtisan affamé d’alors,  il  devient à lui tout seul, un « combinaziones » malfaisant. Il approche tout ce qui est près du pouvoir, quel qu’il soit, non pas  seulement pour « manger » comme on dit chez nous, mais pour nuire parfois gratuitement, à  tous ceux qui, à un moment ou à un autre l’ont  nourri.  Sous des apparences amicales, il inflige ou laisse infliger  à l’U.F.D.G. et à son chef de terribles dégâts. Des exemples ?

1°. Cellou Dalein et certains commerçants déploient des trésors d’énergie pour le nommer auprès de Sékouba KONATE pendant la transition. Ils pensent, à juste  raison qu’ainsi  l’intérêt électoral du candidat Cellou Dalein sera préservé. Le voilà Ministre d’Etat  auprès du quasi-analphabète Sékouba KONATE.  En juin 2010 pendant l’entre-deux tours, une monstrueuse combine meurtrière est montée contre l’électorat de ceux qui l’ont fait nommer.  Les Peuls  auraient empoisonné de l’eau. Un mensonge grossier.  Le pouvoir  dans lequel il officie en tant que Ministre à la  présidence, sait bien qu’il s’agit d’une fausse rumeur à caractère électoraliste. Ni lui, ni son « président » Sékouba KONATE ne font rien pour  arrêter ou démentir cette abjecte accusation. Conséquence : l’électorat de ses bienfaiteurs est  d’abord pillé, puis massacré en partie. Terrorisés, ils(les électeurs) sont contraints d’abandonner  leurs biens  pour un exil intérieur au FOUTA.

2°. Pour parait-il, punir SIDYA TOURE d’avoir  préféré son autonomie, avec d’autres, ils suggèrent à M. Cellou Dalein DIALLO de  s’allier  au versatile capitaine Moussa DADIS CAMARA, par ailleurs co-responsable avec Sékouba KONATE des massacres et viols le 28 septembre 2009  au stade de DONKA à CONAKRY.  A  son instigation, l’opération est présentée comme un « grand » coup politique, et Cellou, un grand stratège. On fait sonner tambour et trompette dans tout le pays. Les 156 victimes innocentes massacrées ?—, un détail négligeable, comme dirait l’autre. Les dizaines de femmes violées au stade,  sexuellement bestialisées ?—Broutilles insignifiantes selon le maître à penser de M. Cellou Dalein DIALLO.  Avec un culot inouï,  il  laisse croire que tout est faisable en politique, pourvu que ce soit efficace. Ni morale, ni éthique. Pour lui, peu importent les moyens, si l’efficacité est au bout. Son éthique, c’est le « succès »,  à n’importe quel prix. Le président de l’U.F.D.G. y adhère, sans la moindre réflexion préalable. Résultat : Lui Cellou Dalein DIALLO, et l’U.F.D.G. sont contraints de prendre la  défense  de leur potentiel allié peu fréquentable d’un point de vue éthique. Du coup, ils se surprennent à amoindrir la gravité des tortures et autres viols infligés  aux victimes, pour la plupart, issues de leur rang. 

Je pourrais continuer la liste des malfaisances que M. Tibou KAMARA continue d’infliger, et d’abord à ses « amis ». Il y a des chances qu’il allonge encore plus la liste de ses victimes. Car M. Cellou Dalein DIALLO est une de ses victimes, qui s’ignore. La préférence des hommes politiques guinéens pour la médiocrité reste un mystère qu’il faudra bien percer un jour. J’espère dans pas longtemps.

De Lansana Conté à Sékouba KONATE, et maintenant  avec Alpha CONDE,  l’inénarrable Tibou KAMARA approche tous les pouvoirs. Tel un Rastignac de bistrot (Rastignac, c’était un jeune arriviste de province décrit ou inventé par BALZAC,  qui monta à Paris pour  intégrer la « haute société à n’importe quel prix prix), notre courtisan national se fait « acheter » par de riches  commerçants  des Fonctions de Ministres à plusieurs reprises. Il faut  préciser  qu’avec Lansana CONTE, être recommandé par  certains  commerçants, était le chemin le plus court et le plus sûr  qui vous faisait atterrir à la table du conseil des Ministres. Je ne peux exclure qu’au moment même où je livre ce texte à d’éventuels lecteurs, il ne soit en train d’esquisser des manœuvres d’approche au palais de SEKHOUTOUREYA, par l’intermédiaire de certains de ses collègues courtisans, nombreux auprès de M. Alpha CONDE. N’ayant jamais travaillé, il ne peut faire autrement que s’accrocher  aux basques d’un pouvoir, quel qu’il soit. Il se peut que la surprenante visite faite à SADAKAADJI par le président Alpha CONDE à DAKAR, soit le prélude à un possible atterrissage de Tibou KAMARA à SEKHOUTOUREYA.  De sérieux indices  vont dans ce sens. Exemple : après avoir toujours affirmé que c’est bien M. Sidya TOURE qui était arrivé second lors de la présidentielle de 2010, tout d’un coup, il change de version. C’est le président actuel qui serait arrivé second, contrairement à ce que lui-même a écrit à plusieurs reprises. Et pour donner consistance à son revirement pense-t-il, il convoque  comme témoins, un cadavre, Ben Sékou SYLLA, décédé il y a maintenant presque cinq ans. Comme ça, pas de risque  d’être démenti. C’est peut-être aussi cela l’honnêteté selon M. Tibou KAMARA, prendre comme témoin, un mort. 

 

J’ai parlé de surprenante visite du président Alpha CONDE chez M. SADAKAADJI. J’en ai ressenti une sorte d’humiliation, en tant que citoyen guinéen, même si je suis un adversaire résolu de sa politique. Je n’ai pas voté pour lui. Car les photos publiées montrent bien que c’est le président de tous les Guinéens qui vient prêter comme une sorte d’allégeance à un prétendu « commerçant », peut-être fortuné, mais qui n’a aucune légitimité à parler au nom d’une quelconque communauté politique. Alors oui ! Je suis choqué par cette visite. Si M. Alpha CONDE souhaite vraiment un apaisement, alors il devra rencontrer et parler avec M. BAH Oury aussi. Qu’on  veuille le reconnaitre ou pas, M. BAH Oury est un authentique homme politique légitime, dans lequel une importante communauté politique du pays  se reconnait. Et la présidentialité d’un vrai président de la République se reconnait aussi à sa capacité à dépasser, même unilatéralement, les adversités et hostilités  qu’une partie de ses concurrents politiques peuvent lui manifester.  Le revanchisme entêté  n’est pas une qualité.  Un Homme d’Etat, c’est celui qui place l’unité et l’apaisement de la Nation avant son propre égo. Les petits  arrangements comme ceux  entamés à DAKAR avec SADAKAADJI, peuvent favoriser les affaires de ce dernier. Le pays en est humilié. Un intrigant comme M. Tibou KAMARA en tirera quelques profits, c’est son « métier ». Mais le pays restera divisé, plus que jamais.

Je note que le président Alpha CONDE, lors de son investiture avait signalé au pays, que l’équipe dans laquelle figurait M. Tibou KAMARA avait pillé les ressources publiques pour n‘y laisser que l’équivalent de 400 dollars US. Peut-être que la part de butin qui est revenu à notre intrigant national est en voie d’épuisement, si ce n’est déjà fait.  Ce qui expliquerait ses manœuvres d’approche par l’entremise de certains de ses amis courtisans à SEKHOUTOUREYA. Ils y sont nombreux.

Il est temps d’en finir avec la préférence pour  les médiocres.  Je n’ai toujours pas compris ce qui a amené le président de l’U.F.D.G. à rabaisser l’action politique majeure de feu BA Mamadou lors du congrès de son parti, en le mettant au même plan qu’un banal imposteur qu’est M. Tibou KAMARA. J

 

 

 

Mamadou Billo SY SAVANE

 

One Comment

  1. Manden Diallo says:

    Merci Doyen Billo pour cette mise au point claire. Tibou doit n’a comme diplôme qu’une capacité de droit. Il n’a aucune formation et aucune expérience professionnelle. Sa « carrière » est du fait d’être un petit homosexuel qui a servi de garçon de plaisir a Alpha Condé d’abord; ensuite à Konaté. Les bisbilles entre Konaté et Alpha ont commencé avec lui et pour des questions de jalousie charnelle. Tibou est aussi lié sexuellement à bien d’autres petits dignitaires locaux dont on taira les noms. L’orientation sexuelle de Tibou ne nous aurait pas dérangés si elle n’avait pas d’incidence dans la vie politique guinéenne. Il y a non seulement une mafia économique en Guinée, mais aussi des réseaux de personnes avec les mêmes orientations sexuelles qui se protègent entre eux. Même si en public, ils font semblant de se combattre. Ils ressentent une mauvaise conscience et le besoin de régler des comptes à tout le monde sans même être provoqués. Le peuple de Guinee ne demande que des dirigeants qui travaillent pour le pays. Il est prêt à les suivre pendant des années s’ils font la preuve de leur patriotisme. Mais ce qu’on voit à la tête du pays – de Sékou Touré à Condé – ce sont des bandes d’enfants aigris, mal éduqués, avec des travers sexuels et moraux dont ils ont honte et qui décident de faire payer la société guinéenne entière de leurs souffrances. C’est de cette mafia sans envergure que fait partie Tibou et ses copains. Les forces progressistes ont intérêt à s’organiser pour les exterminer. On n’a pas de solution autre que l’insurrection et la violence contre cette gangrène qui se renouvelle sans fin. Du courage doyen pour le combat contre cette mafia. La victoire est à la portée de la main. In Chah Allah.
    Manden Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *