breaking news

Rencontre entre Sidya Touré et Alpha Condé : le pouvoir lâche du lest pour sortir de la crise

août 18th, 2015 | par Leguepard.net
Rencontre entre Sidya Touré et Alpha Condé : le pouvoir lâche du lest pour sortir de la crise
Politique
3

 

 

Le président de l’UFR, Sidya Touré (G) et le président guinéen Alpha Condé (D) Pour tenter de trouver sortie à la crise que traverse la Guinée, le président Alpha Condé a reçu en audience lundi l’opposant Sidya Touré. Au menu de la rencontre, trois points étaient à l’ordre du jour, selon le compte rendu fait le leader de l’Union des forces républicaines (UFR). ‘’Nous avons des difficultés à avancer sur certains points’’, a déclaré à la presse Sidya Touré au terme de la rencontre. ‘’Il y avait trois points résiduels qui n’ont pas été résolus’’, précise-t-il. ‘’Le premier qui était notre point majeur sur lequel nous ne souhaitions pas faire de concession était en réalité les élections locales avant la présidentielle’’, indique M. Touré, qui ajoute que ‘’le second point portait sur la commission électorale nationale indépendante et le troisième sur le fichier électoral qui s’est invité plus que jamais dans le débat compte tenu des enregistrements de mineurs que nous avons observés’’. Sur le premier point, rapporte le président de l’UFR, ‘’quand l’idée a prévalu que le délai était trop court pour organiser ces élections, lors d’une rencontre avec les ambassadeurs du G8, il a été entendu au niveau de l’opposition qu’on retiendrait les 38 communes urbaines, plus toutes les communes rurales qui avaient au moins 10 électeurs’’. ‘’Ce qui donnait à peu près 90 communes additionnelles. Cette proposition a été rejetée par la mouvance et nous sommes restés bloquer à ce point-là. Aujourd’hui, au moins ces 128 communes proposées par l’opposition ont été acceptées par la mouvance et le président de la République’’, se félicite l’ancien Premier ministre. Ce qui apparaît comme une nouvelle concession du président Alpha Condé faite à ses adversaires politiques. Sur la CENI, la proposition de l’opposition consistait à recomposer l’institution. Celle de la mouvance soutenait le remplacement du commissaire de la majorité, qui avait disparu, Yaya Kane et son homologue Ibrahima Diallo du Département logistique. ‘’Nous avons discuté sur cette question et elle reste sur la table’’, souligne Sidya Touré. Sur la question du fichier électoral, troisième point qui constitue l’une des préoccupations majeures, des propositions ont été faites, assure-t-il. ‘’Je vais faire en sorte que demain matin nous puissions nous rencontrer au sein de l’opposition pour leur faire part des propositions qui ont été faites par la mouvance’’,

 

Source Africatime. com

3 Comments

  1. Momo says:

    Sidya ne fait que mentir. L’accord la etait deja trouve. Arrete Diakhaby

    • Sylla says:

      Momo tu viens de quelle planète ? Mars ou Jupiter ? En tout cas pas de notre belle planète car tu n’as rien de la civilisation moderne. Arrête tes incongruités et renseigne toi sur les réalités du blocus politique instrumenté par AC , rassure Mr Momo AC sera à la retraite cette année , dans l’UFR c’est toute la Guinée qui représentée dans cette formidable famille politique . Ce n’est ni un parti de ampoular ni un parti de angbansanlé encore moins celui des forestiers graveurs de faims à cause de l’enfant de koulé

  2. Bangoura Lamine says:

    À la vérité, Alpha Condé a été sonné par la découverte d’une arme fatale que le législateur avait dissimulé dans l’article 2 de notre constitution. Le référendum ou ultime pouvoir du peuple est considéré partout comme étant l’arme fatale que tous les peuples civilisés détiennent pour se protéger contre les dictateurs.
    Sidya Touré, ayant prononcé que son parti ne partirait aux élections dans ces conditions, est convoqué à Sékoutouréyah pour obtenir de Alpha Condé Une partie des droits de l’opposition qui empêcherait au leader de L’UFR d’agiter l’arme d’un référendum qui exploserait définitivement le régime politique d’Alpha Condé.
    Bravo à Sidya pour sa ténacité même si le nouveau accord politique est une seconde duperie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *