breaking news

APPEL aux militants et sympathisants de l’U.F.R. à répondre systématiquement et de façon appropriée à toute attaque dirigée contre notre parti ou son Chef.

septembre 20th, 2015 | par Leguepard.net
APPEL aux militants et sympathisants de l’U.F.R. à répondre systématiquement  et de façon appropriée à toute attaque dirigée contre notre parti ou son Chef.
Politique
0

APPEL aux militants et sympathisants de lU.F.R. à répondre systématiquement  et de façon appropriée à toute attaque dirigée contre notre parti ou son Chef

 

 

En général, les campagnes électorales sont  l’occasion pour les candidats de développer des discours rudes de type politique  contre leurs adversaires. Il est même courant  que des partis politiques et  leurs « Chefs de file » se liguent, ouvertement ou en cachette contre  un concurrent  en particulier, s’ils pressentent  que celui-ci est susceptible de recueillir les suffrages des électeurs bien au-delà de son camp traditionnel et de son appartenance ethnique.  M. Sidya TOURE  me semble  être dans ce cas de figure. Il n’y a pas à s’en plaindre.

Mais depuis plusieurs mois, il se développe ici et là, contre SIDYA et l’U.F.R., des arguments mensongers. Le plus grave, est que les agressions dont nous sommes victimes, viennent du camp que nous croyions naïvement être du même côté que nous, même si nous sommes en compétition électorale, c’est-à-dire de la FRACTION extrémiste ethniséé de l’U.F.D.G. dont l’archétype est M. Ousmane Gaoual DIALLO, par ailleurs Conseiller politique de M. Cellou Dalein DIALLO.

De propos vexatoires en invectives insensées, SIDYA et l’U.F.R. sont érigés  non pas en concurrent politique, mais en ENNEMI tout court. Notre candidat, SIDYA  Touré est tout simplement gratifié de « foulaphobie» sur le blog ethniste de l’U.F.D.G. (GuineeActu). Or, l’U.F.R. et SIDYA ont été victimes d’innombrables manœuvres déloyales dans un passé récent. Mamadou SYLLA de FUTURELEC  a expliqué dans les moindres détails comment MM. Cellou Dalein DIALLO, Alpha CONDE et lui-même Mamadou SYLLA se sont ligués en cachette en 2010 contre le candidat de l’U.F.R pour l’éliminer par tous les moyens dès le premier tour. Ils avaient d’ailleurs réussit grâce aux gesticulations militarisées et une certaine quantité de dollars ou euros versés ici et là.  D’autres manœuvres déloyales  de certaines notabilités de l’U.F.D.G. contre nous, sont vraisemblablement en cours.

Je suis obligé d’admettre, parce que c’est vrai que, la fraction extrémiste ethnisée de l’U.F.D.G. s’en prend à SIDYA du seul fait  qu’il est issu de l’une des plus petites minorités ethniques du pays. Ils comptent, à mon avis à tort  sur  l’absence de solidarité ethnique  en sa faveur. Sa capacité d’attraction va très largement au-delà de son ethnie et de sa région. Son parti est le seul parti politique de Guinée qui est non communautaire ou communautarisé. Ce sont là certains des éléments qui contrarient  la fraction ethnisée de l’U.F.D.G.

C’est l’occasion pour moi, et par honnêteté, de rappeler ici que certaines des agressions physiques et des fraudes dont nous étions les victimes, n’étaient pas du fait de  M. Alpha CONDE et du R.PG., comme je les en avais soupçonnés,  injustement. Compte tenu de ce dont je dispose aujourd’hui comme information, nos agresseurs étaient bien  les extrémistes ethnisés de l’U.F.D.G. Et ils n’ont jamais été désavoués par M. Cellou Dalein DIALLO.

J’ai toujours demandé avec succès, l’apaisement à nos militants et sympathisants.   Je constate avec amertume, qu’en face, les  ethnistes extrémistes ne sont pas rappelés à l’ordre. Bien au contraire, certaines notabilités actuelles de l’U.F.D.G., y compris M. Cellou Dalein DIALLO sont dans une duplicité indiscutable avec nous.

En conséquence, je demande à tous les militants et sympathisants de l’U.F.R., où qu’ils se trouvent, de  répondre systématiquement  et de façon appropriée à toute attaque dirigée contre notre parti ou son Chef. Ni SIDYA, ni l’U.F.R. ne sont au pouvoir. Pour nous, c’est le président Alpha CONDE et le R.P.G. qui sont nos adversaires POLITIQUES, je dis bien politiques et non ethniques. Enfin, je  constate que le R.PG.  ne  nous a jamais taxés de « malinképhobie », malgré mes attaques parfois très rudes contre leur parti et son CHEF.

 

 

 

Mamadou Billo SY SAVANE, Membre du Bureau Exécutif national, Chargé des Relations Extérieures.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *