breaking news

Présidentielle en Guinée : la mission d’observation de l’UE très remontée contre la CENI

octobre 14th, 2015 | par Leguepard.net
Présidentielle en Guinée : la mission d’observation de l’UE très remontée contre la CENI
Politique
1

L’aspect organisationnel du scrutin du 11 octobre dernier ne semble pas satisfaire la mission d’observation électorale de l’union européenne. Loin de mettre en doute la sincérité de l’élection, le chef de la mission a ouvertement critiqué, mardi, la commission électorale nationale indépendante pour son incapacité à bien organiser les opérations de vote

Sans embases,  le chef de la mission d’observation de l’union européenne en Guinée, a exprimé toute sa déception sur les insuffisances de l’institution électorale à conduire ce scrutin avec moins d’anomalies.

« Le jour du scrutin a été caractérisé par de fortes difficultés logistiques et organisationnelles, confirmant la préparation insuffisante de la CENI en vue des opérations de vote », a entamé Frank Engel, qui a qualifié cette organisation de « lamentable ».

 « Elle avait doté des bureaux de vote de listes d’électeurs qui ne portaient aucun ordre rationnel, ni alphabétique, ni numérique. C’était le désordre le plus total dans lequel les membres des bureaux de vote ont dû retrouver individuellement les personnes qui se sont présentées avec des cartes d’électeurs pour vérifier qu’ils figuraient bien sur leur fichier électoral. C’était lamentable »,  a déploré M. Engel.

Autres défaillances  soulignées par la mission de l’observation de l’union européenne, c’est le retard dans l’ouverture des bureaux de vote, le manque de matériel électoral- bulletins de vote, enveloppes, isoloirs- l’absence des listes d’émargements dans certains bureaux de vote.

Ce sont là des ratés logistiques qui ont eu des impacts négatifs sur la qualité des procédures dans l’ouverture des bureaux de vote, a précisé Frank Engel.

Parlant des décisions prises par la CENI le jour du scrutin, le chef de la mission trouve cela « ridicule » de la part d’une institution électorale responsable.

« Je trouve cela extraordinaire d’autant plus que certains sont en contradiction avec le code électoral. Une CENI préparée à l’élection ne doit pas prendre cette décision pendant les élections. Elles auraient été prises avant le vote et auraient été en conformité avec le code électoral », a flingué le numéro un de la mission de l’union européenne avant de se déchainer sur l’institution électorale guinéenne : ‘’je veux bien qu’on prenne une décision pendant le scrutin relatif à un problème qui se pose. Mais  statistiquement la moitié des membres de bureau de vote n’avaient aucun moyen technique de prendre connaissance de cette décision de la CENI alors que le scrutin était déjà en cours. Ni même les représentants de la Ceni dans les bureaux de vote n’avaient connaissance de cette décision’’.

L’union européenne a financé cette élection à hauteur de 15 millions d’euros.  A 72 heures déjà, aucun chiffre sur le taux de participation du scrutin n’est disponible.

 

One Comment

  1. SY SAVANE says:

    Ce Chef de Mission est un IMPOSTEUR. Dire que l’organisation du scrutin était très mauvaise, mais que néanmoins ce RESULTAT, fruit de la mauvaise organisation est crédible est à la fois incohérent et malhonnête.

    Soit la C.E.N.I a bien fait son travail, dans ce cas le scrutin qui en résulte est crédible. Dans l’hypothèse inverse, le scrutin n’est pas crédible parce que la C.E.N.I. l’a mal organisé.

    Par ailleurs, c’est étrange que ce Chef de Mission se transforme tout d’un coup, en procureur contre un camp, et se livre à une fumeuse casuistique. Il n’est pas rare que les OBSERVATEURS électoraux européens, envoyés en Afrique NOIRE, rentrent chez eux avec leurs comptes bancaires garnis. Il m’a été rapporté que certaines notabilités européennes déléguées en Guinée comme OBSERVATEURS électoraux pourraient avoir bénéficier de contrats d’exploration minière en Guinée. Je n’ai pas vérifié moi-même. Mais il n’y a pas que les Africains qui soient corrompus ou corruptibles.

    Les explications alambiquées de ce Chef de Mission sont plutôt étranges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *