breaking news

COP21 : déjà 10 milliards d’euros réunis pour les énergies renouvelables en Afrique

décembre 8th, 2015 | par Leguepard.net
COP21 : déjà 10 milliards d’euros réunis pour les énergies renouvelables en Afrique
International
0

 

 

Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et président de la COP21, a annoncé lundi que les pays développés ont déjà mobilisé 10 milliards d’euros de financements publics pour soutenir une initiative africaine de développement des énergies renouvelables sur ce continent.

Pour les énergies vertes en Afrique, les pays développés mettent la main au portefeuille : déjà 10 milliards d’euros réunis, selon Laurent Fabius, chef de la diplomatie française.

Ces 10 milliards d’euros « représentent le coût nécessaire pour fournir ces 10 gigawatts de nouvelles capacités de production d’énergie verte d’ici 2020, l’objectif fixé par l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique (AREI) », a précisé, le 7 décembre lors d’une conférence sur l’énergie, le président de la Conférence internationale sur le climat (COP21).

« Cette initiative, lancée officiellement la semaine dernière à la COP21, vise 300 gigawatts de capacités d’énergies renouvelables d’ici 2030 », a détaillé le ministre égyptien de l’Environnement Khaled Fahmy. « C’est un projet mis en place par et pour les Africains », s’est-il réjoui.

« Nous demandons non pas de faire acte de charité mais de nous aider à atteindre nos objectifs, a ajouté Khaled Fahmy , alors que l’AREI vise à mobiliser des financements publics et privés.

AREI en action « dès la fin de la COP21 »

« Cette initiative sera mise en oeuvre dès la fin de la COP21 », a promis de son côté Laurent Fabius.

Lors d’un sommet avec des dirigeants africains, en marge de la COP21, François Hollande, le président français, avait promis 2 milliards d’euros à l’Afrique d’ici 2020 pour développer des énergies renouvelables.

« L’Afrique dispose actuellement de 150 gigawatts de capacité totale de production d’électricité et plus de 600 millions de personnes sur le continent n’ont pas accès à l’électricité », a rappelé Elam Ibrahim, commissaire aux infrastructures et à l’énergie de l’Union africaine.

La demande devrait augmenter fortement dans les prochaines décennies avec le développement économique et l’urbanisation du continent.

 

Source: JA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *