breaking news

Le vrai problème en République de Guinée, est que le candidat peuhl, est à la recherche d’un état pour son ethnie ( Par Cissé Oumar de Bma )

décembre 15th, 2015 | par Leguepard.net
Le vrai problème en République de Guinée, est que le candidat peuhl, est à la recherche d’un état pour son ethnie ( Par Cissé Oumar de Bma )
Article
14

Cissé Oumare

  Cissé Oumar de Bma 

 

 

 

Ouff ! Il y a eu Ko (kilo-octet) sans chaos…il reste à rompre avec la politique de l’autruche en Guinée.

Convenons avec Flaubert, que les époques de transition sont ce qu’il y a de plus difficile et de moins glorieux ! L’Avenir nous tourmente et le Passé nous retient ; Voilà pourquoi le présent nous échappe.

Partie A : Petite mise au point pour édifier Mme Ben Souda et la communauté internationale.

1-      Thierno Monènembo, ne s’embarrasse jamais du moindre scrupule dans ses diatribes récurrentes contre des personnalités publiques guinéennes exclusivement d’ethnie malinké (je lui signale au passage que le Professeur est bel et bien Soussou, afin qu’il se résigne à lui lâcher les baskets).

Les premiers reproches  à Monènembo se justifient par ses positions antérieures sur la question ethnique en guinée. C’est le premier ‘’cadre’’ qui avait fait du comptage ethnique dans la composition d’un gouvernement en guinée (Kouyaté premier ministre) et depuis,  il n’a cessé de faire des émules au sein d’une certaine communauté ! Ce qui  contribue grandement au délitement du tissu social et à l’affaissement du sentiment national puisque  les uns ne se battent que pour leurs communautés, au détriment des intérêts de l’ensemble. Thierno avec un certain nombre, s’acharnent à souffler sur les braises de la division ethnique, en désignant constamment des boucs émissaires…

L’écrivain  ne vient-il  pas de fustiger dans un délire indigne, le monde entier, dans sa réaction aux résultats des Présidentielles guinéennes ?

–  Il  qualifie Alpha Condé de : « chouchou » de la Françafrique dont je suis surpris qu’il confirme  enfin l’existence en 2015, sachant que depuis plus d’un demi-siècle, nos mythomanes (éternelles ‘’victimes’’ sous tous les régimes), nient systématiquement les cinquante-deux complots ourdis contre Sékou Touré.

–  Il affirme plus loin : « Aujourd’hui, une élection au premier tour est forcément suspecte,  et celle à 60%, simplement abjecte ! »

Oublie-t-il qu’à l’élection présidentielle  du 27 Juin 2010, son camp avait tout mis en œuvre pour faire passer le candidat  Cellou Dalein dès le premier tour ?

Sénilité précoce  ou  mémoire sélective ?

– Encore plus loin, il écrit :

« Je ne sais pas si Alpha Condé est cinglé mais il est manifeste que comme tous les enfants gâtés, il n’a aucun sens des réalités. Oui, Alpha Condé est un enfant gâté ! Il est convaincu, le bougre, qu’il peut tout se permettre puisqu’il a l’armée avec lui, la Ceni et la Cour Suprême sous ses ordres, et cette funeste communauté internationale à ses petits soins. Il peut brûler le pays, falsifier la mémoire, démanteler les ethnies et même brûler le pays. Il sait qu’il a plein de chefs d’Etat véreux, de diplomates galeux et de journalistes lèchent-culs pour le couvrir et changer ses plus belles conneries en miracles de Lourdes.

Cette imposture électorale ne découragera personne, elle ne remettra pas en cause notre unité nationale multiséculaire et notre sens renommé de l’histoire. Alpha Condé et sa mafia internationale n’aiment ni les Malinkés ni les Peuls, ni les Soussous, ni les Guerzés, ni les Tomas ni les Kissis etc. C’est notre bauxite qu’ils convoitent. C’est notre mort collective qui les intéresse. »

No comment

 

2-  L’ami Alpha Sidoux Barry par contre, sait prendre des gants et pousser à la réflexion ! Sollicité en juin 2008 pour définir l’ethnie, il avait déclaré :

« Peut-on se risquer à donner une définition du terme d’ethnie ? Cela est très hasardeux. On peut, à tout le moins, énumérer quelques critères objectifs pour tenter de cerner cette notion, à en croire l’historien russe Victor Kozlov :

–  L’auto-conscience ethnique, c’est-à-dire l’idée de communauté d’origine et de destinée historique ;

–  La langue maternelle ;

–  Les particularités du psychisme, de la culture et du mode de vie ;

–  L’aspiration à mettre sur pied une organisation de type étatique.

Et d’ajouter : « Certains grands groupes ethniques auraient pu évoluer vers de véritables Etats-nations, si l’Afrique n’avait pas été disloquée et balkanisée au XIXe Siècle par le colonialisme européen. Ce processus peut-il se reproduire aujourd’hui dans nos pays ? » »

3-  Une poignée de contemporains  (anti malinkés notoires), composée de  Monènembo, Sidoux, Sadio, Bokoum, Kylé, Petty, …, avec plusieurs autres qui grouillent sur les médias planétaires (radios, télés, Internet, réseaux sociaux, etc.), militent pour  un  projet anachronique, avec pour machines de guerre (entre autre), certaines  ONG, et des organisations sectaires comme Pöttal-Fii-Bhantal, Haali Pular, etc.

Tout se sait de nos jours, et de surcroît, tout est archivé pour l’éternité grâce au progrès technique et technologique.

La planète est inondée, presque instantanément de vidéos, montrant les dérapages et les turpitudes mensongères et antidémocratiques de pseudos leaders stupides et haineux, dont certains poussent constamment  leurs  partisans fanatisés et drogués au djihad. Que cherchent donc  nos activistes guinéens ? That is the question

Partie B : Le vrai problème en République de Guinée, est que le candidat peuhl, est à la recherche d’un état pour son ethnie ; Il avait été choisi et ‘’adoubé’’ pour cette mission (quelque temps avant 1999), par l’ensemble des notables de sa région (des réseaux de complicité existent en dehors de la Guinée, avec des membres éminents ou richissimes).

Cette quête médiévale,  avait sous-tendu la démarche de la délégation de notables qui ne voulaient pas de  l’indépendance en 1958 ; ils souhaitaient à la place,  garder leur région sous protectorat français.

Partie C : Les  ‘’malinkés’’ avaient longtemps ignoré (jusqu’en 1984), qu’ils constituaient une sorte d’obstacle (quasi naturelle) à ces visées hégémoniques moyenâgeuses. Sékou Touré n’était qu’un prétexte ! C’est  l’ethnie dont il est issu qui pose problème à nos ‘’envahisseurs’’ convaincus qu’une fois cet obstacle humain écarté, ils conquerraient les deux autres régions en un tourne main… car par exemple,  une matinée leur suffirait  pour jeter à l’océan l’ensemble des aborigènes de la zone côtière.

Voilà pourquoi dès le début de l’année 1959 (quatre petits mois seulement après la proclamation de l’indépendance), les complots contre Sékou Touré et la Guinée avaient  commencé et  il y en a eu cinquante-deux en moins d’un quart de siècle. Puis il y a eu les douloureux évènements du 4 juillet  1985…sur lesquels je reviendrai en détail inch’Allah. Tout est étalé maintenant, sur les médias de la Planète, y compris sur Rfi. Des livres  et des documents circulent depuis belle lurette, qui  confirment et dénoncent les entreprises de sabotages économiques et  les nombreux projets criminels  orchestrés contre Sékou Touré. Le mensonge est  une stratégique en Guinée ; Le camp Boiro de la désinformation existe hors de la Guinée et il a pour habitude, depuis plus de cinquante ans, de discréditer des patriotes honnêtes comme Sékou Touré et Alpha Condé ! De les diaboliser pour instaurer l’anarchie.

Conclusion :

La victoire logique pour un second mandat aurait dû les mettre groggy mais, pour ma part, je ne me fais aucune illusion !! Ils n’abandonneront jamais le  projet qu’ils portent depuis des siècles. Samory Touré, puis la colonisation, et l’Indépendance, n’avaient  fait que reculer l’échéance ! La Palestine ayant été retenue finalement par les grandes Puissances, pour  ‘’accueillir’’  Israël en 1948, l’espoir est resté … entier.

Déjà plongé dans la réflexion pour obtenir un troisième mandat pour mon champion en 2020, j’adresse mes vives félicitations à TOUS ! A tous les niveaux, avec une note particulière à Sadamoudou Keita du forum, Pr. Guillaume Hawing, Ben Daouda Touré et quelques lecteurs patriotes comme Tronka, Caustique, LK, l’excellent Africain et bien d’autres infatigables.

Un troisième mandat écartera  définitivement nos imposteurs mafieux qui rêvent encore de rééditer les destructions opérées sur l’ensemble de nos acquis entre 1984 et 2010.

En attendant, il faut appeler la Conférence Nationale Souveraine, où seront  confrontées et débattues toutes les thèses, pour débusquer la vérité car, nos activistes fanatisées n’écoutent ni n’entendent :

les discours de paix et les tentatives de ‘’réconciliation’’

–          les slogans et publicités radios-télés,

–          les médiations des responsables de coordinations régionales,

–          les  exhortations des responsables religieux etc. , et les performances de nos ‘’artistes’’  à chanter,  et à louer la paix et l’unité, n’y changeront rien non plus.

 

 

Cissé Oumar de Bma / essikleduc@yahoo.fr

////////////////////////////////////////////////

14 Comments

  1. barry says:

    Il serait plusque bien voir même salvateur, d’arrêter d’écrire ce type d’âneries. Vous insultez la mémoire collective

    • Le guineen says:

      De toutes les façons on aimerais vraiment voir les memes denonciations des lecteur, quand les thietno monenimbo et consort publient les meme bobards qui n’apporte rien au debat surtout au lendemain d’une echeance electorale comme la presidentielle

  2. ismael bah says:

    Oumar
    C’est du n’importe quoi!
    ton texte est médiocre et n’apporte rien au débat!
    Que tu es tristes mon voeux!

  3. Ibro says:

    C’est vraiment dommage et regrettable d’avoir des gens de cette nature dans notre pays, ce monsieur cisseé oumar est un grand frère je suis de bissikrima comme lui et je suis un peul de la haute guinee originaire de pita parce que mon grand père est originaire de pita. Mon père est née à bissikrima ma mère les Barry de Dabola, je suis dans la même association des ressortissants de bissikrima avec cissé oumar dans cette association il y a des peuls et des malinkes qui s’aiment vraiment bien entre eux. Je suis outré et dessus par cet article de cissé oumar pour qui j’avais énormément de respect mais bon…! J’ai connais l’ex femme de cissé oumar maimouna Barry ma cousine femme ( peul ) la mère de ses enfants, sa deuxième femme diaraye diop aussi ma cousine je suis l’ami de elhj.oumar diop le grand frère de sa 2me femme j’ai grandi dans la même ville ke diaraye et son frère à kindia. Cissé oumar lui même est partagé entre peul et malinkes, mais bon chacun est responsable de c actes

  4. Bib says:

    Le guépard je ne le visiterai plus jamais

  5. Softy says:

    Quand on a des difficultés à rétrouver sa vraie ligné, on demand o sages.
    Ce propagandiste p reflechir assé e c cherché 1e place dan la sté.
    Tu sera jamai makanéra,

  6. S TOURE says:

    Oumar Cissé que j’ai connu au Foutah comme Instituteur est devenu une négation de la
    race humaine,Il est né d’une mère Peulh,sa première épouse est Peulh,
    Le guépard ne devrait pas publier ces genres de sottises

  7. sexo says:

    ca c’est ce qu’on appelle la honte nationale

  8. diallo amadou korka says:

    il est vraiment debile ce type et domage que tu eprouves une telle haine contre lethnie peulh car cest bien d’elle que tu fasses allusions.

  9. alimou says:

    vous etes les lechent-culs pour changer ses belles conneries en miracle ce site doit etre raye comdamne a vie l’auteur de cet article.

  10. Thomas Morgan Mamy says:

    Merci Mr Cissé pour votre analyse hautement intellectuelle, il fallait t’y attendre aux différentes réactions des mêmes gens. ils ne changeront jamais heureusement tous les guinéens ont à part eux c’est pourquoi toutes les élections sont organisées pour leurs barrer la route. Ils ont un raisonnement médiéval c’est à dire: Tout ceux sont pas avec eux sont contre eux. (Tout pour eux et entre eux) ils oublient que ça les isolent. Bien compréhensible: Descendants du peuple berbère ils se plaisent d’une vie en autarcie et finiront par s’autconsommé entre eux.( Bah Oury contre Dalei, DIALLO Sadakhadji contre autres) Le scénario ne fait que commencer. L’association micro régionaliste appelé l’UFDG est dans une mort clinique, le cercueil est dejas prêt à SEKOUTOUREYA

  11. Barry says:

    comme on dit le chien n’a jamais change sa facon de s’assoir.
    la guinee vous resemble oumar cissee! espece de vauts rien que vous etes, voila pourquoi nous allons nous separer de vous. paresseux vous avez maintenu
    la guinee dans le peleton des plus mediocres malgre ses richesses enormes. allez y au fouta! venant de Washington DC, je m’y suis plu pendant tout mon sejour alors que chez vous, c’est la deche! vous y avez des cases qu’on ne voit nulle part en afrique. et je vous dit le Fouta est plus agreable que votre sale capitale Conakry.

  12. Voici une des raisons qui fait que la guinée sera l’un des pays
    les plus reculer d’Afrique avec des personnes médiocres
    maudits et haï par dieu comme ce Oumar cisse la Guinee reste
    et demeure une honte et déception international et une mauvaise
    référence à travers le monde

  13. alpha says:

    Pourquoi tant de haine, alors que nous sommes des frères. Tout est métis chez nous en Guinée. Je suis peuhl mais mes grands parents sont malinkés du coté de mon père et de ma mere.
    Quand cet homme de Bissikrima écrit une sottise de cette sorte son entourage doit lui faire la remarque. Bissikrima n’est pas malinké, c’est un milieu ou toutes les ethnies sont confondues. Il doit a ce village une reconnaissance, un respect. d’autant plus qu’il a vécu et a mangé quelque part un plat peuhl sans compter une partie de sa famille est de cette ethnie. Ses enfants sont métis. Dieu n’accepte pas l’ingratitude. Qu’il lui demande pardon.
    Que dieu sauve son âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *