breaking news

DISCOURS DE PRISE DE SERVICE DE Mr MOHAMED TALL, MINISTRE DE L’ELEVAGE ET DES PRODUCTIONS ANIMALES

janvier 13th, 2016 | par Leguepard.net
DISCOURS DE PRISE DE SERVICE DE Mr MOHAMED TALL, MINISTRE DE L’ELEVAGE ET DES PRODUCTIONS ANIMALES
Politique
3

Monsieur le Ministre d’Etat de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat

  • Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement ;
  • Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
  • Monsieurle Secrétaire Général du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Nationaux et Généraux ;
  • Chers Cadres et Agents du Département ;
  • Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations Socioprofessionnelles de l’Elevage ;
  • Mesdames et Messieurs ;

 

En ce jour mémorable de passation de service, permettez-moi tout d’abord, d’exprimerma gratitude, celle de ma famille et de mes amisà l’endroit de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Professeur Alpha CONDE et de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Mamady YOULA,pour la confiance placée en ma modeste personne pour diriger le secteur de l’Elevage et des Productions Animales. Ce secteur porteur de croissance est susceptible de contribuer fortement à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations guinéennes. C’est dire que l’action du département de l’Elevage impacte directement sur le quotidien des guinéens, mettant ainsi l’ensemble du personnel du Ministère dans l’obligation absolue de résultats.

Je voudrais également exprimer mes sincères remerciements à Monsieur Sidya TOURE,Président de l’UFR, qui a su m’encadrer durant toutes ces longues et difficiles années de lutte politique.

Enfin, je voudrais, tout en associant le personnel du Ministère, adresser mes félicitations à Monsieur Le Ministre d’Etat Elhadj Thierno Ousmane DIALLO, pour les efforts fournis et le travail accompli à la tête du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales. C’est cette reconnaissance qui lui vaut aujourd’hui la confiance renouvelée du Chef de l’Etat. Au moment où il s’apprête à exercer de nouvelles fonctions, je voudrais le rassurer de mon engagement à collaborer efficacement avec lui au sein d’une équipe gouvernementale ambitieuse, certes, mais qui sera confrontée à d’énormes défis à relever.

 

Je suis conscient du fait que pendant longtemps, trop longtemps hélas, le secteur de l’élevage a été quelque peu négligé. Aujourd’hui, le moment est venu de changer l’image de ce département en le rendant moins figé et beaucoup plus dynamique. C’est pourquoi, très rapidement, nous engagerons des actions fortes telles que :

  • Le développement et la diversification des productions animales ;
  • Le développement de la commercialisation et des produits animaux ;
  • La lutte contre les maladies transfrontalières et l’amélioration de la santé publique vétérinaire ;
  • L’amélioration de la qualité des services rendus aux éleveurs et opérateurs du secteur.

Pour relever ces défis, je puis vous rassurer que je m’emploierai avec mon équipe, à mettre en œuvre un programme opérationnel portant, à la fois, sur des actions urgentes et cellesà moyen terme. Pour ce faire, je voudrais, chers collaborateurs, vous exhorter à créer une synergie d’action en vue d’accroitre votre efficacité dans le travail. Cela, passera, non seulement par un effort collectif, mais également par la capacité de chacun d’entre vous d’allier la compétence, l’imagination et la détermination.

C’est pourquoi dans l’accomplissement de nos tâches au quotidien, j’accorde du prix à la ponctualité, l’ardeur au travail, la solidarité, le professionnalisme et le respect de la hiérarchie, qui doivent prévaloir en toutes circonstances.

Je saisis cette occasion pour inviter les cadres, travailleurs et autres opérateurs du secteur de l’Elevage et des Productions Animales, à œuvrer pour le succès de la mission assignée à notre Département.

Chers collaborateurs, permettez-moi de prendre en ce moment solennel et en votre nom, l’engagement que tous unis et déterminés, nous réussirons à faire du Ministère de l’Elevage et des Productions animales, un acteur important du développement socio-économique de notre pays.

Je ne saurai terminer mon propos sans remercier, une fois encore, Son Excellence le Président de la République pour la confiance qu’il a placée en moi en me confiant des responsabilités aussi exaltantes que celles de diriger un département qui a pour vocation de contribuer de manière substantielle à la croissance économique et à l’amélioration des conditions de vie de nos compatriotes.Qu’il en soit remercié. Je voudrais également le rassurer sur ma ferme volonté de tout mettre en œuvre pour mériter cette confiance en me mettant entièrement et sans réserve au service de la Guinée et des Guinéens.

 

Que Dieu bénisse et protège la Guinée.

 

3 Comments

  1. Le guinéen says:

    Le guepard a perdu sa mission et devient progressivement un site militant comme le site communautariste guineeactu où la censure est un système de fonctionnement.
    On ne peut plus parler sans être censuré de l’opportunisme des uns et de la corruption
    des autres quand ils appartiennent à l’UFR.

  2. Bonjour monsieur le Guinéen

    Leguepard.net a décidé de ne plus publier des commentaires comportant des injures ou des propos désobligeants du fait que de plus en plus de lecteurs s’en plaignent par des commentaires. Nous avons aussi décidé depuis certain temps, de ne plus publier un article sans la photo de son auteur. Raison pour laquelle vous avez vu pour la première fois la photo de monsieur Ourouro BAH et de monsieur Fodé Baldé sur leguepard.net. Chacun doit assumer la position qu’il prétend défendre en accompagnant ses commentaires de son nom. Faire face à sa responsabilité est le premier attribut de la liberté. Vous ne pouvez pas continuer à vous cacher derrière le pseudo « Le Guinéen » et insulter ceux qui assument leurs positions en mettant leur nom sous leurs commentaires. Vous vous plaignez d’être censuré alors que vous refusez d’assumer vos propos en écrivant sous l’anonymat. Les lecteurs peuvent penser que c’est leguepard.net qui se cache sous le pseudo « Le Guinéen » comme le fon certains administrateurs de sites. Monsieur « Le Guinéen », comme vous avez été le premier à vous censurer vous-même en avançant masqué, il ne faut pas en vouloir au guepard.net de censurer votre censure en exigeant votre nom sous vos commentaires.
    Nous comptons sur votre bonne compréhension.

    Merci.

    La rédaction du guepard.net

  3. Le guinéen says:

    Je savais que vous alliez retirer mon post.On me l’avait dit.
    J’avais demandé plus tôt à certains d’en prendre lecture.
    c’est dommage que vous vous écartiez de la bonne mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *