breaking news

L’UFDG : Docteur Oussou Fofana serait-il en passe de vendre son âme ?

janvier 23rd, 2016 | par Leguepard.net
L’UFDG : Docteur Oussou Fofana serait-il en passe de vendre son âme ?
Politique
0

Célèbre pour ses convictions politiques, sa loyauté, son impartialité, la constance de ses visions politiques dans la lutte démocratique engagée dans notre pays depuis un quart de siècle, Dr Oussou Fofana est devenu une des révélations politiques majeures de cette dernière décennie en Guinée.

En effet, le feu Doyen Bâ Mamadou qui avait dilué son parti politique dénommé L’union pour la nouvelle république (UNR) dans une alliance fictive avec L’union pour le renouveau (UPR) de feu Siradio Diallo, avait perdu le pari de demeurer le tout puissant leader naturel et incontesté de l’opposition guinéenne. Déchu de ses fonction de président de cette éphémère alliance politique et abandonné par ses collaborateurs devenus des ennemis, le doyen Bâ fut récupéré par le généreux Bah Oury de L’UFDG et honoré par le poste de président de cette autre formation politique membre historique de l’opposition guinéenne pour lui éviter une humiliation et une exclusion totale dans la vie politique de notre pays. Puis, vint le deal politique entre Bâ Mamadou et Cellou Dalein Diallo qui se fera ensuite avec l’accord et les bénédictions du leader Bah Oury dans le but de récupérer Dalein qui fut longtemps instrumentalisé comme marionnette du PUP contre l’opposition politique d’alors.

 

Pourquoi Dr Fodé Oussou Fofana se laisse t-il embarquer dans un projet de conspiration contre Bah Oury ?

 

Nul n’est obligé d’aimer Bah Oury, de le comprendre, de le soutenir ou de partager ses sincères et profondes convictions politiques. Force est d’admettre que tout guinéen épris de liberté, de démocratie et de justice sociale doit reconnaître et saluer la vision politique, l’esprit patriotique, le talent et l’engagement historique de Bah Oury dans la lutte pour une Guinée unie, émergente, dotée d’institutions démocratiques fiables et d’un système politique libéral viable.

La cellule de diabolisation constituée au sein de L’UFDG pour s’acharner contre Bah Oury parviendra t-elle à gérer les conséquences d’une telle folie politique ?

Il est évident qu’aujourd’hui comme hier en Guinée, les deux forces qui s’opposent entre le «pour» et le «contre » l’instauration de la démocratie et d’un Etat de Droit sont plus que jamais d’actualité et la Guinée doit vaille que vaille s’acheminer vers la consolidation de sa démocratie et de son développement économique et social.

Il est aisé de reconnaître que si tous les acteurs politiques guinéens avaient les mêmes convictions et l’engagement politique de Bah Oury en faveur de la lutte démocratique dans notre pays, la Guinée serait aujourd’hui la première référence démocratique sur le Continent africain.

Docteur Fodé Oussou Fofana serait-il prêt à user désormais de toutes les bassesses pour assouvir le narcissisme politique de Cellou Dalein Diallo au détriment de sa crédibilité nationale chèrement acquise ? Les vociférations du comité de conspiration constitué par Cellou Dalein Diallo contre Bah Oury à travers les boueuses paroles de Fodé Oussou Fofana qui semble avoir perdu toute lucidité et les ridicules hurlements du petit Ousmane Gaoual, la «cloche» de L’UFDG ne terniront ni l’image et encore moins l’honneur de Bah Oury, le charismatique leader de l’opposition guinéenne. Que cela plaise ou non, L’UFDG doit être restructurée et sa gestion opaque depuis 2007 doit être auditée pour enfin, restaurer la confiance entre ses organes et permettre aux militants et sympathisants de ce grand parti politique de remporter des élections nationales et locales dans notre pays. Tout guinéen éprit de liberté, de démocratie et de justice sociale doit se lever pour lutter contre toutes les formes d’ injustices aussi bien au sein de l’État qu’au sein des partis politiques.

Ce néfaste comité de conspiration prolifère leur chantage et mensonge en inventant la fallacieuse calomnie selon laquelle un groupe fantôme sorti de nul part dans Conakry serait entrain de distribuer de l’argent pour favoriser une réception historique triomphale à Bah Oury, principale victime de tous les régimes politiques successifs et barbares instaurés en Guinée. Mais quel cynisme de la part de ce comité qui semble avoir conspirer en 2011 contre Bah Oury pour l’associer au fameux complot initier par l’État pour l’expédier en exil forcé.

Nous lançons un appel auprès du peuple de Guinée pour lui demander d’utiliser ses ardeurs habituelles pour sortir massivement et accueillir un des grands fils de la Guinée qui a consacré toute sa vie à défendre nos droits et nos libertés.

 

Bah Sadou

Combattant pour la liberté du peuple de Guinée.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *