breaking news

Attaque terroriste au Sénégal: la menace pourrait venir de la Gambie, selon la France

janvier 25th, 2016 | par Leguepard.net
Attaque terroriste au Sénégal: la menace pourrait venir de la Gambie, selon la France
International
0

Le Sénégal n’est pas à l’abri d’une attaque terroriste. Et la menace pourrait venir de la Gambie voisine qui est devenue une République Islamique par la volonté de son chef d’Etat, Yahyah Jammeh. L’alerte vient des services de renseignement français, selon le Canard Enchaîné, un hebdomadaire satirique français, repris par Sud Fm Sen Radio. Les services de renseignement français auraient alerté les autorités au sommet du Sénégal d’une menace djihadiste. Selon l’hebdomadaire satirique français le Canard Enchainé, repris par Sud Fm Sen Radio, avant de se laisser surprendre par l’attaque de vendredi dernier, du Splendid Hôtel à Ouagadougou, les services de renseignement français avaient alerté sur une autre nouvelle menace djihadiste en Afrique de l’Ouest. La cible cette fois-ci, selon les services de renseignement français, est le Sénégal. Et le danger, à en croire la source française, pourrait venir de la Gambie. Le contre espionnage français note qu’il y a quelques mois, le président gambien, Yahya Jammeh a proclamé son pays République Islamique et a ordonné à toutes les femmes fonctionnaires de porter le voile. Il a aussi accordé l’hospitalité à différents mouvements armées notamment celui des irrédentistes de la Casamance. Toutes choses qui rendent la Gambie difficilement contrôlable. Et, selon le contre espionnage français, la Gambie pourrait constituer le premier tronçon d’un axe djihadiste. Par ailleurs, les renseignements français avaient déjà alerté Ouagadougou concernant une éventuelle menace djihadiste. Depuis plusieurs mois des voix s’élèvent pour attirer l’attention sur le fait que le Sénégal abriterait des réseaux dormants de djihadistes. D’ailleurs, il y a quelques mois, plusieurs imams et personnes soupçonnées de collusions avec des organismes terroristes ou de faire «l’apologie du terrorisme» ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt dans diverses prisons du pays. Aussi, notre pays compte des citoyens qui font parti du groupe Etat Islamique (EI) et des médias rapportent que des Sénégalais ont été tués dans les champs de bataille de ces mouvements djihadistes.

 

 

Source: Sud Quotidien (Sénégal)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *