breaking news

Souvenir personnel que j’ai de Mohamed Koula DIALLO le journaliste assassiné dans les locaux de l’U.F.D.G. .

février 8th, 2016 | par Leguepard.net
Souvenir personnel que j’ai de Mohamed Koula DIALLO  le journaliste assassiné dans les locaux de l’U.F.D.G.     .
Social
9
Je connaissais personnellement   Mohamed DIALLO, le journaliste assassiné dans les locaux de l’U.F.D.G. Il y était venu pour faire juste son travail de journaliste. Il est tombé, victime d’une balle qui ne lui était peut-être pas destinée. Sur ce point, les autorités judiciaires feront la lumière, sans aucun doute.
J’ai fait la connaissance de Mohamed DIALLO lors de la campagne présidentielle de 2010. On était déjà à N’Zérékoré.   Journaliste débutant, il était chargé par son journal de couvrir la campagne présidentielle de l’U.F.R. de Sidya TOURE. La première fois qu’il m’avait parlé, c’était pour me dire qu’il m’avait reconnu à CONAKRY, dans la cour de chez Sidya, le point de départ de notre caravane électorale.
Nous étions devenus presque des amis. Il était poli, agréable, et surtout curieux, curieux de tout, parce qu’il voulait comprendre pour pouvoir restituer de la façon la plus honnête possible, tout ce qu’il voyait, entendait, ou qu’on lui disait. J’étais très impressionné par la rigueur qui était la sienne dans son travail, à un si jeune âge. Il était d’une honnêteté professionnelle rare.
Je l’avais revu à CONAKRY au mois de septembre dernier, lors de mon séjour en Guinée pour l’investiture de SIDYA comme candidat de l’U.F.R. à la présidentielle passée. Il m’avait demandé une interview pour son site et son journal. J’en avais accepté le principe, mais lui avais proposé qu’on remette cela à plus tard. Nous étions d’accord tous les deux.
Hélas ! Le destin en a décidé autrement. Je suis triste d’avoir perdu un jeune ami, promis à une brillante carrière professionnelle. A sa famille et plus particulièrement à sa petite fille âgée d’à peine trois ans, j’adresse mes condoléances sincères et des plus attristées.

 

Mamadou Billo SY SAVANE

 

9 Comments

  1. Le guinéen says:

    Rien n’est en effet plus émouvant que ce témoignage.La mort vient faucher la vie d’un
    homme dans son travail.Une tragédie pour cette gamine qui ne connaitra pas son père.
    Les Peulh ont un vrai problème pour la conquête du pouvoir.

  2. Adolf Condé says:

    Monsieur Sy Savané, votre titre est inexacte. Le journaliste n’a pas été assassiné dans les locaux de l’UFDG. Mais plutôt devant le siège de l’UFDG, la précision est importante.

    J’ose espérer que vous allez corriger votre titre par honnêteté intellectuelle.

  3. Adolf Condé says:

    Toute organisation est régie par des textes et la démocratie c’est aussi le respect de ces textes. Bah Oury a agit en gangster. Cela fait longtemps que je dénonce ses(BO) méthodes antidémocratiques. Bah Oury veut s’imposer par la force et la violence. C’est un dictateur qui pense que tout lui est dû sur cette terre.Même en Occident ceux qui refusent de suivre la ligne de leur parti et font preuve d’insubordination sont exclus.Rama Yade est exclue du parti radicale affilié à l’UDI de France. NKM n’est plus de la direction de « Les Republicains »( ex UMP) de France.IL y a un maire UMP qui est sur le point d’être exclu.Le comportement de BO l’exclu de toute formation démocratique qui se veut responsable.

  4. SY SAVANE says:

    M. CONDE,

    Vous avez raison. Je reprends votre expression. C’est au siège de l’U.F.D.G. que M. DIALLO a reçu une balle qui ne lui était peut-être pas destinée. Mais je n’ai pas dit dans un local particulier, j’ai bien dit dans les locaux. N’étant pas journaliste, je ne suis pas astreint à une précision de vocabulaire. Je ne fais pas de reportage, je rends compte d’une situation pénible dans laquelle je suis concerné, parce que je connaissais la victime qui était presque un ami. De ce fait, je me dispense d’avoir la même distance que quelqu’un qui n’est concerné que professionnellement.

    • Amadou Souare says:

      Merci M. Sy Savane. On n’a pas besoin d’etre journaliste pour etre « Astreint à une précision de vocabulaire ». Toute personne qui prend la decision d’ecrire pour informer doit etre « Astreint à une précision de vocabulaire ». Celui qui est incapable d’ecrire correctement doit faire appel a la competence d’une autre personne. Sans gene. Comme vous n’etiez pas present, il fallait tout simplement repeter ce que les temoins occulaires on dits: LE DRAME A EU LIEU DEVANT LE SIEGE DE L’UFDG, A LA MINIERE.

      Merci.

  5. Le guinéen says:

    ADOLF CONDE,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous.
    Bah Oury devait utiliser la voie judiciaire pour faire valoir ses droits.
    Ce qui vient de se passer nous présente l’homme qui a l’ambition de diriger la Guinée.
    Des manifestants pacifiques étaient tués sans qu’on ne sache quels en étaient les auteurs.
    Les forces de l’ordre étaient peut-être accusés à tort.
    L’assoiffé guinéen du pouvoir est violent et vindicatif.
    Je ne paierai pas cher l’innocence de Bah Oury dans l’attentat contre le domicile du
    président Alpha Condé.

  6. SY SAVANE says:

    M. Souaré,

    Je fais appel à votre « compétence » sans gène.

  7. A. Wurie says:

    Attentions le journaliste net pas été tue aux siège de l’UFDG, mais aux abords du siège de l’UFDG.
    Ou il a été fusiez et un espace publique aux bord de la rue, donc le parti nets pas responsable pour cet lieu la.
    L’unique responsable de set acte criminel et l’auteur que les autorité dois retrouve et traduire devant le tribunaux pour que justice soit rendue a tous le monde, y compris l’UFDG.

  8. Jacquot says:

    C’était vraiment un histoire tragique, il faut faire sortir les vraies actualités c’est à dire avec preuve maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *