breaking news

COMMUNIQUE DE LA TROISIEME DYNAMIQUE: Réquisitoire cinglant de la Troisième Dynamique contre la nomenklatura

février 13th, 2016 | par Leguepard.net
COMMUNIQUE DE LA TROISIEME DYNAMIQUE: Réquisitoire cinglant de la Troisième Dynamique contre la nomenklatura
Communiqué
0

 TITRE : Réquisitoire cinglant de la Troisième Dynamique contre la nomenklatura

La TROISIEME DYNAMIQUE assiste dépitée au spectacle répugnant de décomposition recomposition voire de désintégration du paysage politique guinéen. Une guerre larvée qui ne dit pas son nom, un spectacle de bas étage qui n’a rien de réjouissant, qui affaiblit et discrédite le politique. Et aucun démocrate ne doit se réjouir de l’affaiblissement de notre classe politique qui a la lourde responsabilité de décider de l’avenir de notre pays.

Malheureusement, nous assistons impuissants à des manœuvres des apparatchiks, des combinaisons qui ne servent que le seul intérêt des leaders des partis politiques, sans aucune prise en charge de la volonté des masses populaires, des légitimes aspirations du brave peuple de Guinée. Des postures qui sont finalement égotiques et qui rendent le drame de la Guinée depuis toujours atavique.

Ainsi pour dire, que nous relevons une réelle crise de confiance majeure, au sein des principales formations politiques appelées à assurer l’alternance politique dans notre pays, y compris le RPG qui gouverne en ce moment. Une crise de confiance qui crée de la méfiance à l’égard du personnel politique. Assez de discours creux et de promesses incantatoires. C’est pourquoi, nous sommes emmenés à conclure que nous arrivons à la fin d’un cycle, à la fin d’une génération de leaders politiques. La concrétisation du besoin pressant, du renouvellement de cette classe politique, que nous appelons de nos vœux, a dorénavant non seulement un caractère inévitable mais n’est qu’une question de jour. Nous pouvons vous assurer que ce renouvellement se fera avec les femmes et les jeunes intrépides de Guinée. La TROISIEME DYNAMIQUE prendra toute sa part.

Du reste, fidèle à l’objectif qu’elle s’est assignée, celui de la défense de l’intérêt général, la TROISIEME DYNAMIQUE condamne avec la plus grande fermeté les récents événements qui se sont déroulés en Guinée. En effet, le principal parti de l’opposition guinéenne est en proie à une violente querelle de leadership, une guerre fratricide qui s’est soldée par la mort d’un journaliste, une voix des sans voix qui a été lâchement assassinée. Comme toujours, ces les honnêtes citoyens qui paient le lourd tribut. Nous osons croire que ce crime ne restera pas impuni, ainsi que tous les autres dossiers de crimes qui sont en attente de jugement. Car l’impunité est un terreau favorable à la récidive.

Nous demandons à la justice de se saisir du dossier afin d’éclairer notre lanterne et condamner les auteurs de cette forfaiture. Cette occasion est inespérée pour la justice guinéenne, qui est réputée être à la dévotion de l’exécutif, de prouver son caractère d’indépendance par des décisions souveraines.

Aussi, une question revient constamment sur toutes les langues, celle du vide laissé par l’inexistence d’une vraie opposition, face à un régime autocratique qui se satisfait de la destruction de son opposition, par une politique implacable de soumission obligatoire. Car aujourd’hui, force est de constater, que ni les partis politiques qui se réclament de l’opposition dans sa configuration actuelle, ni la société civile en Guinée encore moins les syndicats ne semblent tenir tête à un pouvoir qui est dans une frénésie dominatrice et destructrice, de tous ceux qui s’opposent à la volonté de sa majesté. Une volonté qui est clairement affichée d’imposer la pensée unique. Le président de la République en a lui-même fait la promesse, dans un de ses discours populistes, de détruire l’opposition guinéenne. En définitive, chers compatriotes, voilà la mutation qu’à opérer le professeur Alpha CONDE, après plus de quarante années de combats politiques : un recul démocratique sans précédent. Après, le RPG veut nous le présenter comme étant le premier président élu démocratiquement de notre pays. Là aussi, une imposture de la propagande de l’Etat-RPG. Pour votre information, nous avons appris avec beaucoup d’étonnement que le président Sékou TOURE est arrivé au pouvoir par coup d’Etat, merci aux apparatchiks du RPG de nous édifier sur ce point. La vérité, c’est que alpha CONDE n’est ni le Che encore moins Nelson Mandela, architecte de la nation Arc-en-ciel.

Que L’Etat-RPG se détrompe, le boulevard laissé ne sera pas vacant, les femmes et les jeunes vaillants de Guinée, de l’intérieur comme de l’extérieur, s’en approprieront et le transformeront en rampe de départ, de l’alternance politique en faveur de toutes les couches déshéritées, et pour un développement inclusif qui ne laissera personne sur le carreau.

Par ailleurs, La TROISIEME DYNAMIQUE a appris avec une réelle satisfaction le préavis de grève des syndicats, et espère qu’ils iront jusqu’au bout et défendront les seuls intérêts du peuple de Guinée. Inutile de rappeler que dans un passé récent, qu’ils se sont illustrés par un spectacle pathétique de corruption. Cette fois-ci, ils ont une occasion en OR de faire renaitre l’espoir, de redorer leur blason. La TROISIEME DYNAMIQUE reste vigilante et n’hésitera pas à dénoncer les tentatives de corruption, et les visites nocturnes à SEKHOUTOUREYA. C’est votre devoir chers syndicalistes, de mener ce combat jusqu’à son aboutissement pour le bien être de nos compatriotes, ils vous regardent et surveillent vos faits et gestes. Vous aurez le soutien du peuple de Guinée aussi longtemps que vous défendrez ses seuls intérêts.

Chers compatriotes, la TROISIEME DYNAMIQUE a pris fait et cause, elle a pris résolument partie, celle du peuple stoïque de Guinée. En conséquence, Elle dénonce, la souffrance sociale extrême qui monte dans le pays, de Conakry à Yomou, la cherté de la vie, le manque d’infrastructure sanitaire digne de ce nom, les générations de diplômés qui s’accumulent sans-emplois, le taux de chômage élevé, en particulier celui des couches les plus fragiles : les jeunes et les femmes, qui est à niveau abyssal, inutile de rappeler que ces derniers sont des variables d’ajustement. La Guinée, château de l’Afrique de l’ouest, et le paradoxe, c’est qu’il n’y a même pas d’eau potable dans certains quartiers à Conakry, ce qui est incompréhensible pour le commun des mortels.

Et pendant ce temps, le gouvernement se permet de prendre des mesures injustes qui vont pénaliser les pauvres populations qui sont déjà pris à la gorge. Notamment, la mesure concernant les véhicules de plus de 8 années. La TROISIEME DYNAMIQUE ne comprend pas. On nous dit que les caisses sont vides. Nous comprenons parfaitement le fait que 2015 reste un annus horribilis pour la Guinée, nous mesurons même ses conséquences sur l’économie de notre pays. Mais nous n’arrivons pas à expliquer cette banqueroute. La TROISIEME DYNAMIQUE exige des explications. Nous voulons savoir où sont passés les fonds levés dans le cadre de la lutte contre le virus à épidémie Ebola. C’est le lieu de lancer un appel aux parlementaires pour un contrôle plus efficace des actions du gouvernement.

D’autre part, le gouvernement devrait saisir l’après Ebola, pour reconstruire et moderniser le dispositif sanitaire de notre pays, ce qui créerait non seulement beaucoup d’emplois mais également serait un ouf de soulagement pour nos populations. La TROISIEME DYNAMIQUE dénonce, les évacuations régulières des plus privilégiés, pendant que les plus pauvres crèvent sur place, par faute de moyens et par faute d’un soin de qualité.

NON ! La TROISIEME DYNAMIQUE dit NON ! Il n’appartient pas aux pauvres populations de trinquer ou de payer l’addition salée d’une gestion calamiteuse.

En tenant compte de ce qui précède, la TROISIEME DYNAMIQUE propose au gouvernement ce qui suit :

  1. Un réajustement de la politique économique en particulier, et de l’ensemble des politiques de façon générale. Le souci de la réponse à apporter aux besoins sociaux qui sont exprimés dans le pays devrait gouverner toutes les décisions qui sont prises. Nous rappelons que la souffrance sociale est un terreau favorable au renversement de régime. Nous proposons donc au gouvernement de soutenir le prix des denrées de première nécessité.

  2. S’agissant du prix de l’essence, nous avons conscience que la Guinée pratique l’un des prix les plus bas de la sous-région. Mais le fonctionnaire guinéen est pauvre, son salaire ne lui permet pas de faire face à ses dépenses quotidiennes. En conséquence, nous proposons au gouvernement de faire un effort considérable en répercutant la baisse du prix du baril sur le prix à la pompe. L’objectif n’étant pas de fixer un prix démagogique. Une idée pourrait être de soutenir le prix en le ramenant à niveau raisonnable, pendant une période à déterminer. Le prix reviendrait à la normale après cette période.

  3. Concernant les véhicules de plus de 8 années, nous pensons que le sujet a été mal abordé, le problème, c’est le contrôle technique. Nous proposons la mise en place d’une structure de contre contrôle technique au port autonome de Conakry, qui serait un passage obligatoire pour tous les véhicules qui arrivent en Guinée. Ce qui créerait quelques emplois et permettrait de remplir par la même occasion les caisses de l’Etat. Le renvoi des véhicules qui seront recalés au contre contrôle technique, dans le pays d’origine du véhicule, sera à la seule charge du propriétaire, l’idée est de pas polluer notre environnement. Cette mesure coercitive permettrait d’éviter les contrôles techniques fantaisistes au départ. Inutile d’asphyxier par cette mesure injuste, un secteur qui fait vivre une grande partie de nos compatriotes.

  4. Sur le plan des infrastructures, nous apprécions le travail considérable qui a été abattu. Mais la Guinée a besoin d’un développement harmonieux en cohérence avec les attentes des populations. La Plazza Diamond c’est bien, les infrastructures hôtelières sont également très bien. Le problème, c’est qu’ils sont inaccessibles aux citoyens guinéens ordinaires. Nous proposons de rectifier le tir, en axant la politique globale sur une idée de développement qui va au même rythme que les populations, un développement inclusif, et non à la chinoise.

Aujourd’hui, encore plus qu’hier, la TROISIEME DYNAMIQUE sera un obstacle contre les politiques injustes dans notre pays.

Pour finir, nous lançons un appel solennel à toutes les organisations guinéennes de l’intérieur comme de l’extérieur, à la société civile à rejoindre les rangs de la TROISIEME DYNAMIQUE, un mouvement fédérateur et transversal. La TROISIEME DYNAMIQUE se propose comme une alternative crédible à la vieille classe politique qui propose un modèle de développement éculé. Elle continuera à apporter régulièrement ces idées pour élever et enrichir le débat.

CONTROLE EFFICACE     GESTION SAINE   PARTAGE EQUITABLE

Vive la Guinée !

Vive la démocratie !

Vive la TROISIEME DYNAMIQUE

Fait à Paris le 12 février 2016

Ont signé :

Alpha WESS: Président de l’UMJG

Joseph Kandet COLY: Président du PPDG

Mimi CISSE : Membre de la Troisième Dynamique

Thierno BARRY : Manager & Membre de la Troisième Dynamique

Lil SOSSA CONTE : Rappeur & Membre de la Troisième Dynamique

Alpha Ibrahima DIALLO: Membre de la Troisième Dynamique

Mohamed Sanoussy FADIGA: Membre de la Troisième Dynamique

Moudjitaba BARRY : Membre de la Troisième Dynamique

Alseny CAMARA : Membre de la Troisième Dynamique

Mohamed Mazid SOUMAH: Président d’APAVDE

Almamy KALOKO: Président de GRAD GUINEE

 

TROISIEME DYNAMIQUE

Les pires flammes de l’enfer, sont réservées à ceux qui, au cours d’une crise morale, cherchent à préserver leur neutralité. (Martin Luther King Jr.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *