breaking news

Le Sanctuaire de l’Immortalité : pour le Professeur Doré !

mars 27th, 2016 | par Leguepard.net
Le Sanctuaire de l’Immortalité : pour le Professeur Doré !
Social
0

Le Sanctuaire de l’Immortalité : pour le Professeur Doré !

 

 Désormais au Sanctuaire de l’Immortalité, un Authentique Intellectuel, doublé d un infatigable combattant de la liberté, de la dignité du Peuple de Guinée : Le Pr Doré Ansoumane, repose en Paix.

Le Jeudi 24 Mars 2016 l’enveloppe charnelle du Professeur Doré Ansoumane nous a quittés pour toujours. Cependant notre frère Ansoumane Doré restera une survivance éternelle dans la mémoire des guinéennes et des guinéens et beaucoup d’amis de la Guinée pour deux raisons majeures :

Premièrement : Un Authentique Intellectuel !

Le Pr Doré, fait partie du cercle très restreint, trop restreint d’authentiques intellectuels de notre pays. En vrai Intellectuel il a toujours eu la rigueur dans l’analyse, le courage et la constance dans ses prises de positions. Sa profondeur de vue et sa clairvoyance étaient remarquables. Il était exigeant dans l’analyse. Le Pr Doré est de la trempe de son ami le Pr Alfa Ibrahima sow … Ce qui n’est pas dire. Ce sont ces rares intellectuels qui ont réussi à se libérer de leur propre ego individuel, et s’échapper de la prison ethnique ! Ils sont comme ces grands oiseaux sortis de leur nid identitaire pour voler très haut dans le ciel de la liberté et de la vérité. Nous prions pour que leur lumière intellectuelle éclaire à jamais la jeune génération de la Guinée.

Tous les deux ont été des fervents adeptes d’une conférence nationale, seul gage d’une saine réconciliation nationale et d’un renouveau démocratique de la Guinée.

A ce propos, et avec votre permission je livre un message qu’il m’a envoyé le 16 Novembre 2014, en réponse à une requête que je lui avais adressée.

Bonjour mon cher frère Mr Doré.

Tout d’abord, grand merci pour ta dernière publication la Guinée de Sékou Touré. Je trouve que c’est un travail sérieux qui rentre parfaitement dans le cadre du bilan de la Première République lors d’une Conférence Nationale.

Je souhaite que nous lancions ensemble, dans le cadre d’un Groupe de réflexion l’initiative d’une conférence Nationale Vérité-Justice- Réconciliation. J’en ai parlé avec ton ami, Bine. Merci. Respectueuses Salutations.

«  Mon cher Bakary. Je lis régulièrement les contributions stimulantes que tu présentes sur des sites guinéens sur les problèmes guinéens. Si je ne fais pas de commentaires sur ces textes, c’est parce que j’en partage entièrement les idées que tu exposes. Sur un plan particulier, j’apprécie les références que tu fais à mon condisciple Alpha Ibrahima Sow (paix à son âme) avec lequel j’ai été très lié au lycée de la seconde à la terminale à Conakry (1953-1956). C’était de son arrivée du Cours normal de Popodara à notre 2e partie du Bac. Après on s’est perdu de vue jusqu’en 1986. C’était un patriote admirable.

Je partage les préoccupations qui sont les tiennes sur cette fondamentale question d’une réunion des Guinéens pour une conférence nationale. Sans une telle conférence je suis convaincu que les Guinéens navigueront encore longtemps à vue.

J’en discute souvent avec mon ami Bine avec cette réserve que les gens de nos générations ne peuvent qu’accompagner nos jeunes frères et soeurs qui doivent en être les timoniers. Pour ma part, bien qu’handicapé par des problèmes de genoux qui limitent ma mobilité géographique, je suis en mesure de participer à des discussions d’idées. Ce qui a toujours cruellement manqué aux dirigeants guinéens, ce sont des réflexions solides, desquelles peuvent être tirés des schémas directeurs d’une gouvernance moderne. Ils ont toujours pensé que l’alignement de mots en formes de discours pouvait conduire à ces schémas dont tout gouvernement a besoin pour des actions concrètes. Ce n’est pas en remplissant son gouvernement de personnages beni- oui-oui (à part quelques individualités), qui ferment les yeux sur tout, qu’Alpha Condé aurait pu entreprendre le changement qu’il a annoncé en 2010. Au total, l’ethnocentrisme, la politique politicienne, ont prospéré. C’est à toutes ces questions et d’autres que devrait s’attaquer une réconciliation nationale. Fraternellement » 

Deuxièmement :

Le Pr Doré aura été un authentique témoin des épreuves tragiques de l’histoire politique postcoloniale des soixante dernières années de notre pays. Il aura été également un grand combattant pour la liberté, l’Etat de droit et la Démocratie en Guinée. Soucieux d’un développement socio-économique harmonieux, il est toujours resté intraitable avec les pouvoirs obscurantistes et totalitaires qui ont mis notre cher pays à genoux depuis 1958. Il faisait aucune concession à es régimes sectaires, autocratiques, démagogiques qui ont toujours mis des freins quasiment insurmontables à la liberté d’esprit, aux droits sacrés de la vie humaine!

Le Pr Doré nous a toujours encouragé dans cette lutte opiniâtre que nous menons depuis des décennies, afin d’arracher notre pays des griffes de cette dictature démoniaque d’un autre âge. Voici ce qu’il m ‘écrivait e le 07 /07/  2009.

« Mon cher Diakité. Merci de toutes tes communications et surtout pour les actions en faveur d’un vigoureux rassemblement contre les magouilles politiciennes de Dadis et de son cndd. »

Je m’incline pieusement, le cœur serré devant la dépouille mortelle de cet illustre compatriote, un grand parmi les rares grands patriotes, qui a toujours aimé viscéralement le peuple de Guinée.

Je présente mes sincères et douloureuses condoléances à la famille Doré. Que son âme repose en paix, dans l’infinie béatitude. Amine.

 

 

Dr. Bakary Diakité.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *