breaking news

La démocratie corrompue ou dictature camouflée du Professeur –Président Alpha Condé.

mai 18th, 2016 | par Leguepard.net
La démocratie corrompue ou dictature camouflée du Professeur –Président Alpha Condé.
Article
0

Comme dit le célèbre slogan publicitaire :

« Canada Dry est doré comme l’alcool, son nom sonne comme un nom d’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool. »

C’est exactement, comme la Démocrature, qui est à la Démocratie, ce que canada Dray est à l’alcool ! Une démocratie corrompue ou une dictature camouflée ressemble à la démocratie, mais ce n’est pas de la Démocratie !

Le premier quinquennat du professeur Alpha Condé nous a montré clairement que son régime est une démocrature ou dictocrarie c’est-à-dire ce n’est ni plus ni moins qu’une dictature camouflée qui se donne les apparences ou les habits d’un régime démocratique, mais qui n’en est pas. C’est un système autocratique, prédateur irréformable mais qui tient à se pérenniser.

Et à la suite de la conférence de presse le 16 Mai 2016 du Professeur-Président Alpha Condé les compatriotes qui pensaient ou qui pensent encore que notre pays est entré en démocratie peuvent ou doivent se détromper. La Guinée a bel et bien un régime de : « Démocrature ou Dictocratie. »

Même si ces termes ne figurent pas encore dans le dictionnaire français, je trouve néanmoins qu’ils définissent très bien ces régimes politiques comme celui du professeur- président Alpha Condé qui n’est plus ni moins qu’une dictature camouflée qui se donne les apparences d’un régime démocratique.

Voici ce qu’il a répondu à un journaliste sur un éventuel troisième mandat :

«  Chaque président est libre en fonction de son peuple, de faire sa politique. Je n’ai pas à apporter des jugements. Dans un pays, ce n’est pas à vous de décider, c’et le peuple. Personne, je dis personne ne me dira ce qu’il faut faire, seul le peuple Guinéen le dira. »

Nous Guinéens nous savons ce qu’un régime totalitaire est capable de faire à un peuple, au nom de ce même peuple. Nous avons encore en mémoire, je l’espère, des horribles exactions de la première et de la deuxième république  toujours au nom du peuple.

C’est cette démocratie corrompue que l’écrivain uruguayen Galéano Eduardo a appelée en 1992 : démocrature , ou dictocratie dans laquelle :

1-La Constitution en place est constamment violée par le chef de l’Etat lui-même.

2-Les Elections ne sont ni transparentes, ni équitables, même si elles sont faites à dates régulières.

3-Les Institutions sont complètement manipulées et il n’y a pas de séparation des pouvoirs, exécutif, législatif et judiciaire. La Justice est tout sauf indépendante !

3-L’Assemblée Nationale n’a aucun poids face au président qui du reste n’en tient aucun compte.

4-Les libertés démocratiques et les Droits Humains sont bafouillés régulièrement pour ne pas dire quotidiennement!

Après cette déclaration du président du 16 Mai 2016, les guinéens sont désormais éclairés sur ses intentions : il est évident qu’il va tenter de changer la Constitution par un référendum bidon dans le but de monarchiser une démocratie déjà hautement corrompue.

Guinéens et Guinéens, réveillons- nous pour changer ce régime, car cette démocratie truquée ne peut être crédible, elle est porteuse de graves injustices, violences insupportables, d’exclusions, de traumatismes, d’affrontements et d’instabilités.

Pour ce qui nous concerne, nous continuerons à nous battre de toutes nos forces avec tous les compatriotes de quelques bords que ce soit contre toute tentative de changement de notre Constitution qui nous avons acquise de hautes luttes en 2009 pendant la transition.

Et sous peine de se disqualifier à jamais, les patriotes, jeunes, hommes et femmes, les démocrates , les forces vives, les cadres, les partis politiques voulant une vraie Démocratie et réel Etat de droit devront se mobiliser,  s’unir d’intention et d’action pour parler juste et fort pour se faire entendre et empêcher par tous les moyens cette monarchisation au sommet de l’Etat de notre pays

 

 

 

 

 

Vive la Paix

Vive la Guinée

Dr. Bakary Diakité

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *