breaking news

Merci, M SYDIA TOURE de nous avoir ouvert la voie vers le développement et la réconciliation nationale (par ALPHA AMADOU FOFANA).

mai 30th, 2016 | par Leguepard.net
Merci, M SYDIA TOURE de nous avoir ouvert la voie vers le développement et la réconciliation nationale (par ALPHA AMADOU FOFANA).
Article
0

 

FOFANA SOW                             M. ALPHA AMADOU FOFANA militant UFR ENTA TOMBOLYA de passage à Paris.

 

Merci, M SYDIA TOURE de nous avoir ouvert la voie vers le développement et la réconciliation nationale.

Le plus courageux est toujours celui qui commence le premier.

 

Dans le monde de la politique guinéenne, il y a deux catégories de politiciens :

Ceux qui pratiquent la politique , de la haine, de la division, de la ségrégation, de la confrontation, de la destruction, de l’intolérance et du séparatisme aveugle.

Tout pour le pouvoir, rien que le pouvoir, seulement le pouvoir.

Peu importe la façon ou la manière l’essentiel c’est d’y arriver, même si il faut marcher sur le corps de toute une population ; pour aller s’asseoir après sur le rocher d’une île déserte au milieu des pingouins et des lézards. En ce qui concerne cette catégorie ; c’est ça la politique.

Il y a un second type de politiciens qui mène une autre politique plus humaine contrairement à la première :

C’est à dire une politique de tolérance, de main tendu envers les autres, de réconciliation et d’unité national. Une politique tendant vers le développement économique et sociale. Une politique de BON SENS.

On ne fait pas de la politique uniquement pour de la politique, au contraire faire de la politique est synonyme de vouloir servir généreusement son pays.

Et comme la générosité envers l’avenir c’est de tous donner au présent ; alors guinéen, c’est cette générosité qui attire aujourd’hui le président de l’UFR, troisième force politique du pays auprès du gouvernement. Pour préparer et construire l’avenir de la future génération : en pratiquant la politique de la réconciliation nationale.

Afin qu’aucun guinéen ne soit laissé au bord de la route pour atteindre ce fameux point d’acheminement, autre que le mur de lamentation devant lequel tous les guinéens se retrouve tous les matins pour prier et demander à la grâce divine leurs pain quotidien.

Voilà pourquoi à la fin de la dernière élection présidentielle se soldant par la victoire de la mouvance présidentielle ; la campagne électorale du président de l’UFR a été si gigantesque et grandiose traînant un nombre incalculable de militants, démontrant la puissance de son parti politique.

Sa légitimité, son organisation et son implantation au sein de la population.

Cette démonstration a été possible grâce à sa vision futuriste et ce depuis 2010 lors du second tour de l’élection présidentielle. En effet selon lui aucune ethnie ne peut se prévaloir être au-dessus des autres. Adapter cette attitude, pratiquer cette politique, suivre ce chemin désastreux nous mènera forcément vers l’éclatement de notre nation. Tel n’est pas le souhait de M SYDIA TOURE pour ce magnifique pays qu’est la Guinée.

Le président de la République élu et reconnu de tous a sollicité sa participation aux affaires du pays ;

Sa très forte considération pour son pays, son amour patriotique et son souci majeur pour le développement de la Guinée le poussa à accepter cette collaboration, mais seulement après une très grande réflexion et beaucoup d’analyses politiques et sociales.

Sa nomination comme haut représentant du chef de l’État n’a fait que démontrer une fois de plus ce que l’opinion national et international pensait de lui : l’homme des moments difficiles, le médecin des malades que tout le monde pensait perdu, le faiseur de miracles économique. Grâce à cette nomination et sachant sa très grande qualification en gestion et en gouvernance, notre Guinée sera lancé et mise sur l’orbite du développement économique et sociale, pour affronter les obstacles de la mondialisation.

Ce spécialiste aguerrit de la diversité ne pourra qu’aider le pays à rassembler ses fils pour avancer sur le sillon de l’unité du progrès et du développement national.

Ce geste politique courageux du président de l’UFR n’a pas d’égal : seule l’histoire pourra mettre à nu et à jour les faits et gestes de M SYDIA TOURE.

 

Grâce à lui les vœux de la terre mère de Guinée seront exaucés : ses enfants se sont retrouvés.

Terre mère de Guinée, fait en sorte qu’aucunes intempéries, de quelques natures que ce soit ne puisse ternir l’image de cette belle scène.

Il y a un début à tout, l’heure de la réconciliation et de l’unité nationale a sonné le combat des dirigeants pour le bien être des guinéens. Ils vont oublier leurs différences politiques, pour ne regarder que l’essentiel.

L’essentiel c’est la Guinée, notre patrie.

Maintenant et à jamais, l’ethnocentrisme ne doit plus exister dans notre société, ni le séparatisme, ni le sectarisme aveugle ; ni l’égoïsme politique non plus qui consisterait uniquement à observé ses intérêts personnel au détriment de l’intérêt commun.

L’intérêt de notre chère patrie est primordial.

Patriotes d’aujourd’hui, de demain et de toujours rejoignez vos frères voulant honorer la mémoire de votre mère terre de Guinée.

Soyez fière de la bravoure de votre acte et de la grandeur de votre responsabilité a exercer dans le temps, et dans tous les temps, ce vieux rêve de paix et de bonne volonté parmi tous les hommes. Tel doit toujours être votre but, c’est à dire un combat légitime pour le développement de la Guinée et le bien être des guinéens.

Si l’Éternel guide vos pas pour atteindre cet objectif et veille sur vous en vain.

Voilà la vérité, il n’y a pas une autre vérité que celle-ci. Vérité,

-la vérité est-t-elle toujours vérité ?

-Oui, vérité de tous les temps et de toujours.

-Alors, vérité dit moi vérité, le vœu de tout un peuple a été exaucé ?

-Oui vérité.

Dans ce cas qu’il soit sanctifié, respecté et entendu de la Terre au ciel.

 

Guinéens

M SYDIA TOURE, a encore su nous démontré grâce à sa sagesse et sa maturité politique :

Que si les prétendants ou les soi-disant hommes politique guinéens sont animé par cette farouche volonté aussi minime qu’elle puisse être tendant vers le bonheur et la tolérance, l’acceptation de l’autre et la réconciliation des guinéens, ainsi fusionné avec le développement économique.

Cette formule qui nous fait tant défaut, pour se faire ces politiciens d’un autre temps, doivent éviter de pratiquer la politique de la Terre brûlé, de va en guerre, de fuite en avant, sans destination ni convictions, qui nuirait certainement au développement et au démarrage économique de notre beau pays, la Guinée.

Quel beau geste exemplaire et patriotique de M SYDIA TOURE.

Vive l’UFR et vive l’unité pour un objectif commun.

 

 

M. ALPHA AMADOU FOFANA militant UFR ENTA TOMBOLYA de passage à Paris.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *