breaking news

Colloque de la troisième dynamique et GRAD-GUINEE à l’assemblée nationale française / Discours d’Almamy Kaloko président de GRAD-GUINEE

juin 17th, 2016 | par Leguepard.net
Colloque de la troisième dynamique et GRAD-GUINEE à l’assemblée nationale française / Discours d’Almamy Kaloko président de GRAD-GUINEE
Article
0

ASSEMBLEE NATIONALE

126 RUE DE L’UNIVERSITE 75007 PARIS

 

COLLOQUE DE LA TROISIEME DYNAMIQUE/GRAD GUINEE

 

THEME : Comment consolider les relations Franco-Guinéennes dans les années à venir ?

INTERVENTION D’ALMAMY KALOKO

Madame Fanélie Carrey-Conte, députée de Paris et présidente du groupe d’amitié parlementaire France-Guinée

Monsieur Bah Mamadou Baadiko, président de l’Union des Forces Démocratiques, UFD,

Honorable Barry Saikou Yaya, député de l’Union des Forces Republicaines, UFR

Cher M. Morrison

Distingués invités,

 

Le groupe de réflexion et d’appui au développement de la Guinée, GRAD GUINEE, co-organisateur de ce colloque souhaite à mon nom personnel et au nom de l’ensemble de ses membres remercier vivement Madame la députée de Paris Carrey-Conte pour sa disponibilité et son soutien dans le cadre de l’organisation de cette rencontre. Un merci personnel à Monsieur David Dobbels, collaborateur de Madame la députée pour sa disponibilité et pour sa réactivité.

Je remercie aussi Monsieur Bah Mamadou Baadiko, président de l’Union des Forces Démocratiques et Honorable Barry Saikou Yaya, député de l’Union des Forces Republicaines pour leur présence à cette rencontre. Merci également à son excellence Blaise Cherif, Ex ambassadeur de la Guinée aux Etats Unis pour sa présence parmi nous.

Je n’oublie pas de remercier toutes les personnalités de la société civile française, guinéenne et africaine présentes à cette rencontre, notamment : M. Cissé Campel président d’honneur de la CAGF, Docteur Bah, Joelle Rabner, Antoine Glaser, Keita Nelly, Luc, Fred etc. Je voudrais remercier Dieretou Diallo qui nous vient de Nice. Elle a mené la campagne victorieuse pour la Guinéenne du 21 siècle.

Chers participants,

Mesdames et Messieurs,

Le thème de ce colloque à savoir : Comment consolider les relations Franco-Guinéennes à fait couler beaucoup d’encre, il a déchainé de vive passion dans les deux pays. Je voudrais ici apporter ma petite contribution.

Pour consolider ces relations il est important d’être dans le dialogue et l’écoute de chaque partie mais d’abord et avant tout il est absolument nécessaire d’être dans une démarche horizontale et non verticale. Les uns ne doivent pas subir la volonté des autres.

Au mois d’octobre prochain la Guinée fêtera sa 58eme année de souveraineté. Nul n’ignore la particularité qui a caractérisé son accession à l’indépendance et les dommages collatéraux que cela a engendrés. Il est vrai qu’en 58 nos relations se sont tout de suite brutalement interrompues avec la France. Aujourd’hui nous pouvons dire que les rapports entre les deux pays se sont nettement améliorés. Et nous devons veiller tous à la stabilisation, à l’amélioration et la consolidation et ce de façon décomplexée.

La Guinée et la France appartiennent toutes les deux à l’espace francophone. Et je crois que les deux pays pourraient renforcer leur partenariat sur le plan de l’éducation, de la culture de la recherche et pourquoi pas de transfert de compétences et de technologies.

Sur le plan de l’immigration les deux pays pourraient mettre en place par exemple des accords avec réciprocité pour les ressortissants des deux Etats facilitant la circulation sur les deux territoires mais également régulant le flux migratoire entre les deux pays.

La Guinée terre arable et château d’eau de l’Afrique de l’ouest. La France une puissance agricole en Europe. Un partenariat des deux pays dans le domaine de l’agriculture pourrait être fructueux.

Voici ma modeste contribution et sans prétention aucune je pense qu’elle s’inscrit dans une dynamique de construction

Chers participants,

Chers invités

Il y a bien de domaines où la France et la Guinée pourraient collaborer dans un partenariat décomplexé et gagnant-gagnant mais il est nécessaire que les interlocuteurs parlent d’égal à égal.

Ce colloque coïncide avec le début de l’euro, je formule le vœu de la victoire finale des bleus.

Excellent débat à tous.

Je vous remercie.

Paris le 10 juin 2016

 

 

 

Almamy KALOKO

Président de GRAD GUINEE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *