breaking news

La Guinée mise sur la vente du cacao et du café pour acquérir des devises (Xinhua 29/07/16)

juillet 30th, 2016 | par Leguepard.net
La Guinée mise sur la vente du cacao et du café pour acquérir des devises (Xinhua 29/07/16)
Informations
0

Le président guinéen Alpha Condé a instruit ses ministres en charge du Commerce, des Finances et de l’Agriculture de prendre « des mesures pour réglementer l’achat et la vente du café et du cacao à l’international, afin d’optimiser l’acquisition de devises par son pays », a-t-on appris de source officielle ce jeudi.

C’était lors du conseil ordinaire des ministres qui s’est tenu jeudi sous la présidence du chef de l’Etat guinéen, que ces instructions ont été données respectivement à Marc Yombouno, Mme Maladho Kaba et Mme Jacqueline Sultan.

Le café et le cacao sont des produits d’exportation dont la relance va permettre à la Guinée d’acquérir des devises, afin de combler le manque qui se fait sentir ces derniers temps. Une pénurie de devises que les autorités de la banque centrale expliqueraient par l’effet de l’Ebola, qui s’est estompé cette année. Après deux années de crise sanitaire, qui a porté un coup à l’économie du pays, dont les indicateurs ont été plongés dans le rouge.

Cette période des grandes pluies qui a démarré depuis le mois de juin, entrainerait aussi un ralentissement dans la production dans les zones minières, notamment les zones de production d’or, en Haute Guinée. Ce qui a un impact sur cette autre source d’approvisionnement en devises de l’Etat guinéen, que constituent les métaux précieux.

A ces facteurs, il faut ajouter le fait que les bureaux de change ne sont plus approvisionnés en devises depuis novembre 2015. Chose qui serait aussi un frein à l’approvisionnement des marchés guinéens en monnaie étrangère.

En réorganisant donc les secteurs des produits d’exportation que sont le café et le cacao, la Guinée entend générer des ressources en devises.

Dans le souci de mieux contrôler la sortie de ces produits du territoire guinéen, le gouvernement a interdit récemment toute exportation par voie terrestre du café, du cacao et de noix de cajou.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *