breaking news

L’Affaire de la Grande Mosquée de Conakry : Fête de la Tabaski 2016: l’image très difficile de la mosquée Fayçal ! Médiaguinée

septembre 28th, 2016 | par Leguepard.net
L’Affaire de la Grande Mosquée de Conakry : Fête de la Tabaski 2016: l’image très difficile de la mosquée Fayçal ! Médiaguinée
Article
0

 « Une perle se meurt à Conakry. La grande mosquée Fayçal, autrefois symbole vivant de l’islam en Guinée, est en passe de sombrer. Au vu et au su de tout le monde. Ce lundi 12 septembre, fête de l’Aïd el-Kébir, grande fête musulmane, les fidèles ont prié dans l’eau. L’enceinte de la mosquée suinte partout le long des murs. Des boîtes de tomates posées pour minimiser les dégâts. Difficile de se retenir pour celui qui a connu ce bijou dans un passé récent. » Voici en résumé une publication du 12 Septembre 2016 à l’occasion de la fête de Tabaski de Médiaguinée :

Cet état de déchéance de la Mosquée Fayçal, la plus grande du pays est le reflet exact de la gouvernance actuelle de la Guinée, tout semble à l’abandon ! Cela se vérifie dans tous les domaines de la vie publique. La seule chose qui préoccupe tous les esprits depuis 2010 ce sont les questions électoralistes!

En effet devant cet état de dégradation de décrépitude très avancée de la grande mosquée de la capitale, nous sommes en droit de nous poser deux questions savoir :

Premièrement :

Que fait le gouvernement ou plus précisément le Secrétariat Général des Affaires religieuses ou la Ligue islamique pour mettre ce lieu sacré de l’Islam en état de conformité et de sécurité pour tous musulmans de Conakry ? Il n’est peut- être pas inutile de rappeler aux autorités religieuses et gouvernementales que cette Grande Mosquée Fayçal est non seulement un sanctuaire de l’Islam dans la capitale, mais aussi et surtout, elle est une vitrine de notre pays. Elle donne une image de Conakry , donc de la Guinée, tout comme la Cathédrale Sainte Marie de Conakry.

Deuxièmement :

Depuis cinq ans le président de la République et son gouvernement font la prière des deux fêtes de l’islam à Sékhoutouréyah !

Voici ce que Madame Hassatou Baldé a écrit le 3 Septembre 2011 à ce sujet :

« Aïd El Fitr, la Grande Mosquée a-t-elle été délocalisée à sekoutereya ?

Il est de coutume, pour les prières des fêtes d’Aïd el Fitr et Aïd el Kebir, que les musulmans effectuent la salat al aïd (prière de la fête) en début de matinée dans une mosquée ou un mossalla (grand espace à ciel ouvert). Il en a été ainsi presque partout dans le monde islamique, avec une particularité cette année en Guinée. Le Président et son gouvernement ont prié en autarcie, à l’écart du peuple. Un président et un gouvernement qui prient à l’écart du peuple, à l’opposé des autres chefs d’Etat musulmans du monde. Pour l’Aïd el Fitr, présidents, rois et princes se sont rendus dans les grandes mosquées et ont prié aux côtés de leurs compatriotes. Un président et un gouvernement qui prient à l’écart du peuple, à l’opposé des autres chefs d’Etat musulmans du monde. »

Je suppose que cette « délocalisation » des prières des deux fêtes musulmanes depuis cinq ans au Palais présidentiel a été probablement motivée par l’état de vétusté de la Grande Mosquée Fayçal!

Mais cette raison ne saurait justifier d’aller faire « ces prières en reclus » du chef de l’Etat, de son gouvernement ! En effet le Palais de la Présidence est un des plus grands symboles de la République. A ce titre il ne doit pas être un lieu de culte de quelque religion !

Constitutionnellement la Guinée étant encore Une République LAÏQUE ! L’Article premier de la Constitution de notre pays stipule : « La Guinée est une République unitaire, indivisible, laïque, démocratique et sociale. »

La laïcité étant la séparation du pouvoir politique de la religion, car l’Etat doit rester neutre. La délocalisation des prières des deux fêtes musulmanes à Sékhoutouréyah   est une discrimination religieuse punie par la loi.

L’Article 4 de la Constitution dit : « La loi punit quiconque, par un acte de discrimination raciale, ethnique ou religieuse…. »

Je conclue en disant simplement pour l’image de la capitale et du pays, le président Alpha Condé devrait s’impliquer personnellement dans la rénovation urgente de cette Mosquée Fayçal.

 

 

 

 

Vive la Paix

Vive la Guinée

Dr. Bakary Diakité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *