breaking news

Cellou Dalein Diallo sera au rendez-vous très inquiétant des Peuls à OUAGA ? La gouvernance du Fouta Djallon à l’ordre du jour (Jeune Afrique)

octobre 19th, 2016 | par Leguepard.net
Cellou Dalein Diallo sera au rendez-vous très inquiétant des Peuls à OUAGA ? La gouvernance du Fouta Djallon à l’ordre du jour (Jeune Afrique)
Article
2

 

« Les Guinéens doivent se poser la question  quant au calendrier réel de l’UFDG version Cellou Dalein Diallo. Pourtant, l’UFDG traitait d’ennemis de la Guinée, tous les partis politiques non signataires de l’accord politique qu’elle vient de signer avec la mouvance présidentielle en demandant l’exclusion de certains partis politiques qui se battent exclusivement  pour tous les Guinéens sans aucun calendrier ethnique international caché. Avec ce  rendez-vous ethnique  de OUAGA, le parti politique ennemi de la Guinée semble une nouvelle fois se montrer.  Les Guinéens avaient l’habitude d’assister aux résolutions des conflits au sein de l’UFDG sur la base communautaire au Sénégal, conformément à la nature foncièrement  ethnique de ce parti. Mais, si désormais, la gouvernance de Fouta Djalon doit se discuter dans un autre pays, sur le fondement strictement communautaire,  alors les Guinéens doivent se poser de sérieuses questions s’agissant du vrai objectif de l’UFDG version Cellou Dalein Diallo qui fait feu de tout bois y compris la fabrication de faux communiqués au nom des partis politiques adverses  comme l’UFR et la NGR par les membres du bureau exécutif national de l’UFDG.  Nous insistons sur le terme UFDG VERSION CELLOU DALEIN DIALLO car nous savons que ce parti compte des patriotes au dessus de tout calendrier ethnique et qui ne se reconnaissent pas  dans la démarche du président actuel de l’UFDG. Bonne lecture »

 

« Jeune Afrique N° 2909 du 9 au 15 octobre 2016 page 8 »

Alors que les conflits opposant agriculteurs et éleveurs se multiplient en Afrique de l’ouest et qu’ils prennent parfois une tournure radicale, comme au Mali, les peuls ont rendez-vous à ouagadougou , les 22 et 23 octobre , au Ran Hôtel Somketa, pour le premier << Congrès mondial du pulaaku>>. Co organisé par l’université du Faso et l’association Tabital Pulaaku International et parrainé par le ministre burkinabè de la culture, Tahirou Barry, cet événement devrait rassembler une centaine de participants issus des pays de la sous region ( Guinée, Mali, Mauritanie, Niger,Nigéria, Sénégal…) ainsi que de Belgique, de France, du Bostwana et peut être de RD Congo.

L’objectif est, selon ses organisateurs, de <<mieux comprendre le concept du Pulaaku>>, mais aussi et c’est en cela que ce congrès intrigue les observateurs de voir en quoi il pourrait être transformé en un système de gouvernance pouvant prospérer aussi bien au Fouta-Djalon (Guinée) que dans le Macina (Mali), et même << au bord du Nil en Afrique central>>

 

 

Source : Jeune Afrique

2 Comments

  1. Doura Barry says:

    makanera les vrais ennemis de la guinee c’est des gens qui ont vendu la guinee a alifa kone juste pour un sac de riz jaune; vous me comprendrez j’espere…

  2. Le républicain says:

    Les vrais ennemis de la Guinée ce sont ceux qui méprisent leurs concitoyens en les traitant de « baledjos » c’est à dire noirs ou Africains. Votre projet d’asservissement du peuple n’aboutira pas. Nous n’allons pas nous laisser faire. Vos fortunes ne nous impressionnent guère. Nous tenons plus que tout à notre dignité. Nous disons non au parti fasciste du fouta: l’Ufdg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *