breaking news

Analyse de la situation sécuritaire de la Guinée sous le deuxième mandat Alpha CONDÉ.

novembre 30th, 2016 | par Leguepard.net
Analyse de la situation sécuritaire de la Guinée sous le deuxième mandat Alpha CONDÉ.
Analyse
1

fode-balde

Les récents événements illustrés par des attaques à mains armées contre des agents de l’État posent l’épineux problème de sécurité au cœur du débat politique en Guinée. A l’observation cette problématique n’interpelle personne,  ce qui importe aux politiques guinéens c’est le pouvoir. Depuis l’avènement de ce régime, tous les débats politiques sont tournés autour de la conquête du pouvoir politique. L’avenir d’une génération me semble confisqué pour des intérêts politiciens individualistes ou groupaux. Aujourd’hui, il est temps que la jeunesse s’approprie les problèmes sociaux et sociétaux pour y apporter des solutions. C’est dans cet exercice que je vais m’atteler.

Désormais l’insécurité en Guinée a atteint son point culminant en ce qu’elle frappe les agents de l’État. Dans ce mois,  deux préfets ont été attaqués par des personnes non encore identifiées. Cela est grave car montre combien notre vacuum sécuritaire est atteint. Le système sécuritaire est malade, il a besoin de remède. En la matière, nous proposerons quelques pistes à explorer.
Cette insécurité grandissante doit inéluctablement conduire l’État de Guinée à réévaluer notre référent sécuritaire. A mon humble, l’individu étant le plus vulnérable, le référent sécuritaire doit passer de l’État, la sécurité publique à l’individu, la sécurité humaine. Toutefois,  il faut préciser que dans la pratique, pour qu’une sécurité humaine soit efficace, il faut une sécurité publique conséquente. C’est dire que ces formes de sécurité sont complémentaires.
Le primat doit être accordé à l’individu car tout le monde, agents de l’État est aussi un individu. Assurer la sécurité des individus c’est directement sécuriser les agents publics.
En somme,  nous retenons que notre système sécuritaire enregistre un parent pauvre.  Ce parent pauvre est bien la sécurité autour de l’individu.

 

 

Fodé BALDE, Jeune Républicain, LA GUINÉE D’ABORD

 

One Comment

  1. Diallo algassime says:

    Vraiment bien dit le frère fodé balde
    Que dieu nous aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *