breaking news

Mouctar Diallo, ménacé de mort par l’Ufdg : L’UFR a finalement eu raison

décembre 1st, 2016 | par Leguepard.net
Mouctar Diallo, ménacé de mort par l’Ufdg : L’UFR a finalement eu raison
Article
3

mouctar-diallo-nfd

Quand l’ensemble de la classe politique Guinéenne œuvre pour l’animation d’un débat démocratique civilisé. L’Ufdg s’inscrit dans la manipulation de l’opinion publique en calomniant et en diffamant des personnalités politiques ainsi que par le recours illégal et illégitime à la force. Cellou Dalein Diallo (CDD) a vidé ce parti de son essence pour en faire un mouvement de terreur dans le quel règne la pensée unique. CDD n’accepte pas le débat contradictoire au sein de son parti, en témoigne l’exclusion de Bah Oury. Il est à souligner qu’il a transposé les mêmes pratiques autocratiques au sein de l’opposition républicaine. Depuis sa désignation comme chef de file de l’opposition, la liste des départs volontaires et exclusions s’allonge de jour en jour
Il est un secret de polichinelle que CDD utilise des loubards pour exécuter ses sales besognes. Des portefaix organisés en milices et ayant pour mission l’intimidation et l’agression physique de tout ceux qui s’opposent aux idées saugrenues du président de l’Ufdg. Dorénavant c’est son épouse, Halimatou Diallo (HD), qui occupe la tête de la chaîne de commandement de la nébuleuse milice au service de l’Ufdg version CDD. Pour rappel, ces nervis avait froidement abattu le journaliste Mohamed Koula Diallo en début d’année. Ces hommes agissant désormais en escadrons de la mort sous la houlette de Halimatou Diallo: la Simone Gbagbo de l’Ufdg, ont récidivé en s’en prenant cette fois-ci à Mouctar Diallo, un député Ufdg ayant décidé de se présenter aux élections communales dans la commune de Ratoma en marge de son parti, sous la bannière des NFD (Nouvelles forces Démocratiques): un parti dont il est le président. Depuis l’annonce de sa candidature à la mairie de Ratoma, le leader des NFD est quasi quotidiennement victime de menace de mort et ses militants se font agresser presque tous les jours par des hommes de mains du couple CDD-HD.
Nos concitoyens doivent savoir qu’un parti politique dirigé par un couple de tyrans, ferait vivre la terreur à notre pays s’il parvenait au pouvoir.  L’UFR a été la première force politique à découvrir le vrai visage de l’Ufdg version CDD en rompant son alliance avec ce parti. En vérité, l’Ufdg version CDD a toujours fait valoir l’argument de la force au lieu de la force de l’argument. C’est pourquoi depuis ce divorce, les déçus de l’UFR reviennent peu à peu, la plupart des électeurs de l’UFR n’avaient pas digérer le choix du parti au second tour de la présidentielle de 2010. Tirant les leçons du passé, l’UFR a décidé de se mettre au service de la nation en œuvrant pour le bien-être de l’ensemble des Guinéens
Pour conclure, nous dirons que les derniers agissements de CDD et ses sbires prouvent à suffisance que l’UFR a pris une décision salutaire en quittant l’opposition dite républicaine.
Syl Baron’s

 

 

3 Comments

  1. SY SAVANE says:

    L’U.F.D.G. de M. Cellou Dalein DIALLO est devenue une étrange organisation qui est très loin de l’action politique, mais désormais vouée aux actions violentes de type criminel et crapuleux contre tous ceux qui ont des opinions différents de celles du clan CELLOU

  2. Gandhi says:

    Combien de morts à l’UFDG ?
    Combien de morts chez les autres ?
    Les plaintes verbales ne sont l’apanage que de bonimenteurs. Il faut aller au delà des rumeurs pour être crédible.

  3. Jean-Pierre says:

    Juste vous dire que Moctar Diallo est qui pourque vous prenez ce temps la pour ecrire un article consacre a lui..
    Des arrivistes comme le clube de ces soit disant leadeur d’un parti politique…ne devaient vraiment etre une histoire que vous devez publier sur les anales de notre journal de reno
    Mais comme cela peut generer des fonds alors !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *