breaking news

François Hollande renonce à sa succession( Par Kayoko Abraham Doré).

décembre 12th, 2016 | par Leguepard.net
François Hollande renonce à sa succession( Par Kayoko Abraham Doré).
Article
0

Kayoko Doré

 

Lors d’une brève allocution radiotélévisée prononcée à partir de l’Elysée, le jeudi 1 décembre, le Président français a informé ses compatriotes et les militants de gauche de sa décision de ne pas se présenter aux primaires que son parti, le PS, s’apprête à organiser au début de l’année prochaine. Ce faisant, il renonce à toute velléité de briguer un second mandat. Ce qui est une première sous la Cinquième République. Cette décision qui a surpris tout le monde, y compris le microcosme politique, a soulevé compassion ici et sarcasme là. Chacun en a eu sa lecture, en fonction de sa sensibilité politique. François Fillon, le candidat de la droite issu des primaires du dimanche 20 novembre estime que Hollande a rabaissé la France durant un quinquennat calamiteux économiquement et socialement ; Manuel Valls loue les qualités d’homme d’Etat du Président.

Mais pourquoi François Hollande en a-t- il ainsi décidé. A l’en croire, il veut éviter à la France des désagréments aux conséquences imprévisibles et susciter chez ses amis socialistes un sursaut collectif. Au-delà de ces raisons, Il faut dire que les résultats du quinquennat sont en demi-teinte et la côte de popularité du locataire de l’Elysée extrêmement basse dans les sondages, avoisinant 7%. Record encore jamais atteint ! Lorsqu’il est élu en mai 2012, Hollande prend moult engagements. Comme tous ses prédécesseurs et l’ensemble des chefs d’Etat du monde entier. Sur le plan économique, il s’engage à réduire l’inflation, relancer et fortifier la croissance, ramener le déficit budgétaire au niveau exigé par l’UE et surtout inverser la courbe du chômage. A un moment donné, il fait même de ce dernier objectif, la condition sine qua non de sa candidature pour un second mandat. Les résultats obtenus au terme du quinquennat sont mitigés, la baisse actuelle du chômage étant bien tardive. A contrario, il réussit à légaliser le mariage pour tous, donc à autoriser les couples homosexuels, s’aliénant ainsi la droite chrétienne conservatrice A la gestion peu reluisante du quinquennat s’ajoutent les querelles de clocher qui traversent la gauche en général et le parti socialiste en particulier et qui se sont exacerbées ces derniers temps. La candidature intempestive de son Ministre de l’Economie et émule Emmanel Macron s’apparente même à de la félonie. Outre celle de Macron, les candidatures se multiplient dans le camp socialiste comme si certains voudraient se désolidariser du bilan du quinquennat de Hollande. Facteur aggravant de la descente aux enfers du Président français, le terroriste djihadiste qui frappe Charlie Hebdo, le Bataclan, la Promenade des Anglais, etc. et fait des centaines de victimes et d’importants dégâts matériels. Le coup de Jarnac a été sans doute le récent livre « Un Président ne devrait pas dire ça » dans lequel les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme rapportent des confidences que le Président français leur a faites tout au long de son mandat. Ces secrets d’alcôve fâchent nombre de barons socialistes.

Compte tenu de ce qui précède, François Hollande n’aurait pu agir autrement sans s’exposer à la dérision et la risée populaires. Il a fait un choix sage, intelligent et salvateur.

 

 

 

Kayoko Abraham Doré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *