breaking news

Ousmane Gaoual Diallo : le député cogneur de l’UFDG en Allemagne, avec des propos indignes d’un représentant du peuple ( Source: guineepresse.info) !

décembre 23rd, 2016 | par Leguepard.net
Ousmane Gaoual Diallo : le député cogneur de l’UFDG en Allemagne, avec des propos indignes d’un représentant du peuple ( Source: guineepresse.info) !
Article
2

ousmane-gaoul-en-rasta                                                                                      Ousmane Gaoual Diallo

 

Le samedi 10 décembre dernier, l’UFDG a organisé son congrès consacrant le renouvellement de sa Fédération allemande à Hambourg. Dans le contexte actuel où les déçus de l’UFDG se multiplient, le choix de Hambourg pour ce congrès n’est pas un hasard : c’est l’une des grandes villes de l’Allemagne où vivent une très forte, probablement la plus forte, communauté guinéenne.

Les députés Ousmane Gaoual et Abdoulaye Bailo Diallo étaient les invités d’honneur et superviseurs dudit congrès. Tout le monde y a été admis : des membres et non-membres de l’UFDG. Ce qui rend incompréhensible que la direction du parti ait décidé d’exclure, à ce congrès fédéral, la section (côté Francfort) jugée avoir été proche de Bah Oury dans le passé. Ce qui rend le congrès illégal et contraire aux dispositions statutaires du parti. Curieusement, d’ailleurs, le congrès de celui qui était encore qualifié du plus grand parti guinéen, n’a pu mobiliser qu’une centaine de personnes à peine, malgré l’arrivée d’une délégation nationale du parti avec deux députés.

Le député cogneur Ousmane Gaoual devient la vedette du jour en dominant les débats devant son ainé de loin et plus sage Abdoulaye Bailo. Très fier, Ousmane Gaoual expliquera que c’est eux, l’UFDG, qui ont proposé la résolution de sortie de crise actuelle qui divise la classe politique et la société civile guinéenne : cet accord viole en effet la Constitution dans l’intérêt des deux partis UFDG et RPG à court terme, mais surtout dans l’intérêt du pouvoir à long terme, contre la démocratie et le droit des citoyens. L’UFDG poussera la bêtise jusqu’à renier ses revendications anciennes en validant à nouveau la CENI de Bakary Fofana et en déclarant le fichier électoral de 2015 BON pour les futures élections (Lire 1, 2 et 3) !  Ainsi, l’UFDG a ouvert la voix à la modification de la Constitution tout en détruisant l’unité de l’opposition qui pouvait dissuader le Président sortant de s’en servir.

Interpellé sur le caractère trop ethnique de son parti qui ne l’est pourtant pas plus que le parti au pouvoir RPG, le député Ousmane Gaoual ne trouve pas mieux à dire que oui, il faut le reconnaître, l’UFDG est ethnique, comme tous les autres partis en Guinée. Il faudra plutôt en être fier (que l’UFDG soit devenu le parti des Peuls) dira-t-il. Une dame (une intellectuelle et politologue peule) ne manquera pas de critiquer le député guinéen pour ces propos « indignes d’un représentant national du peuple de Guinée dans son ensemble ».

Ousmane Gaoual n’a rien d’un homme politique. C’est un délinquant qui doit sa chance à la proximité de son père avec Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG. Parfois, ses positions créent de la confusion et donne à croire qu’il fait le jeu du RPG au pouvoir. Ainsi, après les législatives de 2013, lorsque la majorité des militants de l’UFDG demanda au parti de refuser les résultats frauduleux des élections donnant victoire au RPG, Ousmane Gaoual se montra prêt à rejoindre seul la mouvance présidentielle au Parlement si l’UFDG ne siège pas, avec l’argument que lui il a été élu par les habitants de Gaoual qu’il va y représenter. Pour avoir un poste dans une commission parlementaire, Ousmane Gaoual joue à l’opportuniste et se mit à chanter la victoire « légitime » du RPG en déclarant sur des médias que le parti au pouvoir RPG a gagné les législatives et qu’il a le droit de prendre tous les postes, ayant une majorité suffisante, et que c’est par sa générosité qu’il peut accorder quelque chose à l’opposition (Lire). Il sera récompensé par un poste à la Commission de la défense et sécurité par le RPG. En aout 2015, le député de Gaoual ira brutaliser le commerçant Diouldé Diallo du fait de ne pas recevoir son véhicule promis par Alpha Condé à temps (Lire). A cette cession parlementaire de fin 2016, le député Ousmane Gaoual n’hésitera pas à jouer contre la fraction parlementaire de son parti en désavouant la position de son mentor Fodé Oussou Fofana qui critiquait le budget de l’armée. Il faut rappeler, par ailleurs, qu’en 2010, il était un des représentants techniques de l’UFDG à la Ceni qui a techniquement manœuvré l’échec de son parti à la présidentielle (Lire).

En ce qui est de la ville de Hambourg, elle est un autre symbole pour l’UFDG et les Guinéens : c’est avec cette ville que le Premier ministre guinéen Cellou Dalein Diallo négociera en 2005 le rapatriement massif des Guinéens d’Europe contre le paiement de jusqu’à 2500 euros par tête à son équipe qui avait besoin de devises. Ce marché lucratif fut organisé par le gouvernement de Cellou Dalein Diallo qualifié à l’époque de PM-banabana et vendeur de têtes, directement depuis Conakry sans même associer les services de l’Ambassade de Guinée en Allemagne qui, aux yeux de la loi, est l’institution qui en a pourtant les compétences.

Le gouvernement de Cellou Dalein a avait invité les autorités de Dortmund et de Hambourg en Guinée pour négocier directement le rapatriement des Guinéens contre de l’argent. Il dépêchera ensuite des agents de la Guinée pour participer à l’identification des Guinéens en Allemagne pour leur rapatriement forcé. Grace à ce marché conclu par le gouvernement de Cellou Dalein Diallo, Hambourg deviendra le point européen de rapatriement des Guinéens et Africains de l’Ouest que le gouvernement guinéen s’est dit prêt à accepter en Guinée sur le principe de paiement d’un fonds en devise par tête de refugié rapatrié avec des laissez-passer guinéens. Ainsi, dans les premiers 6 mois de 2005, 891 Guinéennes et Guinéens seront rapatriés et 1143 autres rapatriements échoueront grâce à la mobilisation des avocats et des organisations des droits de l’homme contre le pacte diabolique et illégal du gouvernement cellou dalein et des autorités allemandes. Mais Hambourg qui offrait l’opportunité et ses services de rapatriement à d’autres Etats allemands et européens pouvait continuer longtemps cette pratique. En effet, Cellou Dalein Diallo qui fut Premier ministre entre décembre 2004 et avril 2006 fit établir et délivra, aux autorités de Hambourg et de Dortmund, des laissez-passer avec lesquels on peut rapatrier de force des Guinéens et autres Africains de l’Ouest jusqu’en 2008 et au-delà, ces documents n’ayant pas été datés pour rester valables à tout moment (Lire en allemand 1, 2 et 3).

Avec le récent accord de 2016 entre l’UFDG et le pouvoir, le spectre de rapatriement pèse de nouveau sur les Guinéens de l’Europe. Cellou Dalein Diallo étant un ami des autorités de Hambourg, on peut donc se demander si le choix de cette ville pour le congrès de son parti UFDG est gratuit. Quant à Ousmane Gaoual, que l’on voit sur cette photo, il a prouvé à plus d’une fois qu’il est plutôt guidé par son intérêt personnel et l’instinct du délinquant qu’il a toujours été qu’un homme politique fidèle à un parti politique.

Ce congrès consacrera par ailleurs le départ définitif des hommes et femmes murs et instruits de la Fédération allemande de l’UFDG.

Aux dernières nouvelles de Conakry, les élections communales prévues en février 2017 ont été encore reportées avec l’accord de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, pour plus tard.

Article                                   : A. Diallo, Hambourg
Arrangement des liens        : Guineepresse.info

2 Comments

  1. SY SAVANE says:

    Hé! Hé! Mignan ! « député cogneur », j’en suis l’auteur. Alors,je vais vous demander un « droit d’auteur ». Je suis « fauché ».

    NB : c’est juste une plaisanterie.

  2. Pingback: Honorable Ousmane Gaoul Diallo : « Il faudra plutôt en être fier que l’UFDG soit devenue le parti des Peuls ». Le caractère ethnique de l’UFDG enfin revendiqué par le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo. LeGuepard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *