breaking news

Le chef de l’armée gambienne assure que ses hommes ne se battront pas face à des troupes africaines

janvier 19th, 2017 | par Leguepard.net
Le chef de l’armée gambienne assure que ses hommes ne se battront pas face à des troupes africaines
Non classé
0

Ousmane Badjie

 

Le chef d’état-major de l’armée gambienne a assuré mercredi que ses hommes ne se battraient pas si des troupes africaines intervenaient dans le pays, comme elles ont menacé de le faire en cas d’échec des efforts diplomatiques pour convaincre Yahya Jammeh de quitter le pouvoir.

Parmi les pays ayant déployé des soldats, figurent le Nigeria, poids lourd régional, et le Sénégal, unique voisin terrestre de la Gambie.

« Nous n’allons pas nous impliquer militairement. Ceci est une dispute politique », a déclaré Ousman Badjie à des ressortissants étrangers dans une secteur touristique près de Banjul, selon des témoins.

« Je ne vais pas impliquer mes soldats dans un combat stupide. J’aime mes hommes », a-t-il ajouté, posant pour des selfies, vêtu d’un treillis, d’un t-shirt vert et coiffé d’un béret.

« S’ils entrent, nous ferons comme ça », a-t-il ajouté, faisant le geste de reddition.

Plus tôt, le porte-parole de l’armée sénégalaise, le colonel Abdou Ndiaye a déclaré à l’AFP que « l’ultimatum prend fin à minuit » (heure locale et GMT) mercredi, à l’expiration du mandat de M. Jammeh. « Si la solution politique échoue, nous allons engager » les opérations en Gambie, a ajouté le colonel Ndiaye, confirmant des mouvements de soldats sénégalais vers les frontières entre les deux pays.

Le chef d’état-major gambien Ousman Badjie avait apporté son soutien au président élu Adama Barrow, avant finalement de se prononcer en faveur de Yahya Jammeh, qui refuse de céder son fauteuil.

 

 

 

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *