breaking news

Guinée : la minière française AMR obtient une licence d’exploitation de bauxite à Boké

juin 14th, 2017 | par Leguepard.net
Guinée : la minière française AMR obtient une licence d’exploitation de bauxite à Boké
Article
1

L’entreprise française Alliance Minière Responsable vient d’obtenir une licence d’exploitation de bauxite dans la préfecture de Boké au nord de la Guinée. Les premières estimations avancées par le management d’AMR tablent sur un potentiel bauxitique de 400 millions de tonnes, pour une production annuelle de 10 millions de tonnes.

Après plusieurs mois de négociations, la minière française Alliance Minière Responsable (AMR) a obtenu auprès du président de la Guinée, Alpha Condé, un permis d’exploitation pour son projet d’exploitation de bauxite situé sur le territoire de la préfecture de Boké, dans le nord du pays.

Le permis porte sur un périmètre de 148 km2 et confère à l’entreprise le droit d’exploiter le projet pour une durée de 15 ans, renouvelable plusieurs fois pour des périodes de cinq ans. L’objectif consiste à développer le projet de Boké à court terme en s’engageant vis-à-vis des autorités sur trois valeurs essentielles : la qualité industrielle, l’intégration des aspects environnementaux et sociaux dès l’amont du projet et la transparence.

«L’obtention du permis est une nouvelle étape de franchie pour atteindre notre objectif d’une mise en exploitation du gisement de Boké d’ici à début 2019. Plusieurs scénarios sont actuellement envisagés pour mener à bien ce projet qui nécessite quelque 200 millions de dollars d’investissement. Nous sommes optimistes quant à la réalisation de cet objectif», explique Romain Girbal, co-fondateur et président d’AMR.

Objectif : une production de 5 millions de tonnes par an !

Les premières estimations révèlent que site d’exploitation abrite quelque 430 millions de tonnes de ressources en bauxite avec seulement 2,7% de teneur moyenne en silice. Ces ressources permettent d’envisager une production de 5 millions de tonnes par an d’ici à début 2019. De plus, le projet est stratégiquement localisé à proximité de ports d’exportation pour lesquels l’infrastructure logistique existe déjà : à 25 km d’un port fluvial et à 40 km de l’océan Atlantique. Une voie ferrée passe à proximité immédiate du permis et quatre ports sont, soit en activité, soit en construction.

Créée en juillet 2015, spécialement pour exploiter la bauxite en Guinée, AMR est actuellement la seule compagnie à capitaux français présente dans le secteur minier guinéen. Elle détient un permis de recherche dans la préfecture de Boké, une région minière qui possède les plus grandes ressources mondiales en bauxite de haute qualité.

 

 

 

 

Source:

La Tribune Afrique

 

 

 

One Comment

  1. SY SAVANE says:

    Les ressortissants de la Basse-Guinée,notamment ceux et celles qui sont en contact direct avec cette exploitation,devraient s’opposer physiquement à cette prétendue société A.M.R. Je dis bien s’opposer physiquement, car il s’agit d’une destruction définitve de la TERRE dont ils vivent. De surcroît, cette AMR est une organisation dont l’activité en Guinée se limite à un trafic de permis minier.

    Par ailleurs, l’hypothèse que ses propriétaires aient des activités autres, profitables à Monsieur Alpha CONDÉ, et nuisibles à l’ensemble de la classe politique guinéenne ne doit pas être négligée.

    La Basse-Guinée est totalement SACCAGÉE par Alpha CONDÉ. Il est devenu urgent et impératif de s’opposer physiquement à lui et à tous ceux et toutes celles qui le soutiennent. C’est le seul moyen de récupérer notre pays avant le SACCAGE final et Définitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *