breaking news

Lettre ouverte aux Guinéens au sujet du président Alpha Condé ( Par Zakaria Fofana depuis New York )

juillet 11th, 2017 | par Leguepard.net
Lettre ouverte aux Guinéens au sujet du président Alpha Condé ( Par Zakaria Fofana depuis New York )
Article
0

 

 

Chers compatriotes Guinéens,
La vérité est très facile à dire, mais, très amère et le reste n’est que du bonheur. Le président Alpha Condé a échoué dans la gouvernance de ses deux mandats en Guinée dû a une trahison, ou une vengeance de charrue contre les Guinéens.
Et voilà le parcours de l’homme. Hier au moment de son leadership à la recherche du pouvoir, il se faisait le détenteur du trophée de la libération de la Guinée et de son peuple. Il se montrait sage et courtois pour but de tromper la vigilance des Guinéens. Un homme qui avait refusé de travailler dans l’administration de Lansana Conté et qui disait à Conté que c’est par la tête que le poisson commence à pourrir, en faisant croire qu’il allait venir nous implanter une démocratie noble et meilleur pour la jeunesse guinéenne. Voilà le grand combat d’hier du professeur Alpha Condé de la Sorbonne.
Hélas, voilà un autre gros poisson plus pourri que Lansana Conté. Il est entrain de piller ce pauvre pays farouchement et sans pitié et cela ne lui fait ni chaud, ni froid (comme il le dit). Je dis qu’Alpha Condé a nagé dans le sang des Guinéens pour être là où il est aujourd’hui. Seul Dieu pourra le récompenser et je suis très curieux de voir sa fin, s’il est vrai que le mal est toujours récompensé par le mal.
Je remercie la jeunesse guinéenne (les étudiants) qui a protesté pour réclamer les tablettes promises. Une promesse de ces groupes mafieux, malhonnêtes qui n’allait jamais être tenue. J’enlève mon chapeaux pour vous (étudiants), bravo et bravo, d’avoir bien répondu aux provocations du président Alpha Condé.
Qui perd  entre celui qui insulte le père d’un enfant et l’enfant qui te retourne l’injure ?
Et je demande à mes frères Guinéens, les opportunistes qui veulent se faire plaire au gouvernement, les chercheures de place qui condamnent les étudiants guinéens, de revoir leur manière de faire.
Les Guinéens ne connaissent pas leurs droits, ils sont innocents. Je condamne l’acte du président devant sa jeunesse, en utilisant des termes inappropriés, tels que « mal élevé » et « mal éduqué » devant la Nation et le corps diplomatique étranger. C’est vraiment décevant et inadmissible. Alors monsieur le président, j’aimerais que vous arrêtiez les intimidations opportunistes envers la diaspora guinéenne. Si la constitution guinéenne condamne les injures contre le président, il est réaliste de se poser la question si président lui-même respecte cette constitution ? Qu’est-ce que vous voulez  monsieur le président ? La personnalité du président est-elle meilleure à celle des Guinéens ?
Donald Trump le président Américain est insulté nuit et jour par les medias et sa population et qu’est ce qui en sort ? Rien ! Il ne va jamais s’arrêter devant sa jeunesse pour leur manquer du respect à plus forte raison insulter toute sa Nation.
Être président ne veut pas dire que tu es le bon Dieu. Soyons sérieux. J’aimerais demander au président El hadj Alpha Condé s’il sait qu’il est entrain d’abuser de sa présidence ? Un président qui frappe son garde du corps devant sa Nation est un manque de respect pour cette Nation. Depuis votre accession au pouvoir, on vous a toujours vu derrière votre petit micro couvert de mouchoir blanc, avec vos rires de moquerie, la main dans poche. Cela aussi démontre le non-respect d’un chef d’État qui n’a aucune considération à l’égard des autres. Mr le président professeur de la Sorbonne, s’il vous plait, il faut changer d’attitude en priorisant le dialogue pour sortir par la grande porte. Votre peuple est fatigué de vous, du pillage de biens publics, du mensonge, du vol, de la criminalité, des massacres humains, de l’impunité sur tous les plans, avec une justice corrompue. Le pays est abandonné à un laissé aller, à l’absence d’État et du gouvernemental, entrainant le système de la raison du plus fort à tel point que le peuple ne sait plus où aller. Tous les Guinéens sont devenus criminels du fait qu’ils se rendent justice eux même pour cause d’absence de justice étatique crédible. En ce mois saint de ramadan, pas de nourriture, pas d’électricité, pas d’eau, pas d’hôpitaux pour les soins de nos femmes et de nos enfants qui meurent nuit et jour dans les salles d’accouchement. Je vous fais un rappel sur votre engagement d’hier si vous l’avez oublié Mr le président. C’est cela votre démocratie ?
Une petite fillette de 2 ans et demi vient d’être découpée en morceaux. Même celui qui n’a pas fait d’enfant doit avoir pitié de la petite innocente qui a perdu sa vie par manque de sécurité. Où est l’État ? Pourquoi la sécurité du peuple n’est pas assurée ? Et vous voulez faire un Troisième mandat. Même si vous faites descendre le ciel, vous ne ferez pas le troisième mandat. Que cela soit clair pour vous comme l’eau de roche.
A chaque fois que vous prenez votre avion, survolant Conakry, vous ne jetez pas un coup d’œil par la fenêtre pour voir comment la Nation vie dans les poubelles ? Cela aussi ne vous fait ni chaud ni froid ? Mr le président, si vous vous trouvez incapable d’accomplir votre mission, rendez votre démission, la situation est vraiment catastrophique.
Il est aussi de notoriété publique que vous êtes entrain de piétiner les élections législatives. On dit, qui trompe, se trompe.
Je fais appel à tous les Guinéens d’être unis en 2020 pour le départ du professeur Alpha Condé. De ne plus tomber dans le piège du RPG qui est entrain de prôné l’ethnocentrisme. Je fais un appel à la haute guinée de faire la paix avec la moyenne guinée (les peuls), nous sommes tous de même père et de même mère. Ce sont nos grands parents qui ont libéré notre pays (Almamy Samory Touré – Alpha Yaya Diallo, Sékou Toure – Diallo Saïfoulaye etc…).
Tant que les peuls et les malinkés ne se donnent pas la main, la Guinée ne se retrouvera jamais sur les bons rails. Vous devez aller prêter serment à la mosquée pour vous réconcilier devant Dieu, pour que ce pays avance. Dire qu’un peul ne peut pas être président, voilà des paroles hypocrites car nous sommes tous égaux. Et je demande aux RPGISTES de la haute guinée, tous sauf le retour du RPG en haute guinée en faisant un rappel des dire du président : « Malinkés, malinkés, Haute guinée, le chevalier de la dernière heure, laissez-les s’agiter. Les gens qui ont plus commandé ce pays, ce sont les cadres malinkés, qui partirons dans la poubelle de l’histoire comme les autres qui les ont précédé ».
Et voici la récompense d’ingratitude du leader du RPG professeur Alpha Condé à l’égard des malinkés, avec tous les sacrifices et combats qu’ils ont consentis pour qu’il accède au pouvoir. Cela va rester dans la tête des malinkés dans l’histoire d’Alpha Condé.
Il ne faudrait pas que les RPGISTES viennent encore vous flatter pour un troisième mandat.
Je vous remercie.
Par: Zakaria Fofana depuis New York

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *