breaking news

Guinée : Le clan du troisième mandat et le ministre de la communication ( Alpha Condé / Rachid N’diaye vers le divorce ? )

septembre 13th, 2017 | par Leguepard.net
Guinée : Le clan du troisième mandat et le ministre de la communication ( Alpha Condé / Rachid N’diaye  vers le divorce ? )
Flash info
1

 

Comme annoncé dans une précédente livraison, désormais la tension persiste entre le président de la république et son ministre, Rachid Ndiaye, à cause de divergences profondes sur la manière de traiter l’information publique sur les médias d‘Etat. Depuis qu’un clan à la présidence de la république s’évertue a orienter les médias d’Etat dans une stratégie de communication basée sur le militantisme, la propagande destinée à préparer l’opinion guinéenne vers une modification de la constitution afin de faire sauter le verrou de la limitation de mandat dans la constitution de 1990. On se souvient dans l’année 2001, lors de la précédente modification de la constitution par le général Lansana Conté, le professeur Alpha Condé s’était alors durement opposé, au point de boycotter les élections législatives de juin 2002 et les présidentielles de 2003. Alors qu’en l’inverse, le ministre de la communication suggère comme priorité de mettre plutôt l’accent sur les acquis du régime, en misant sur la réalisation des projets concrets plus convaincant auprès de la population guinéenne. Lui qui depuis trente ans travaille à côté du professeur Alpha Condé, après avoir géré la communication des années difficiles du professeur Alpha Condé, lorsqu’il était opposant. Absent du territoire quelques jours après la fin de ses congés gouvernementaux, le ministre s’apprête à retrouver la capitale guinéenne sur fonds de rumeurs le déclarant prêt à renoncer à sa mission, au moment ou le clan du troisième mandat, après avoir liquidé le ministre de la culture, Siaka Barry,( revenu à Paris) au profit de Sanoussi Bantama Sow, prend d’assaut la présidence pour proposer à la communication un ministre plus chaud et plus politicien, prêt à tous les excès. Une situation explosive qui inquiète les historiques du clan présidentiel, y compris à Paris ou le cercle des amis proches du président Alpha Condé montent au créneau pour défendre celui qu’ils considèrent comme légitimement et historiquement, le communicant le plus proche du chef de l’Etat guinéen. D’autres ministres sont également en ligne de mire, comme le ministre de la justice, Cheikh Sakho. Affaire à suivre.
Amina Diaw
Leguepard.net

 

 

One Comment

  1. liser says:

    Manoeuvres dilatoires: comment M. Alpha CONDÉ vise un Pouvoir à vie

    Il est évident que Alpha CONDÉ ne veut et ne peut partir du pouvoir de lui-même.Il y a plusieurs raisons à cela:

    1°. Il a infligé à la GUINÉE et aux GUINÉENS des CRIMES abjects de toute nature : crimes de sang (28 Septembre 2009 à CONAKRY au STADE de DONKA, les MASSACRES sur les populations de la Guinée-Forestière à N’WOMEY, N’ZÔ, LOLA…., CRIMES économiques ( SACCAGE de la Guinée Côtière, exaction contre les populations des régions de BOKÉ, BOFFA, DUBRÉKA…) pour leur extorquer leurs TERRES ANCESTRALES….). Personne en GUINÉE, ne peut imaginer une seule seconde que ces innombrables VICTIMES puissent rester perpétuellement « victimes », sans chercher par tous les MOYENS à récupérer les TERRES qui leur ont été léguées par leurs ANCÊTRES. Leur DÉTERMINATION est d’autant plus forte qu’ils ont été DÉPOUILLÉS par quelqu’un , M. Alpha CONDÉ, qui n’a aucune ATTACHE en GUINÉE, d’aucune sorte, aussi loin qu’on remonte dans le temps.

    2°.M. Alpha CONDÉ a cherché, systématiquement à fragiliser d’abord, ensuite à briser la COHÉSION socio-ethnique qui a toujours prévalu dans notre pays, et entre les différentes composantes nationales. Il pensait pouvoir asseoir durablement son régime sur cette relative fragilisation. Il y a en partie réussi, puisqu’il a organisé au plan électoral une répartition ethno-régionale des voix à chaque scrutin contre Sidya TOURÉ. A CELLOU, le FOUTA, comme si tous les PEULS ne soutenaient que CELLOU, à lui Alpha CONDÉ, la Haute-Guinée dont il se prétend « RESSORTISSANT » et la Guinée-Maritime, région dans laquelle, il s’est inventé en tout artifice une Mère « SOUSSOU » (groupe ethnique majoritaire dans cette région). De ce fait, il s’auto-désigne « NEVEU » des SOUSSOUS qui devraient le soutenir lui, leur « neveu ». Or M. Alpha CONDÉ n’a aucun LIEN, d’aucune sorte avec la GUINÉE. Certes, ses parents y ont séjourné, amenés de la Haute-Volta (Burkina actuel) comme personnel de service d’un commanadant de cercle(Blanc comme on dit en Guinée).

    La fragmentation ethno-régionale voulue par Alpha CONDÉ visait politiquement à écraser Sidya TOURÉ dont il sait parfaitement que l’immense majorité du pays souhaite qu’il occupe la MAGISTRATURE suprême du pays. Car sa nomination comme Premier Ministre par Lansana CONTÉ entre Juin 1996 et Décembre 1999, avait montré aux Guinéens et Guinéennes que l’Espoir est permis, si le pays a à sa tête un « LEADER » compétent, ATTACHÉ à la TERRE de ses ANCÊTRES, et capable de constituer autour de lui une ÉQUIPE venant de tous les horizons du pays, elle-même ATTACHÉE plus que tout, à la TERRE qu’elle a reçue de ses ANCÊTRES. Ce à quoi Sidya s’était attelé d’après l’immense majorité de ses compatriotes.

    J’ai dit que l’obsession de M. Alpha CONDÉ est de « tuer » politiquement M. Sidya TOURÉ. Je m’en explique: En 2010, lors de la présidentielle, Sidya obtient dans les urnes plus de 25% des votants, arrivant ainsi 2ème après M. CELLOU DALEIN DIALLO. Alpha CONDÉ n’obtenant que 11% C’est alors que M. Tibou KAMARA placé par Sékouba KONATÉ avec l’accord explicite de MM. Cellou Dalein DIALLO et Alpha CONDÉ a utilisé sa fonction de « Ministre d’Etat » pour faire annuler les voix régulièrement obtenues dans les urnes par M. Sidya TOURÉ afin de remonter Alpha CONDÉ à la deuxième place. Sidya a donc été administrativement « éliminé » au profit de Alpha CONDÉ. Cellou Dalein pensait naïvement que c’est à son profit que Tibou manoeuvrait contre SIDYA. Grave ERREUR. La suite, inutile de la commenter. Chacun se souvient de la façon dont Tibou KAMARA, Sékouba KONATÉ et Alpha CONDÉ ont roulé Cellou Dalein dans la « farine ». Le sieur Tibou est d’ailleurs officiellement embauché à SEKHOUTOUREYA contre Sidya TOURÉ, et surtout contre les »historiques » militants du R.P.G.

    2°. La fortune constituée (environ 3 milliards de dollars US) par M. Alpha CONDÉ en si peu de temps(7 ans), ne peut en aucun cas s’expliquer autrement que par le SACCAGE minier de notre pays. Or il lui faut conserver et faire fructifier cette IMMENSE CAPTATION. Impossible de conserver la propriété d’une telle fortune dont les conditions de formation sont inavouables, si on n’est pas au pouvoir. Alpha CONDÉ le sait.

    3°.Les CRIMES commis, les exactions pratiquées, la VENTE d’une bonne partie de la Guinée à des « amis » (Chinois, Singappouriens, Arabo-musulmans du Golf, et certains OCCIDENTAUX) seront révélés aux GUINEENS, à la seconde même où Alpha CONDÉ sera parti. Ce qui n’est pas de nature à le dissuader de prétendre à un pouvoir à vie sur un pays qui n’est pas le sien. Mais c’est aussi parce que la Guinée n’est pas son pays, que M. Alpha CONDÉ est prêt à toutes les EXTRÉMITÉS, sans exceptions aucune, pour se maintenir au pouvoir.

    L’un des derniers arguments sur lesquels travaille M. Alpha CONDÉ est le suivant: Si lui Alpha CONDÉ partait après son « mandat », il y aurait un problème de STABILITÉ dans la région. Il faut préciser ici que Alpha CONDÉ a par le passé créé en Guinée-Forestière une insécurité qui menaçait la stabilité de cette région de notre pays. Il est d’ailleurs toujours en relation avec de nombreux éléments de sa MILICE personnelle. Ils sont à CONAKRY, plus armés que l’armée de la République.

    Mamadou Billo SY SAVANÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *