breaking news

Si Alpha se présente pour un troisième mandat il y aura des morts : « on s’en fout ! » (Saïdou Nour Bokoum)

octobre 26th, 2017 | par Leguepard.net
Si Alpha se présente pour un troisième mandat il y aura des morts : « on s’en fout ! » (Saïdou Nour Bokoum)
Article
1
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l’ombre
Et qu’on eut sur son front fermé le souterrain,
L’œil était dans la tombe et regardait Caïn.(La conscience, Victor Hugo)
Ceux qui mourront, mourront, voilà tout.
Ainsi parlent les faucons et les faux-culs d’un certain RPD-G.
Ces faux-culs sont des lâches, les plus corrompus, ceux qui ont divisé les Guinéens, divisé le RPG, divisé les Malinkés. Ils se sont enrichis en vendant les postes les plus juteux c’est-à-dire les décrets qui engagent les finances publiques et mettent l’Etat dans la poche d’incompétents et en bridant toutes les institutions dans les mailles de l’impunité et de l’impéritie. Ils ont acheté des terres partout, de Kobaya à Kurukan Fouga en Guinée, des appartements en France, aux USA, au Maroc au Sénégal, en Côte d’Ivoire, etc. Ce sont les maîtres champions du troc : les terres guinéennes contre des milliards en monnaie de singe.
Lire : Syllabaire pour Toto et cocos à propos des 20 milliards sino-chinois
L’équation est ultrasimple. Le jour où Alpha annoncera qu’il est candidat, un million de Guinéens marcheront contre qui veut marcher sur la Loi Fondamentale, et il devra les massacrer jusqu’au dernier, et affronter le lendemain un autre million de Guinéens, ainsi de suite avant que la cinquième région de la Guinée, les 5 millions de Guinéens de l’Extérieur ne reprennent les pavés comme en juin 2006 et janvier 2OO7. De la Place Dauphine à Paris, non loin de l’ambassade de Guinée, à la Place Maurice Schumann de Bruxelles, ils franchiront les mers comme le Bois d’Ebène, les esclaves du Triangle de la mort et de la Transatlantique, pour rejoindre le Capitole et revenir à Conakry pour empêcher toute exfiltration des tueurs de peuples soutenus par les Shiphandlers, ci-devant crapules de la mondialisation qui distille l’amnésie, « free of » crimes contre l’Humanité.
Lire : la conscience (Victor Hugo)
Beware
We do mind the gap
Here and there
Just one or two clicks
Between your soap opera
And your soft killing
A bon entendeur,
Was-Salam,
Saïdou Bokoum
PS : ceci est mon dernier billet à Médiapart.
www.nrgui.com

 

One Comment

  1. Il y a un commentaire qui a fait pfuiittt !!! C’est quoi même ? On n’est pas gaou hein ! On n’est mêpas gaou Webmaster !
    Was-Salam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *