breaking news

3 Comments

  1. Keoulen komo says:

    Un anniversaire est est different d une manifestation politique pour reclamer des droits.
    La milice appelee force de l ordre n a pas besoin de sevir sur des partsans d un allié.
    Contrairement à kerouané oû il n y a eu ni blesses ni mort l on a vu la foudre des miliciens à Boke Beyla.
    Du n importe quoi

  2. liser says:

    Je perçois beaucoup de désarroi chez tous ceux qui ont vainement espéré une U.F.R. en perte. Malheureusement sa vitalité qu’ils ont refusée de voir a éclaté au grand jour. J’ai même lu quelque part sur un site: »le blues des militants de l’U.F.R. »

    Je suis un militant de l’U.F.R., un membre du bureau exécutif. Je connais un tout petit peu nos militants et sympathisants. Il parait que j’ai le « blues ». Peut-être. J’ai la certitude que certains « éditocrates » locaux sont persuadés que c’est leur SOUHAIT qui est la réalité. En tant que responsable de l’U.F.R., je leur souhaite bonne chance. Mais je crains qu’au bout du compte ils ne sombrent dans la déception.

    Militants et Sympathisants de l’U.F.R.! Continuons comme nous l’avons fait la journée du 4 Novembre 2017. RESTONS Bienveillants et Fraternels

  3. Keoulen komo says:

    Vivement les communales !!!
    En esperant que le RPG acceptera de remorquer quelques alliés .sinon woulé nyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *