breaking news

Grève des enseignants et manifestation des élèves : Des coups de feu nocturnes entendus dans plusieurs quartiers de Conakry hier lundi 20 novembre 2017 et la grogne continue ce mardi.

novembre 21st, 2017 | par Leguepard.net
Grève des enseignants et manifestation des élèves : Des coups de feu nocturnes entendus dans plusieurs quartiers de Conakry hier lundi 20 novembre 2017 et la grogne continue ce mardi.
Flash info
0

La grève des enseignants qui a conduit les élèves à manifester dans les rues de Conakry ces derniers jours n’a toujours pas connu son épilogue. Hier lundi 20 novembre 2017 a été une journée très mouvementée dans la capitale guinéenne. La tension entre manifestants et les forces de l’ordre s’était poursuivie toute la journée. De nombreux témoignages concordants soutiennent que des coups de feu ont retenti jusque tard, dans la nuit du lundi 20 novembre, dans plusieurs quartiers, parmi lesquels les quartiers Hamdalaye, de Yimbaya, de Koloma, de Ratoma, de Wanindara, de l’Aéroport et de Koza.
Cette journée du mardi 21 novembre n’est pas épargnée par cette tension sociale. La grande majorité des écoles publiques et privées de la capitale sont fermées. La route entre Hamdalaye et Bambéto est bloquée ce matin, et nul ne sait l’évolution que prendront ces évènements.
Les questions qui résultent de ces constats sont les suivantes : Quels sont les auteurs des coups de feu nocturnes, ils tiraient pour quoi et sur qui, étant donné que les manifestations étaient sensées se terminer à la tombée de la nuit ?
Affaire à suivre….
La rédaction du guepard.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *