breaking news

Communiqué de l’Ambasse de Guinée en France relatif à l’élection du Conseil des Guinéens de l’Étranger (Section France)

janvier 9th, 2018 | par Leguepard.net
Communiqué de l’Ambasse de Guinée en France relatif à l’élection du Conseil des Guinéens de l’Étranger (Section France)
Communiqué
0
Veuillez cliquer  sur le lien ci-dessous pour prendre connaissance du Communiqué:

http://www.ambaguineefrance.org/wp-content/uploads/2018/01/Communiqu%C3%A9-CGE-1.pdf

 

Élection du Conseil des Guinéens de l’Étranger (pour la France)
Le samedi 13 Janvier à 10 heures à l’Ambassade de Guinée (51, rue de la faisanderie, 75016 Paris), l’ensemble des associations guinéennes de France sont convoquées pour élire le Bureau du Conseil des Guinéens de l’Étranger (pour la France), bureau de 19 personnes (dont au moins 5 femmes) composé :
• d’un président,
• d’un vice-président,
• de 2 secrétaires administratifs,
• de 2 secrétaires aux relations extérieures,
• de 2 secrétaires à la communication,
• de 2 secrétaires à l’organisation,
• d’un trésorier,
• de 2 secrétaires aux affaires sociales et à la solidarité,
• de 2 secrétaires à la promotion de la jeunesse, des arts, de la culture et du sport,
• de 2 secrétaires chargés de la mobilisation des ressources,
• de 2 secrétaires chargés des investissements.
Les membres du Bureau sont élus pour un mandat de 2 ans, renouvelables une seule fois, tout comme ceux de sa représentation resserrée (Bureau du point focal), composée de 5 personnes :
• un secrétaire général,
• un trésorier,
• un secrétaire aux affaires sociales,
• un secrétaire à l’organisation,
• un secrétaire aux relations extérieures.
On rappelle que le Forum de la diaspora se tiendra les 24 et 25 Janvier prochains à Conakry, et vise à :
• mettre en place le Haut Conseil des Guinéens de l’Étranger qui sera un organe consultatif de développement afin d’établir une relation de confiance entre Guinéens de l’étranger d’une part, et l’État d’autre part, pour une meilleure gestion de la diaspora ;
• promouvoir et diffuser un environnement juridique favorable aux investissements des Guinéens de l’étranger ;
• identifier les difficultés rencontrées par les Guinéens à l’étranger et proposer des solutions pour une meilleure insertion dans leurs pays d’accueil ;
• promouvoir la coopération non gouvernementale (co-développement, coopération décentralisée, mouvements associatifs, migration et développement, etc.) ;
• encourager l’investissement productif de la diaspora via les transferts de fonds ;
• contribuer à la prise en compte des apports positifs de la migration dans les politiques nationales.
Venez nombreux y participer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *