breaking news

ALPHA CONDE / DES BISTROTS PARISIENS, AU PALAIS SEKHOUTOUREYA, OU L’ITINERAIRE D’UN AIGRI SOCIAL

janvier 15th, 2018 | par Leguepard.net
ALPHA CONDE / DES BISTROTS PARISIENS, AU PALAIS SEKHOUTOUREYA, OU L’ITINERAIRE D’UN AIGRI SOCIAL
Article
0
Le nouveau ministre de la Culture de M. Alpha CONDÉ, l’inculte BantamaSOW n’est pas avare de déclarations tonitruantes. Pour lui et son patron, tout Guinéen qui n’est pas d’accord avec eux, est soit un ingrat, soit un anti-guinéen, si ce n’est un « aigri social ». Ainsi, Alpha CONDÉ s’étant auto-naturalisé « Guinéen », les vrais enfants de la Guinée devraient donc lui prêter allégeance pour toujours, et de ce fait, lui abandonner leur pays. Ils sont donc prêts à tout, pour garder le pouvoir, quel qu’en soit le prix. Nous sommes là dans une configuration où on peut à juste raison, dire que Monsieur Alpha CONDÉ est l’archétype achevé d’un AIGRI SOCIAL. Et Bantama SOW tient bien en la personne de son président (Alpha CONDÉ) l’aigri social accompli.
Un homme, président Alpha CONDÉ, qui n’a pas hésité à cautionner et peut-être à organiser des massacres et viols pour arriver au pouvoir, n’hésitera pas un seul instant à utiliser des Kamikazes islamistes qui se feront exploser à Conakry pour y semer la terreur. Ainsi, l’occasion de confisquer le pouvoir à vie est là. Il peut invoquer « l’insécurité » qu’il a initiée pour remettre à plus tard, son départ pourtant légal, parce que constitutionnel. Dans ce contexte, qu’il dira de regain d’activité « terroriste », il trouvera aisément des soutiens matériels, humains et financiers, par exemple dans certains pays occidentaux, en CHINE ou en Russie.
D’ailleurs, les propagandistes à gages de M. Alpha Condé, depuis les attaques au Burkina, appellent la population à plus de vigilance. On sait dans ce pays ce que veut dire vigilance. Les Guinéens sont prévenus. Tout se passe actuellement comme si M. Alpha Condé et ses sbires sont en train d’en appeler à un attentat djihadiste de tout leurs vœux. À défaut d’un vrai, ils en fabriqueront un. N’oublions pas que nous sommes au pays du complot permanent.
COMPARAISON N’EST PAS RAISON MAIS, PEUT FOURNIR UNE OCCASION DE REFLECHIR.
Pourtant les Guinéens ne sont pas au bout de leur surprise. Ils ne doutent plus de l’incapacité du nouveau Président à gouverner.
À vrai dire, notre insupportable « Professeur » est un aigri social comme le qualifie à juste raison son Ministre BANTAMA SOW, même s’il le fait par des circonlocutions alambiquées. Il souffre d’un mal aussi profond qu’incurable : il n’aime pas les autres, mais, ne supporte pas qu’ils ne l’aiment pas non plus. Cet étriqué revanchard à la rancune éternelle se venge sur eux d’avoir été un cancre de la classe. C’est un imposteur qui n’a jamais travaillé nulle part. Donc, il n’a aucun savoir-faire et très peu de savoir. Il vivait vraisemblablement d’expédients que certains de ses « amis » du temps de l’ex-FEANF pouvaient lui octroyer. D’ailleurs, Bolloré qui semble l’avoir connu dans des circonstances encore obscures, a déclaré l’avoir entretenu pendant un certain temps. Tout cela ne construit pas un homme responsable.
Il rappelle HITLER un autre aigri social dont l’irrésistible ascension est décrite par l’historien britannique Ian Kershaw en ces termes : « En 1914 : clochard aigri, Hitler rumine sa haine de la bourgeoisie cosmopolite de vienne joyeuse et prospère… Il vivote en vendant des aquarelles dans les rues. En 1933 il devient Chancelier dans l’Allemagne de Weimar. En 1939 il déclenche la seconde guerre mondiale. En 1945 il se suicide et la nation germanique avec… »
Depuis 2010, Alpha Condé dirige donc notre pays d’une main de fer.Son pouvoir n’est pas seulement un pouvoir personnel. C’est un pouvoir enragé, fumigène qui a détruit le contrat moral et social qui liait toutes les ethnies.
Sept ans après son installation, on constate que son seul souci est de poursuivre une politique mafieuse pour confisquer le pouvoir et assurer son avenir. Il n’entend pas le perdre quel que soit le prix à payer pour les Guinéens. Ce chantre de la démagogie et du mensonge, représente incontestablement l’une des plus grandes SUPERCHERIES de l’histoire de notre pays.
Les Guinéens, accaparés par le quotidien et le souci du lendemain, perçoivent bien les problèmes de société dans laquelle ils vivent et sont déterminés à en finir avec la médiocratie érigée en mode de gestion de notre pays.
Soyons honnêtes, Sékouba Konaté et ses séides ont confié notre pays à un homme qui n’était pas préparé pour la lourde charge qui lui incombe. Il ne peut donc sortir notre pays de l’ornière. Au contraire il l’enfonce de plus en plus dans un gouffre sans fond.
Pour Alpha Condé, gouverner n’est pas prévoir, mais gagner du temps. Il en est tellement convaincu qu’il n’a pour toute stratégie que celle  de la fuite en avant sur fond de mensonge, et de terreur inouïes.Pour lui, le pouvoir c’est trouver d’abord :
  • Une identité
  • Un logement dans un palais
  • La maitrise des décrets
  • L’enrichissement éhonté et ostentatoire
  • Les voyages en premières classes où en jets privés
  • La fréquentation des grands de ce monde : photos avec Obama, Macron etc…
Tout cela oui !Mais cette Guinée d’une invraisemblable cruauté, où il n’y a jamais eu que prédateurs et proies, finira par faire payer à chacun les avantages que leurs forfaitures leur ont procurées. LES DIGNITES LONGTEMPS BAFOUEES FINISSENT TOUJOURS PAR SE REVEILLER ET BAFOUER LES RESPONSABLES DE LEURS MISERES.
 
 
 
Dr Abdoul BALDE (France)
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *