breaking news

SIDYA TOURÉ sur Espace FM :  » Si je suis président de la République en 2020, le premier discours que je vais prononcer dans ce pays sera de siffler la fin de la récréation sur un certain nombre de choses: la corruption, la saleté…..

janvier 24th, 2018 | par Leguepard.net
SIDYA TOURÉ sur Espace FM :  » Si je suis président de la République en 2020, le premier discours que je vais prononcer dans ce pays sera de siffler la fin de la récréation sur un certain nombre de choses: la corruption, la saleté…..
Politique
3
Le président de l’Union des Forces Républicaines(UFR) était l’invité de la Radio Espace FM le 22 janvier 2018. Monsieur Sidya Touré s’était prêté aux nombreuses questions des journalistes sur de multiples questions de société. Mais, certains de ses propos n’ont pas manqué de faire revire l’espoir chez les Guinéens éprouvés par les pillages de deniers publics généralisés et à ciel ouvert, pendant que la population croule sous la misère et la saleté sur l’ensemble du territoire national. On ne peut exclure d’éventuelle panique chez les voleurs de la République qui ne souhaitent pas être dérangés dans leur confortable position de prédateurs hautement protégés. En réponse à l’une des questions, monsieur Sidya Touré connu pour sa rigueur dans la gestion de la chose publique sous sa primature et son hostilité vis-à-vis des prédateurs des biens publics, avait tenu des propos suivants:
« Si je suis président de la République, le premier discours que je vais prononcer dans ce pays sera de siffler la fin de la récréation sur un certain nombre de choses. La gabegie, la saleté et l’administration qui ne fonctionne pas. Nous allons mener une lutte acharnée contre la corruption qui représente un danger mortel pour le pays et qui fait perdre le niveau de vie des populations guinéenne.
Mon équipe gouvernementale ne dépassera pas 24 ministres à l’image de mon gouvernement en 1996. Nous allons mettre en place une structure gouvernementale où chacun saura exactement ce qu’il doit faire. Les séminaires gouvernementaux se feront à la présidence, cela durera à peine une journée…
Quand il y a des détournements dans un secteur, il ne suffit pas seulement d’envoyer des inspecteurs, mais les conséquences doivent être tirées et sues par la population. Parce que cela donne du crédit ».
Ces propos de monsieur Sidya Touré, bien que très courts, ont quand même le mérite de décliner l’essentiel des failles de la gouvernance d’Alpha Condé à savoir: les pillages généralisés de biens publics, un nombre de ministres du gouvernement et de ministres conseillers à la présidence dont personne ne connait désormais le nombre exact, la saleté qui a envahi la capitale, le dysfonctionnement caractérisé de l’administration et la faillite de la justice guinéenne qui, malgré les cas de pillages de deniers publics avérés, parfois portant sur des millions de dollars, aucune sanction n’a encore été infligée aux auteurs, faisant du régime d’Alpha Condé le paradis des pillards.
Pour ceux qui ne le savaient pas encore, c’est sa volonté de combattre les détournements de biens de l’Etat comme pendant sa primature en 1996, que les cadres voleurs de la République se montrent de plus en plus hostiles à monsieur Sidya Touré !
Mohamed Lamine Bayo, correspondant du guepaerd.net en Guinée.

3 Comments

  1. Toure de moria says:

    Pour aller dans le sens de sidya toure nous vivons un exemple qui nous incommode chez nous à moria.
    Mohamed Saïd Fofana, ancien premier ministre occupe illégalement depuis 5 ans un domaine de 150 hectares,entre sagoyah et hericot appartenant aux pauvres paysans sans défense.
    Ils ont saisi les services du président Alpha condé pour retrouver leurs terres.
    Chaque fois qu’une décision favorable est prise au sommet elle est contrariée sur le terrain par Monsieur Mohamed Saïd Fofana qui corrompt par l’argent les autorités locales.
    Monsieur Mohamed Saïd Fofana dit à qui veut l’entendre qu’il occupera ce terrain aussi longtemps que le président Alpha condé sera président.
    Parmi les cancers sociaux qui rongent actuellement la Guinée il y a la corruption, l’impunité,les relations et la loi du plus fort.
    Que dieu aide la guinée.

    • liser says:

      Monsieur Touré de moria,

      Je partage absolument votre petit commentaire. Je le partage d’autant plus aisément que mes cousins et cousines de MALIGUIAGBÉ sont dépossédés des propriétés foncières qui ont toujours été celles de leur famille, depuis plus de deux cents ans. Même Sékou TOURÉ et son P.D.G. n’y ont pas touché.

      Lansana CONTÉ a d’abord abusé de son pouvoir pour délivrer des titres de propriétés à ses proches (miliataires et contre-bandiers), parce que, le colonel Mohamed Lamine TRAORÉ avait été le seul lors de la prise de pouvoir par les militaires en 1984 que Lansana CONTÉ n’était pas la personne appropriée à qui confier les destinées du pays, et que ce serait une ERREUR de le faire.

      Alpha CONDÉ, au prétexte de construire ceci ou cela, a consolidé l’opération de pillage pour le compte d’autres clans. RÉSULTAT: les autochtones de Môria (à part une extrême minorité), sont devenus des étrangers chez eux, puisqu’ils sont dépossédés de leurs terres ancestrales qu’ils ont toujours cultivées.

      A mon avis, Alpha CONDÉ, par calcul politicien est en train de semer volontairement des graines de guerre civile foncière dans notre pays. Car dans dix, vingt, trente ans….en Basse-Guinée comme ailleurs dans notre pays, tous ceux qui parce que pauvres, sans pouvoir ont été spoliés de leur seul BIEN, leur TERRE ancestrale, voudront la récupérer par tous les moyens possibles. Car ils n’accepteront pas indéfiniment d’être des citoyens flottants, sans terre.

      L’une des causes profondes de la guerre civile en Côte d’Ivoire, c’est précisément la question foncière.

      Encore une fois, Alpha CONDÉ veut, va créer les conditions de la désagrégation de notre pays. Il est déjà avancé dans ce processus. J’invite tous les Guinéens, civils et en uniforme , d’y faire attention. N’étant vraiment pas de notre pays, Alpha CONDÉ est prêt à toutes les extrémités, pourvu qu’il reste au pouvoir jusqu’à sa mort.

      Mamadou Billo SY SAVANÉ

  2. Je suis certain pour ne pas dire convaincu que tu es capable de sortir ce pays de l’ornière. Tu as les compétences, tu as les mérites, tu as des relations au sein des sphères économiques comme Fmi, la Banque mondiale pour ne citer que ses deux institutions. En plus je sais que tu as la maitrise des procédures pour l’obtention des crédits à long et moyen au sein de ses instutions seul gage pour un passage d’un pays comme le notre de son statut de pays sous-sous développé à un pays en voie de développement…Je sais que tu as été un des artisans dans un mécanisme de ce genre pour un pays où tous les autres pays de la sous region cherchent à prendre l’exemple ou à s’identifier…je ne suis pas seul, unanimement tout le peuple de guinée reconnait ton mérite mais hélas…comme le dit l’autre « la route est longue mais aussi pleine d’embûches »…Pauvre de nous….un pays ne vaut que ce que ses dirigeants valent……….je ne dis pas qu’on ne s’en sortira pas mais avec mille et une tentative…En ce moment c’est toute une génération qui est sacrifiée par la faute d’une minorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *