breaking news

4 Comments

  1. inévitablement notre pays à la décomposition says:

    Monsieur l’Ambassadeur,

    Vous savez parfaitement que vous et votre ami Alpha CONDÉ, vous conduisez la Guinée vers une inévitable décomposition à votre profit. Vous me faites penser à la bouse de vache. C’est sec à l’extérieur, mais humide à l’intérieur. Vous vous trompez. Alpha CONDÉ vous trompe, peut-être avec votre consentement.

    Mamadou Billo SY SAVANÉ

  2. Camara says:

    Monsieur Savané,
    Je vous répond en tant que fils de Monsieur Camara, étant donné que nous n’avez pas le respect de sa fonction puis je me permettre de vous demander d’avoir moins la décence de respecter l’homme et le père.
    Cet homme travaille du lundi au dimanche par amour pour notre pays la Guinée à notre détriment nous sa famille.
    En tant que fils et père à la fois je ne peux accepter que la cause d’une opposition politique puisse vous permettre d’insulter et de traiter de « bouse » qui que ce soit, élever le débat si débat il devrait y avoir avec vous.
    Je sais que notre démocratie est jeune et inexpérimenté à l’image de vos propos mais il n’est pas trop tard pour vous améliorer et apporter des idées constructives car je vous vois et vous sais très actif. Une telle énergie bien utilisée pourrait vous grandir et apporter de vrais réflexions sur l’avenir de notre pays.
    J’espère que nous aurons des commentaires plus respectueux à l’avenir et je ne vous demande aucunement d’approuver les discours ou la démarche de mon père, je vous demande juste une dernière fois de respecter l’homme et le père.
    Merci.
    Lamine Camara

  3. Ousmane Boh Kaba says:

    Monsieur SY SAVANE,

    Je ne sais pas quelle est votre intention en insultant -si c’est vraiment votre désir- quelqu’un de cette façon. Peut-être êtes-vous manipulés ou terriblement déçu par quelque chose pour en arriver à cette extrémité…

    Traiter quelqu’un de bouse de vache…c’est vache! Je me permets ce trait d’humour car je ne doute pas que vos connaissances en excréments d’animaux vous donnent un droit quelconque sur la gestion de ceux-ci…

    Vos constatations sur la teneur de ladite bouse est incomplète: la bouse, avec le temps, sèche à l’extérieur et reste molle et chaude à l’intérieur. Je vous rappelle ce joli conte, qui raconte l’histoire d’un oisillon mis exprès dans une bouse chaude en plein hiver par une vache pour être protégé du froid, et retiré puis dévoré par un loup qui passait.

    La morale disait:

    1. C’est pas parce qu’on te met dans la merde qu’on te veut forcément du mal.

    2. C’est pas parce qu’on te sort de la merde qu’on te veut forcément du bien.

    3. Quand tu es dans la merde, ferme-la.

    Je vous suggère de mieux analyser, peut-être dans le calme et le repos de l’esprit, cette jolie fable. Pour ma part, je constate juste que vous semblez aimer tremper dans les excréments les autres, leur enfoncer la tête dedans, et vagir comme une vache qui aurait une grosse colique…

    Aussi le mieux est de vous laisser ruminer votre méchanceté, qui se transformera rapidement en excréments, car, comme les bovins, vous n’avez pas d’estomac!

    Fraternellement,

    Ousmane Boh Kaba

  4. SY SAVANÉ says:

    Monsieur l’Ambassadeur de GUINÉE en FRANCE,

    Du temps de Sékou TOURÉ à la date d’aujourd’hui, l’Oligarchie malfaisante dont vous êtes un des piliers, continue de piller la Guinée. Vous savez parfaitement que votre AMI Alpha CONDÉ est en train d’abimer irrémédiablement notre pays commun. Vous continuez de lui prêter allégeance, ou plus exactement, rien dans votre comportement n’indique que vous êtes hostile à la DÉCHÉANCE dans laquelle votre ami précipite notre pays.

    Je n’ai pas d’hostilité personnelle contre vous, ni contre votre « CHER Ami ». Il m’est même arrivé de plaider pour lui, lorsque ses « amis »actuels, par exemple Kassory FOFANA, organisaient son embastillement.

    Monsieur l’Ambassadeur! Vous me décevez, et sans doute beaucoup d’autres Guinéens, lorsque vous transformez en « querelle familiale « , une critique politique acerbe, mais strictement politique. Je ne vais pas contrairement à vous, impliquer mais enfants dans cette opposition politique. Ce n’est pas ma philosophie.

    Je dis et maintiens que vos pratiques font penser à quelqu’un qui est comme une bouse de vache: sec à l’extérieur, mais humide à l’intérieur. Cette comparaison n’a rien d’injurieux. La bouse de vache n’a que des qualités. Elle est utile à plusieurs égards utile: on embellit la case avec. Séchée, elle fournit l’énergie (chauffage et cuisine). Humide, elle fertilise le sol. Mais son apparence est souvent trompeuse. Et c’est exactement votre cas. C’est ce que j’ai souligné et que je maintiens.

    Monsieur l’Ambassadeur! Votre fils prend votre défense. Bien. Mais il me semble qu’il se trompe de circonstance dans laquelle il a à vous défendre. La circonstance(politique) qu’il a choisie de prouver son attachement à vous est mauvaise. Il serait plus légitime pour lui de s’engager politiquement, pour manifester ses désaccords politiques avec moi.

    Monsieur l’Ambassadeur! il ne serait pas superflu d’apprendre à votre brave fils, un minimum d’élégance CIVIQUE. Mais je n’y crois pas trop, car les Oligarques perpétuels, vous en êtes, confondent toujours les débats politiques civiques et ce qu’ils croient être une « attaque personnelle ». Devant l’oligarchie, on fait courbette, ou on la ferme. Malheureusement pour vous, vous avez affaire avec quelqu’un qui n’accepte ni l’une, ni l’autre situation.

    Cordialement

    Mamadou Billo SY SAVANÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *