breaking news

Ce que Je Pense : Communales 2018 : une élection qui plombe tout projet de 3ème mandat d’Alpha Condé

février 20th, 2018 | par Leguepard.net
Ce que Je Pense : Communales 2018 : une élection qui plombe tout projet de 3ème mandat d’Alpha Condé
Article
6

 

 

 

 

 

 

 

 

Apres avoir trainé les pieds pour l’organisation des élections locales en Guinée 12 ans  après,  Alpha Condé le Président de la Républicaine comptait monter méticuleusement, par l’organisation de celles-ci, son projet de 3ème mandat. Huit (8) ans après son élection et à deux (2) ans avant la fin de son deuxième et dernier  mandat, le Chef de l’Etat guinéen  complait mettre la main sur les trois quarts (¾) des communes urbaines et rurales de la Guinée.  Une position qui allait le conforter en affrontant  les législatives en cette même année pour pouvoir  obtenir à peut près  les mêmes résultats.
Mais erreur stratégique ! Alpha, qui voulant trop gagner, est tombé  dans son propre piège. Apres avoir mis en branle l’administration  et l’armée en envoyant des  ministres, des  directeurs généreux, des officiers et sous officiers  à l’intérieur comme  dans la capitale pour la campagnes du parti au pouvoir, en menaçant les gouverneurs, préfets et sous préfets de limogeage en cas de défaite du parti ‘’jaune’’  dans leurs localités, en même temps financé  à coût de milliards de francs guinéens, les résultats se sont  avérés plus que catastrophique.  C’est la toute première débâcle politique d’Alpha Condé depuis son élection à la tête de la Guinée. La défaite à Kaloum en est une illustration parfaite !

Sauver  l’honneur !

Les populations en générale et les militants du RPG arc-en-ciel en particulier ne se sont pas déplacés pour aller voter. Un taux d’abstention record. Par le fait de la déception et du désenchantement. Conséquences, les candidats indépendants, dissidents du RPG,  ont obtenu  des résultats spectaculaires.  Dans son  fief traditionnel,  le  parti au pouvoir,  est battu par certains candidats indépendants et dans d’autres communes, il sera obligé de trouver des alliés pour ne pas perdre des Mairies.  D’ou l’obligation de négocier pour sauver l’honneur !

Débâcle historique !

En instaurant  un système de fraude dans les fiefs  de son allié  l’UFR, parti de l’ancien premier ministre Sidya Touré, dans le but de s’emparer des voix de celui-ci,  Alpha Condé fait l’erreur la plus grave. La machine de fraude de l’administration qui  a servi  à affaiblir  l’UFR dans ses fiefs, permet l’émergence de l’UFDG qui est pourtant le principal parti d’opposition au régime Condé. Du coup, il se trouve au coud à coud et voir même dépassé en voies et en conseillers  dans certaines communes en Basse Guinée et dans la Capitale Conakry. D’ou, le parti au pouvoir ne peut gagner aucune commune en Basse Guinée, en Guinée Forestière et voir même à Siguiri ville symbole du PRG arc-en-ciel sans le soutien de l’UFR qu’il a pourtant tenter d’anéantir. Siguiri, une ville qu’il a toujours remportée même au vivant du General Lansana Conté (régime militaire) risque de filer entre ses doigts. C’est la plus grande débâcle historique de la formation politique d’Alpha condé.

L’échec de la stratégie, la douche froide !

Ainsi, si  la stratégie Alpha condé consistait à tester un  système de fraude qui le permettrait d’avoir le maximum de mairies sans le soutien d’aucun parti, et qu’il pourrait  mettre en application lors des prochaines législatives pour avoir la majorité des sièges au parlement, il comprend désormais que cela est impossible.
Comme pour dire que si Alpha condé comptait avoir les deux tiers des députés lors des législatives à venir pour demander un  referendum à  une assemblée acquise à sa cause, afin d’arriver à ses objectifs,  pour l’instant inavoué , le bal a très  mal démarré  . C’est la douche froide pour ce politicien qualifié  pourtant de ‘’rusé’’ par ses adversaires et paires !

 

 

 

 

 

Sinimory

 

6 Comments

  1. SY SAVANÉ says:

    De bonnes réflexions que je partage à cent pour cent. Je complète ou ajoute les observations suivantes:

    1°. Alpha CONDÉ est aveuglé par sa HAINE contre Sidya. De ce fait, au sein de son « gouvernement » ou en marge, il a créé un GOUVERNEMENT parallèle composé de quatre ou cinq personnes qui ont la caractéristique commune de vouer une HAINE personnelle, mortelle, et irrationnelle à l’encontre de Sidya. Ce groupe est composé de MM. Malick SANKHON, FARBA Tibou KAMARA, Cheick Tidjane TRAORÉ, …. et quelques autres encore. Auprès de Alpha CONDÉ, ils sont plus puissants que l’ensemble du gouvernement apparent, Premier Ministre compris.

    2°. Ce Gouvernement informel ou parallèle a convaincu Alpha CONDÉ que Sidya TOURÉ est ou serait l’OBSTACLE MAJEUR pour le président, s’il maintenait son projet de FALSIFICATION constitutionnelle qui lui ouvrirait la voie pour un pouvoir à vie. Ils lui ont donc suggéré d’organiser « ses » élections locales qui lui permettraient de mettre la main sur le pays réel.Pour cela, il faut mettre à contribution l’ensemble des administrations locales et nationales afin de FRAUDER massivement SIDYA et seulement lui.

    3°. Les éléments essentiels du GOUVERNEMENT INFORMEL de M. Alpha CONDÉ (Malick SANKHON, FARBA Tibou KAMARA, Kassory FOFANA….) veulent à tout prix ÉLIMINER, ou MARGINALISER les militants et Responsables HISTORIQUES du R.P.G. Ceux qui au R.P.G. ont compris le »coup monté », ont vite fait de présenter leurs propres listes dites INDÉPENDANTES, et surveillé dans les urnes les voix qu’ils ont obtenues. Voilà pourquoi ces INDÉPENDANTS ont fait un succès indéniable.

    A mon avis, Alpha CONDÉ perdra par la HAINE anti SIDYA que lui et son gouvernement INFORMEL cultivent.

    • AOT Diallo says:

      Encore une fois la même question mon frère : d’après ton analyse même les « responsables historiques du RPG » ont compris que le PPAC est un filou entouré de pires filous que lui et ils ont donc décidé de s’en éloigner en lançant des indépendants contre lui et en refusant d’aller le soutenir dans les urnes.

      Mais alors POURQUOI SYDIA NE FAIT PAS PAREIL ????

      Le Haut-Représentant du PPAC (et ses partisans) doivent encaisser en silence ses manœuvres malhonnêtes ou alors démissionner et casser cette alliance incompréhensible basée sur la duperie en plein air – c’est partout comme ça en politique démocratique…

      • AOT Diallo says:

        J’oubliais : pourquoi laisser planer le doute sur des alliances possibles avec le RPG pour la désignation des maires après la publication de fraudes qui montrent a tous les coups bas dont lui et ses partisans se plaignent tant – ou est la logique dans cette attitude ????

        • SY SAVANÉ says:

          Mon frère!

          Je vais pour une fois répondre à ton interrogation par une ou des questions, parce que je suis intrigué:

          1°. Puisque SIDYA est « politiquement insignifiant » comme je l’ai souvent lu et entendu, personne ne devrait se préoccuper de ce qu’il fait ou ne fait pas, de ce qu’il dit ou ne dit pas. Or c’est exactement le contraire qui se passe. Pourquoi s’intéresser tant à un « insignifiant » politique ? Je serai heureux d’avoir quelque explication sur ce « mystère ».

          2°.Crois-tu une seule seconde que SIDYA est susceptible de renoncer à son ambition que je crois LÉGITIME parce que Alpha CONDÉ l’en aurait dissuader, ou l’aurait intimider ? Moi aussi, je connais un tout petit peu SIDYA. Son ambition légitime, il la portera jusqu’au bout. Je n’ai aucun doute sur ce point. Maintenant, je ne te demande pas de me croire. Je dis juste ce que je sais.

          3°. On peut détester SIDYA, le mépriser(ce n’est pas ton cas), mais on ne peut pas dire ou laisser croire que c’est l' »idiot » parfait. Il est tout à fait fondé à avoir sa propre démarche politique. Cela peut déplaire ou pas. Mais il suivra la voie que nous croyons compatible avec son ambition légitime et la voie sur laquelle il compte mettre le pays, si nos compatriotes lui confient leur destinée.

          Concernant les ALLIANCES politiques à venir, je suis de ceux qui pensent que le R.P.G. n’est pas la PROPRIÉTÉ de M. Alpha CONDÉ. Je ne souhaite pas qu’on mette le R.P.G. en quarantaine. Ses militants, sympathisants et responsables sont nos frères et soeurs, pères et mères. Je souhaite une ALLIANCE avec les militants, sympathisants, et responsables du R.P.G, partout où c’est possible, c’est-à-dire dans un équilibre où les intérêts des uns et des autres sont respectés.

          J’aurai pu nourrir la même idée à l’endroit de l’U.F.D.G .Mais ça n’est pas pas possible, pour les raisons suivantes:

          1°. Nous n’avons pas un souvenir impérissable de l’accord scellé avec ce parti par le passé. Je t’épargne les explications. J’ai cru comprendre que pour les chefs de ce parti, on s’aligne derrière CELLOU, ou on la ferme. La moindre proposition venant d' »allié » infériorisé, est renvoyée aux calendes grecques, dans des tombereaux d’insultes abjectes. D’ailleurs, ce parti n’a pas besoin de nous. Il se suffit à lui-même. Et c’est bien ainsi.

          NB: je rectife juste une petite ERREUR de CELLOU. L’ambition de SIDYA n’est pas d’être Chef de « file » d’une quelconque oppositiopn. SIDYA souhaite être le prochain Président de la République, si nos compatriotes, en décident.

          Mon frère AOT! Voilà ma réponse.

          Mamadou Billo SY SAVANÉ

  2. SY SAVANÉ says:

    Pour AOT.

    Je viens compléter ma réponse d’hier ou d’avant-hier. Tu vois, je suis parfois naÏF. Si ton insistance à demander pourquoi SIDYA ne rentre pas en guerre (tu n’as pas employé le mot guerre, c’est moi qui l »emploie) contre Alpha CONDÉ vise à insinuer qu’il aurait reçu des millions de dollars, d’euros, ou de francs guinéens d’Alpha CONDÉ, tu te trompes ou on te trompe lourdement.

    Je viens d’être informé que Alpha CONDÉ dit en cachette, qu’il aurait donné beaucoup d’argent à SIDYA. Je constate simplement que:

    SIDYA déclare toujours publiquement et à haute voix qu’il ne doit rien à Alpha CONDÉ, pas même un centime. Quand Alpha CONDÉ fait des insinuation en cachette, ce qui devrait interroger, SIDYA lui, parle publiquement et à haute voix.Là aussi, les hommes et femmes de bonne foi devraient s’interroger sur la question de savoir pourquoi l’un, Alpha CONDÉ accuse en cachette, et l’autre, SIDYA, récuse publiquement ?

    Autre EXEMPLE: Chaque fois que Alpha CONDÉ est en difficulté, il laisse entendre au pays pour le calmer, qu’il va bientôt nommer SIDYA Premier Ministre. Un site ETHNISTE militant anti-SIDYA, AFRICAGUINEE, comme à son habitude, s’est empressé d’intituler: SIDYA bientôt Premier Ministre de Alpha CONDÉ. Et le démenti public, franc et massif est venu immédiatement de SIDYA. Là aussi, Alpha CONDÉ s’est contenté d’insinuer en cachette, sans jamais apparaître comme le fait SIDYA.

  3. Merci ! j’ai perdu 2kilos en 10 jours et j’ai abandonné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *