breaking news

Guinée: plusieurs milliers de femmes à une marche contre les violences policières meurtrières

mars 7th, 2018 | par Leguepard.net
Guinée: plusieurs milliers de femmes à une marche contre les violences policières meurtrières
Article
2
Plusieurs milliers de femmes vêtues de blanc –10.000 selon les organisatrices– ont participé mercredi à Conakry à une marche pour dénoncer les violences policières meurtrières lors des manifestations politiques en Guinée, a constaté un journaliste de l’AFP.
Répondant à l’appel des femmes du principal parti d’opposition, l’UFDG, les manifestantes sont parties en cortège du rond-point Hamdallaye-Concasseur, dans la banlieue de la capitale, occupant la chaussée. Elles devaient se disperser dans le quartier de Bambéto, quelque trois kilomètres plus loin.
Les Guinéennes, vêtues de blanc, couleur du deuil, et portant pour certaines un foulard rouge sur la tête pour marquer leur détermination, arboraient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Trop de morts, l’Etat dort encore », « Alpha rime avec crime », en référence au président guinéen Alpha Condé.
Les forces de sécurité n’étaient pas visibles le long du parcours, les manifestantes ayant mis en place leur propre service d’ordre.
Aucun décompte officiel n’était disponible dans l’immédiat. Un correspondant de l’AFP a évalué à environ 5.000 le nombre de participantes, qui évoquaient pour leur part le chiffre de 10.000 manifestantes.
La Guinée est confrontée depuis un mois à des manifestations qui ont fait au moins une douzaine de morts, dont certains tombés sous les balles des forces de l’ordre.
Ces manifestations sont liées aux élections locales du 4 février, dont les résultats sont contestés par l’UFDG, à un conflit dans l’enseignement qui dure depuis début février, et à un appel à la grève générale lancé par un puissant syndicat qui avait fait de Conakry une « ville morte » le 26 février.
Les élections du 4 février ont été remportées par le parti du président Alpha Condé, devant l’UFDG, selon les résultats officiels.
Source: AFP

 

2 Comments

  1. gimos says:

    plaisir de vous lire, que oui, on aura tout vu dans cette republique bananiere, que Mr sakho et ses acolytes de magistrats qui ont rompu depuis longtemps leur serment dhyppocrate pour se soumettre celui de satan et de largent, nous dire les yeux dans les yeux de renoncer à notre victoire dessinée depuis les urnes par ce vaillant peuple de guinée, menfin que veulent ils donc ces affides du RPG, parti de triches, de fraudes et de meurtriers. Laisser le vol se faire depuis 2010 jusquà aujourdhui. Maitre , noubliez jamais que vous navez aucune legitimite sauf celle que vous conferent les forces arméees et ladministration et pour combien de temps encore, à volonté pour taper impunemment sur le peuple de guinée. Malgre des preuves evidentes, reelles, face au monde et à la conscience universelle, vous mentez. Dieu ne change ce qui est en un peuple tant que ce dernier naura pas pris la decision de la changer soi meme. Ou sont ils donc les Blaise compaore , gbagbo et consortsle sort de alfa conde et son clan est ineluctable il descendra dans les abysses de lenfer pour avoir detourne le suffrage des citoyens. que croyez vous, la legitimite et la legalite ne sont conferees que par le peuple surtout quuand les institutions sont defaillantes. Que faites vous des morts de wome, de zogota, des 90 jeunes martyrs de conakry,Avez vous tenu le proces du 28 septembre. Regardez vous dans une glace vous et vos magistrats et votre justice malhonnete et corompue, puis repondez. custom writing

  2. Alja says:

    Le FARBA Tibou KAMARA a été larchitecte principal et décisif de laffaire de leau « empoisonnée » lors de lélection présidentielle de 2010. Ensuite, lui et Sékouba KONATÉ ont organisé des violences inouïes contre les électeurs de lU.F.D.G., et au profit de Alpha CONDÉ quils déclareront « élu »en 2010. Depuis, les brutalités, les expéditions meurtrières parfois militarisées contre nos populations nont pas cessé. Les expéditions meurtrières militarisées comme celles contre les populations de NWOMEY, de LOLA, de KAMSAR,. nont pas cessé. Le même FARBA Tibou KAMARA est rappelé par Alpha CONDÉ et promu Ministre d » »ÉTAT ». Aussitôt les meurtres individualisés et collectifs reprennent. Quon se souvienne des tueries à Kérouané, SIGUIRI. Personnellement,je suis intrigué par la complaisance, à mon avis coupable dont semble bénéficier le FARBA Tibou KAMARA. Comme Malick SANKHON, Tibou KAMARA est un CRIMINEL qui doit rendre compte. Mamadou Billo SY SAVANÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *