breaking news

URGENT / Un réseau de corruption de haut-cadres Guinéens sous enquêtes au Brésil ( Par Le Collectif Contre l’Impunité en Guinée )

mars 10th, 2018 | par Leguepard.net
URGENT / Un réseau de corruption de haut-cadres Guinéens sous enquêtes au Brésil ( Par Le Collectif Contre l’Impunité en Guinée )
Flash info
1


 

 »   Collectif Contre l’Impunité en Guinée:

L’article ci-dessous d’un quotidien brésilien a été traduit du portugais. Il relate une enquête des autorités brésiliennes sur un réseau de corruption de hauts-cadres guinéens pour l’acquisition des locaux de l’ambassade de Guinée. Le principal protagoniste est l’ambassadeur Mohamed Youla à ne pas confondre avec le premier ministre actuel. Ce monsieur a été nommé Ambassadeur au Brésil par Alpha Condé. Il a été rappelé en Guinée depuis 2 mois sur les injonctions des autorités brésiliennes qui sont engagé dans une lutte pour éradiquer la corruption dans leur pays. Ce Mohamed Youla est connu pour ses frasques dans la corruption. Quand il était directeur du budget du temps de Lansana Conté, son chauffeur avait piqué dans sa voiture un montant de 300.000 euros.
Dans l’article ci-dessous, il semble que le réseau inclut aussi François Fall – ancien ministre et qui fut arrêté il y a plus de 20 à Las-Palmas pour une affaire de trafic de drogue dont il se déchargea sur sa femme qui écopa 10 ans de prison. En plus, il y a Louceny Nabé (Gouverneur de la Banque Centrale) et Alpha CAMARA ex-DAF des Affaires Etrangères. Le groupe aurait créé et capté une plus-value de 4 millions 300 mille dollars sur l’achat de l’ambassade à Brasilia. Cette affaire a été découverte grâce aux dénonciations de Mohamed Lamine Nabé, l’ancien conseiller en communication de l’ambassade qui, en outre a promis de rendre public des tractations de corruption concernant la nomination d’un consul honoraire brésilien de São Paulo. L’article indique qu’il y a des manifestations des syndicats brésiliens pour soutenir, Mohamed Lamine Nabé dont les dénonciations n’ont donné lieu à aucune réaction des autorités guinéennes. Bonne lecture . « 
 

 

LES PARRAINS DU MOHAMED YOULA (Ancien Ambassadeur) AU BRESIL

Por Jornal Expresso 05/03/2018 – 10:05 h


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancien ambassadeur de Guinée Conakry au Brésil, [Mohamed Youla] était soutenu par l’ancien Ministre des Affaires Etrangères François Louceny Fall et de l’actuel Gouverneur de la Banque Centrale, Dr. Loucény Nabé, dans la prétendue stratégie de détournement de fonds du pays.

 

 Alors que les enquêtes avancent sur le scandale de la corruption à l’ambassade de Guinée au Brésil, de nouveaux personnages apparaissent dans le prétendu plan de détournement de l’argent des coffres publics guinéens.
 Selon un témoin qui ne peut être identifié pour des raisons de sécurité, l’ancien ambassadeur Mohamed Youla après avoir acheté la résidence officielle à Brasilia pour des valeurs hors de prix, autorisé par l’ancien ministre des Affaires étrangères François Louceny Fall et avec le sceau du Gouverneur actuel la Banque Centrale, Dr. Loucény Nabé, a marqué [organisé] des jours plus tard une réunion dans la ville de Rio de Janeiro pour la remise du pot-de-vin qui avait été destiné  à chacun pour avoir autorisé l’achat et libéré de l’argent à l’ambassade au Brésil.
 Ce n’est plus la première fois que l’actuel gouverneur de la Banque Centrale est impliqué dans des affaires de corruption. Dr. Loucény Nabé a récemment été accusé d’avoir détourné à des fonds appartenant au GUINEA MINING FUND et aurait acheté deux maisons de luxe à Conakry en milliards de francs guinéens, les villas seraient situées à Matam Corniche.
 Selon les informations d’une source de presse, l’actuel gouverneur de la Banque centrale aurait mis en place un important programme de corruption impliquant des fournisseurs de divers services publics en Guinée. Selon la plainte, ces fournisseurs seraient tenus de retourner des commissions d’un milliard de francs guinéens pour obtenir des contrats avec le gouvernement.
 Le témoin, qui ne peut s’identifier en ce moment, affirme que Mohamed Youla, par peur d’être arrêté, discutait déjà avec ses avocats d’un accord primé pour dénoncer la participation de hauts fonctionnaires du gouvernement guinéen dans cette affaire de corruption de l’Ambassade et ainsi diminuer sa responsabilité pénale.
 L’ancien ministre des Affaires étrangères François Louceny Fall serait également dans l’entourage venu à Rio de Janeiro censé recevoir le pot-de-vin détourné de l’ambassade. Accompagné de lui, le gouverneur de la Banque centrale guinéenne, Dr. Loucény Nabé et le directeur administratif et financier du Ministère des Affaires Etrangères de l’époque, Alpha Camara, qui aurait été le mentor d’une idée de mise en jeu de l’argent afin qu’il ne soit pas détecté par le système de radiographie de l’aéroport et avec ce retour au pays d’origine sans prendre de risques.
 Louceny Fall est l’actuel Représentant des Nations Unies en Afrique Centrale et devrait être appelé à fournir des éclaircissements au cours des enquêtes avec les autres autorités citées dans les enquêtes.
  Une grande manifestation est prévue mercredi prochain devant le siège D’ITAMARATY à Brasilia et sera suivie par SINDNAÇÕES, le Syndicat National des Travailleurs des Ambassades, des Consulats, des Organisations Internationales et des Employés Travaillant à l’Étranger ou pour les membres du corps diplomatique étranger au Brésil.
  Le Syndicat soutient l’ancien conseiller aux communications de l’ambassade de Guinée, Mohamed Lamine Nabé, qui a dénoncé le plan de corruption de l’ambassade auprès des autorités brésiliennes et guinéennes.
 Selon Mohamed Lamine, jusqu’ici les autorités guinéennes n’ont pris aucune mesure sur l’affaire, l’ancien conseiller en communication, dit que la semaine prochaine il mettra à disposition une chaîne audio dans la chaîne de radio et de télévision nationale de la Guinée et du Brésil, qui raconte une conversation entre deux autorités de haut rang du gouvernement guinéen demandant un avantage financier pour la nomination d’un consul honoraire brésilien de São Paulo.

 

Pour accéder au journal brésilien qui a publié ces informations  rédigé en portugais et en français, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous:

http://expressorj.com.br/noticia/346/caso-guine-os-padrinhos-de-mohamed-youla-no-brasil.html

 

One Comment

  1. Diallo says:

    Ce dommage en Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *