breaking news

Non Kassory, les Guinéens se souviennent du rapport Hervé ! (Lettre ouverte) par Kalil Camara, juriste

avril 24th, 2018 | par Leguepard.net
Non Kassory, les Guinéens se souviennent du rapport Hervé ! (Lettre ouverte) par Kalil Camara, juriste
Article
4
Dans une récente sortie médiatique inédite, commanditée pour conforter votre position dans la course au palais de la Colombe, vous aviez soutenu avoir été, sous le magistère de feu Lansana Conté, le champion de la lutte contre la corruption et qu’à aucun moment, vous n’aviez été mêlés de près ou de loin à un quelconque scandale économique ou financier que ce soit.
  Cet exercice de communication lamentable et totalement raté, aurait pu passer dans l’opinion, comme lettre à la poste, sans susciter de réaction aucune, si le cynisme qu’il emprunte n’était pas aussi bouleversant ou si encore l’évidence du mensonge qu’il accouche n’était pas aussi sidérant que révoltant.
  Devant les risques potentiels et réels de doute que de telles élucubrations pourraient semer dans l’opinion publique nationale et causer du tort à la vérité de l’histoire; j’ai cru qu’il était alors grand temps, par devoir de mémoire, de lever un coin de voile sur un épisode de notre passé afin d’éclairer la religion des gens, sur un homme qui aura symbolisé les crimes économiques qui ont caractérisé la gouvernance Conté pour qu’à travers ceci, le défi que vous aviez lancé à tout le monde d’apporter la preuve du contraire de vos propos soit relevé.
  Monsieur Kassory Fofana,
  Il y a près de deux décennies avant aujourd’hui, en 1999, pour être plus précis; la corruption, le détournement de deniers publics ainsi que plusieurs autres malversations économiques gangrenaient dans la plus haute administration publique. Pour tenter d’assainir les comptes de l’État, le Chef de l’État d’alors, feu Lansana Conté commanditait un rapport d’audit des finances publiques, rapport dit d’Hervé, réalisé par une commission dirigée par l’ancien Ministre de la Sécurité Hervé Vincent Bangoura.
  Ce rapport a incriminé la gestion des finances publiques et mettait au grand jour, plusieurs crimes et délits économiques commis dans la passation des marchés publics qui vous impliquaient ainsi que plusieurs de vos proches. Des pots de vins, des commissions et rétro-commissions sont entre autres les principaux chefs d’accusation de malversations économiques savamment orchestrées.  Plusieurs marchés et sociétés publics et mixtes sont épinglés comme FRIGUIA, ANAIM, ENCO5, ACGP, IMPÔT, affaire TIMBRES FISCAUX, SGS pour ne citer que ceux-là.
  Seul dossier de scandale économique pendant les 24 années de règne de Lansana Conté, à connaitre une suite  judiciaire, le procès ouvert a dû rapidement être interrompu, devant l’ampleur des révélations des noms des responsables comme vous Kassory Fofana, Facinet Fofana…
  
  L’autre fait aura été, lorsqu’il s’est agi de la couverture médiatique de ces affaires, la presse qui a couvert ces événements, a fait les frais d’une véritable chasse aux sorcières contraire à toutes les règles de la liberté de la presse. Le journal  »L’Indépendant » a subi, pour avoir publié le rapport Hervé dans l’un de ses numéros, des représailles sans précédent dans l’histoire de la presse guinéenne. Le journal a vu, sans aucune forme d’explication, ses locaux cadenacés et plusieurs de ses responsables poursuivis et emprisonnés sous les soins du Ministre de l’Économie et des Finances, Ibrahima Kassory Fofana. Le journaliste Saliou Samb auteur de la publication du rapport a été enlevé, séquestré et expulsé nuitamment sur Accra(Ghana). Pire, l’ancien ministre Hervé a même été violemment interpellé à son domicile par les sbires de Sékou Koureissy Condé alors Ministre de la sécurité agissant sous les ordres du tout puissant dignitaire que vous étiez à l’époque déjà.
  Monsieur Kassory Fofana,
  Certes les guinéens sont tolérants par rapport à certaines délinquances qui ont caractérisé la gestion de beaucoup de cadres, mais ils ne sont pas amnésiques et au point d’oublier le passif de votre exercice. Ne poussez pas l’indécence verbale à son comble en insultant l’intelligence de l’opinion. Dans votre quête et conquête forcées de la primature aux allures de campagne électorale, tentez de vous acheter une nouvelle virginité ailleurs, pas sur le terrain de la lutte contre la corruption, puisque les casseroles que vous y traînez feront beaucoup de bruit.
  En attendant votre prochaine sortie sur ce terrain pour que je publie les documents y afférant et étayant tous mes propos, exercez-vous à changer de discours dans le débat national.
Par Kalil Camara, juriste
———————-
*Ce texte est une lettre ouverte, son contenu n’engage pas la rédaction de Mediaguinee

 

4 Comments

  1. ML KEITA says:

    Heureusement que le ridicule ne tue pas ! Dès commentaires ça et là, suite à cette fameuse sortie médiatique de Mr K, m’ont incité à écouter avec un peu d’attention ses propos. J’ai fait une petite rétrospective sur le parcours de l’opposition d’alors, avec en tête le « grand RPG ». Nous avions posé avec conviction le diagnostic selon lequel, le régime de Lansana Conte avait ruiné ce Pays, et que Kassory était l’un des principaux artisans de ces gabegies. Pendant plus d’une décennies, nous nous sommes employés à convaincre l’opinion nationale et internationale sur le cas guineen. Par la force des choses le hazard a fait que nous nous sommes retrouvés aux manettes. Des gens qui s’attendaient logiquement à se retrouver devant la justice pour répondre de leurs actes, reçoivent au contraire sur des plateaux d’or, invitations à venir nous conseiller à faire quoi ? La réponse est claire… Cette hyper puissance pendant des années à la présidence de Kassory et autres, me semble-t-il est d’autant plus insultante, qu’invraissemblable. Si le Guinée a donc réussi à avaler cette couleuvre, c’est pas un titre qui n’est que symboliquement plus impressionnant que le titre que Mr Kassory a aujourd’hui qui devrait nous déranger. S’attaquer trop à Mr K, c’est fausser le calcul, à mon avis, parce que ce n’est pas du tout de sa faute. Kassory Président de la République aujourd’hui ne pourra pas être pire. Il se pourrait même qu’il soit meilleurs. La situation actuelle de ce pays n’est pas un problème de ministre. Ça n’est pas question de remaniement. On ne peut pas choisir au delà de ses compétences. Le choix des membres d’un gouvernement est fonction de nos capacités d’évaluation renforcées par l’aptitude à écouter. Kassory pour moi est libre dire ce qu’il veut, comme il le veut. C’est pas lui qui a été déclaré « démocratiquement élu ». Surtout qu’un Premier ministre guineen n’a jamais été responsable de quelque chose depuis le le régime de Lansana Conte, jusqu’à nos jours.

    • Kaba Taliby says:

      Bonne analyse cher ami.
      Alpha ne peut plus réussir. Il a détruit les bases de confiance du peuple.
      Le mensonge sert d’outils de développement.
      Quel gâchis!

    • SY SAVANÉ says:

      Je ne comprends pas très bien le sens de cette intervention. Ceux qui ne sont pas d’accord avec la gestion passée et présente de M. Kassory FOPFANA, l’expriment avec vigueur, avec fermeté.

      Mais dans leur intervention, je n’ai lu nulle part que le Premier Ministre ou Kassory est le problème essentiel. Bien au contraire, dans son article, le Dr. Abdoul BALDÉ a écrit avant vous que c’est Alpha CONDÉ qui est le véritable problème, et que changer de gouvernement ou pas, ne CHANGERAIT au problème de fond: le poisson pourrit par la tête. L’article est encore en ligne sur LEGUEPARD.

      Alors, voulez-vous dire que M. Kassory FOFANA est vierge de tout ou pas ? Je pose cette question, parce que à la lecture de votre article, je n’ai pas compris là où vous voulez en arriver.

      Mamadou Billo SY SAVANÉ

  2. Bateka says:

    Enfin ceux qui ont élu cet soit disant opposant historique finissent par réaliser comment ils se sont trompes sur L’homme qu’ils croyait providentiel.
    Ce professeur n’est meme pas capable de diriger un parti a plus forte raison un pays.
    Il n’y a qu’en Guinée que cet homme pouvait se faire élire président sans jamais avoir travaillé dans sa vie.
    Le seul projet de Alpha Conde en Guinée est de demeurer président a vie.
    Tout est mis en oeuvre pour réaliser ce reve
    Les Guinéens sont averti.
    A nous de reprendre notre dignité bafoué par ce opposant historique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *