breaking news

GUINEE / LE CHANCELANT CHANGEMENT ( Par Sylla Abdoul)

août 1st, 2018 | par Leguepard.net
GUINEE /  LE CHANCELANT  CHANGEMENT ( Par Sylla Abdoul)
Article
3

 

 

Avant il disait que nous étions dirigés par un militaire analphabète et inculte. Il claironnait que le « Menguè » [chef en sousou] incarnait le mal absolu, responsable de tous les malheurs des guinéens. Il se présentait en messie, ses ouailles attendaient son arrivée au pinacle telle une parousie. Alpha Condé, puisque c’est de lui dont il s’agit, après un parcours politique aux airs de chemin de croix, finit par décrocher le saint graal en 2015. Depuis son accession au pouvoir, en dépit de quelques embryons d’infrastructures, le peuple écoute la même chanson: les promesses. Il a tellement promis qu’on se demande si sa banque à promesse n’est pas au rouge. Rouge, est aussi la couleur du carton que les forces vives de la nation lui tendent régulièrement ces derniers mois: face à l’éffondrement du pouvoir d’achat des travailleurs, à la hausse du prix du carburant et aux nombreuses malversations financières jamais punies. Pourtant, nos resources naturelles n’ont jamais été autant exploitées. Boké subit une exploitation minière anarchique de sa bauxite sur fond d’expropriation de domaines agricoles de nombreux habitants et de dégradation de son environnement. Conakry vit sur des montagnes d’ordures. Des simulacres d’assainissements y sont organisées à des fins de propagandes politiques. Le comble, ce sont les ponts qui s’éffondrent faute d’entretien. L’écroulement du pont de Linsan situé sur la route nationale numero 1 a ébranlé jusqu’au sommet de l’État en raison de son importance économique. Le gouvernement a fait de son rétablissement sa priorité. Auréolé du maroquin tant rêvé des transports, le superman pardon le super ministre des travaux publics, Moustapha Naïté, avait toute l’occasion d’entrer dans le coeur des guinéens. En dépit de sa sympathique bouille et de sa motivation à tant prouver à ses détracteurs qu’il mérite ce poste, le jeune ministre enchaine depuis sa nomination des impairs en cascade. D’abord tout a commencé avec l’inauguration en fanfare de la fameuse déviation de Linsan, marquée par des selfies postés sur les réseaux sociaux. Moins d’un mois après, nous assistons à la submersion de la déviation, rendant périlleuse la traversée du cours d’eau. Parallèlement, les guinéens découvrirent le nouveau pont. Au-delà de l’hideur de l’ouvrage, ses structures ne rassurent guère. Cette infrastructure de franchissement ressemble à une superposition de briques. Elle est devenue la risée des usagers des réseaux sociaux qui n’hésitent pas à la détourner sur des angles hilarants. 
Comme le dit un dicton populaire: <<c’est au pied du mur qu’on reconnait le vrai maçon>>. Lansana Conté qu’Alpha Condé accusait de tous les péchés d’Israël, construisait des vrais ponts tandis que lui, l’impénitent hableur, nous bâtit des chateaux de cartes en lieu et place d’ouvrage de franchissement.

Sylla Abdoul, membre de la rédaction du journal en ligne: leguepard.net

3 Comments

  1. AOT Diallo says:

    C’est vrai que ce pont est moche ! Il ne donne pas envie même de marcher dessus.

    Et pourtant les Chinois savent construire les plus beaux ponts du monde mais comme on dit chez eux « petit argent – petit pont »…

  2. Doura Barry says:

    alifa kone est un vrai nullard venu pour voler la guinee et partir; mais malheusement a cause de la haine du Peul voila ce que les guineens ont fini par recolter sinon en 2010, avec le couple cellou/sidya on serait loin comme le Rwanda!

  3. I. Mb. SOW says:

    Malheureusement, le sujet ne fait même pas rire. Ces images d’ouvrages de franchissement parlent d’elles-mêmes. Le pont de la Fatalah et cette nouvelle « escroquerie technico-budgétaire » de Linsan, sont visiblement incomparables à tous points de vue, mais pourtant facturés au pauvres citoyens guinéens sur les mêmes bases de coût: 10.000 USD/m2 de surface.
    A. Condé ou L. Conté ? ; L. Conté ou A. Condé ? « Il y a une infinité de choses où le moins mal est le meilleur ». (Dixit Montesquieu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *