breaking news

GUINEE / Appel aux citoyens patriotes en uniforme de tout corps ( Par Mamadou Billo Sy Savané).

août 9th, 2018 | par Leguepard.net
GUINEE /  Appel  aux citoyens patriotes en uniforme de tout corps ( Par Mamadou Billo Sy Savané).
Article
2

 

 

Il n’est pas utile de vous  décrire ici,  l’état de DÉCOMPOSITION dans lequel Monsieur Alpha CONDÉ a plongé notre pays, par intérêts.  Vous le savez autant, ou peut-être plus que moi.  Si vous n’en subissez pas directement les conséquences désastreuses, vos amis, voisins, proches parents ou simples connaissances,   vos villes et villages d’origine les vivent quotidiennement.

Sur les routes défoncées du pays, dans les quartiers et villages, la SÉCURITÉ physique des personnes, c’est-à-dire leur  intégrité physique a cessé d’être protégée depuis bientôt huit ans.  Je vous épargne  la comptabilité macabre quotidienne d’assassinats et de viols  à CONAKRY, à N’ZÉRÉKORÉ, à MAMOU, à KOUROUSSA.  Toutes les infrastructures collectives publiques du pays (routes, ponts, écoles….) sont délabrées quand elles ne sont pas gravement abîmées. Dans le même temps et selon la presse européenne occidentale,  Monsieur Alpha CONDÉ aurait accumulé à titre personnel environ 2 à 3 milliards de  dollars US depuis son « élection »en 2010, somme déposée en partie à DUBAÏ.

Mais il y a plus grave :

Premièrement : nos populations et notre espace territorial national  sont  dans un abandon indescriptible.  EXEMPLES : SIGUIRI, KÉROUANÉ,  KOUROUSSA, etc…sont quasiment occupés par  les Ressortissants d’autres pays, généralement liés à Monsieur Alpha CONDÉ soit par des liens  familiaux, soit par des liens d’affaires de type aurifères. Les autochtones  de ces régions sont chassés de leurs TERRES ANCESTRALES pour cause d’exploitation minière (or).  En Guinée Forestière, l’état d’abandon est si prononcé que des Ressortissants étrangers (Burkinabè, Maliens, Nigériens….) viennent occuper les Terres dans notre pays, en détruisant le peu de forêt qui subsiste, et malheureusement contre quelques billets de Francs.C.F.A.,  donnés à certaines autorités (préfets, gouverneurs, sous-préfets). Nous pouvons et devons accepter  certains de nos Frères Africains.  Mais nous ne pouvons pas,  nous ne devons pas accepter  d’être infériorisés sur les TERRES que nous ont léguées nos ANCÊTRES communs.

La Moyenne-Guinée, menacée mais pas encore totalement saccagée, est confrontée  à un risque sérieux : celui de la destruction de son élevage.  En effet, au motif d’y « soutenir » l’élevage,  elhadj professeur président y a fait venir du Niger, des chèvres dont on ne sait pas si elles ont été vaccinées  avant de les introduire dans notre pays.  Les risques de contamination des bovins et caprins guinéens ne sont pas à négliger. Il y a des siècles que le FOUTA fait de l’élevage. Il n’a pas besoin de chèvres venues d’ailleurs.  En toute hypothèse, il s’agit de « sacrifice » qui lui aurait été suggéré par ses innombrables marabouts.  La Guinée-Maritime quant à elle,  est totalement détruite, et les autochtones expulsés  de leurs TERRES  ancestrales par la violence pure. Les vautours miniers (bauxite), en association avec MM. Alpha CONDÉ, Kassory FOFANA et d’autres ont installé les fiers pêcheurs et riziculteurs BÂAGA, SOUSSOU et LANDOUMA dans une misère indéniable.  Le  Elhadj  professeur  président,  en association avec ses « amis » Guinéens, africains et extra-africains, a un projet privé immobilier sur la presqu’île de KALOUM.  Pour  le réaliser, il cherche non pas des solutions acceptables,  mais une méthode consistant à ÉRADIQUER  de la presqu’île, les AUTOCHTONES qui y sont depuis des lustres. Ce processus a déjà commencé. Le tout nouveau vice-gouverneur de la banque centrale en est un maillon essentiel.

Deuxièmement : En plus de l’inexistence d’un État, Monsieur Alpha CONDÉ a délibérément détruit l’ADMINISTRATION en en faisant une sorte d’entité informelle,  dépendant de ses caprices personnels. Ici, il nomme aux fonctions de Premier Ministre une personne décriée, exhibant de faux doctorats, et dont la probité, ni la compétence dans la gestion des affaires publiques ne sont établies ; là, ce sont des Ministres d’Etat sans formation, ni professionnelle, ni intellectuelle comme  M. Tibou KAMARA, ailleurs  ce sont des Directeurs ou Vice-gouverneur de banque centrale qui sont incapables de rédiger un simple rapport lisible, même d’une page.  Je peux  citer des dizaines et des dizaines de cas où Elhadj professeur président, par ses nominations loufoques intéressées, discrédite et humilie notre pays au plan africain et international.

Troisièmement : Monsieur Alpha CONDÉ a méthodiquement organisé la dislocation socio-ethnique de notre pays.  Il y a peu, il déclarait publiquement que les « Malinké sont les cadres les plus malhonnêtes de la Guinée », et que lui, Alpha CONDÉ les aurait « sorti des trous… ».  Dans la même veine et sur les ondes de FRANCE24, il désignait nos concitoyens de la Guinée Forestière comme des « anthropophages qui  se vanteraient de boire du sang humain…. ».  Ses sorties contre les autres composantes de notre pays ne sont pas moins méprisantes. Ainsi, il a transformé notre TERRE  en une vaste  juxtaposition de groupes ethniques, hostiles les uns aux autres. De ce fait, son maintien  à la tête de notre pays, y rendrait inévitables des affrontements ethniques sanglants  à brève échéance. Question : Si les « cadres malinké sont les plus malhonnêtes de la Guinée », et les  ressortissants  de la Guinée forestière des « cannibales buveurs de sang humain »,  doit-on comprendre que la promotion de FARBA Tibou KAMARA est due  à son « honnêteté immaculée ? » et à sa « compétence » inégalable ? Mais en quoi ?  Son nouveau premier ministre et lui-même sont cités  dans plusieurs affaires de corruption en Belgique et en France (voir affaire BOLLORÉ). Alors de ce fait, sont-ils les incarnations  de la VERTU absolue ? Vaste interrogation !

Quatrièmement : toutes les institutions qu’on pourrait  dire d’État sont rendues inopérantes, vidées de leur contenu.  EXEMPLES :

—Le président de la Cour Constitutionnelle s’oppose-t-il fermement à toute tentative de falsification  de nos textes fondamentaux ?  Elhadj professeur président organise d’abord une campagne de dénigrement contre lui, ensuite initie une sorte de coup de force  en vue de le destituer. Une manœuvre  qui finira par échouer. Enfin, persévérant il crée à SEKHOUTOUREYA une « cour constitutionnelle » parallèle, et y nomme  ses «  juges » informels qui lui ont prêté allégeance à lui, et seulement à lui.  En un certain sens, pour punir le Président de la Cour Constitutionnelle  de sa loyauté intransigeante à nos TEXTES FONDAMENTAUX,  Elhadj professeur président torpille l’Institution  qu’il a pourtant légalement l’obligation de protéger afin qu’elle fonctionne dans la plénitude de ses prérogatives.

—Dans deux mois, l’Assemblée Nationale « élue » il y a maintenant cinq ans verra son mandat arriver à échéance.  Légalement, il n’y aura plus de députés. Or tout indique  que M. Alpha CONDÉ a délibérément organisé cette vacance pour une raison simple que voici : comme il l’avait fait avec le C.N.T. l’ancêtre de l’Assemblée Nationale,  il prendra un décret pour prolonger  à sa convenance, le mandat de députés qui ne représentent plus la Nation, car leur mandat est échu.  Ils tiendront leurs privilèges et fonction d’une seule personne : Alpha CONDÉ.

Au total, un pays délabré, abandonné, pillé et ethniquement divisé plus que jamais.  Une économie cassée, une population maltraitée comme elle ne l’a jamais été.  Les Institutions sont systématiquement sabotées, l’administration détruite. Récemment, l’emploi de  gaz « lacrymogène » contre de paisibles manifestants. Or  il semblerait que le gaz  « lacrymogène »utilisé  est très particulier.  Il contiendrait vraisemblablement des éléments toxiques susceptibles de causer de mini-perforations des poumons, inhalé à une certaine dose. Au demeurant, certains amis non africains de Elhadj professeur président sont tout à fait  susceptibles de lui fournir  des gaz « lacrymogène » autrement plus toxique. Car notre Elhadj professeur a des « amis » non africains très particuliers. Ailleurs en Afrique Noire, par exemple au SÉNÉGAL, en Côte d’Ivoire,  au BENIN….des Députés se seraient déjà saisi de cette question pour exiger une commission d’enquête parlementaire, et un contrôle extérieur africain de toutes les quantités de gaz de « maintien de l’ordre » commandés et livrés.

Il n’y a rien, absolument rien à attendre de  Monsieur  Alpha CONDÉ, ni de son pouvoir. Il se sert de notre pays à des fins d’enrichissement personnel.Il est totalement discrédité partout, et notre pays avec.

 Il est juste né chez nous, à BOKÉ et non pas à BARO comme il l’a électoralement déclaré en 2010.  Il n’est pas attaché à notre pays,  même émotionnellement, parce qu’il n’y a aucune ATTACHE d’aucune sorte.  Mais par  immaturité politique des uns, et pour  quelques comptes garnis en dollars pour  d’autres,  il a réussi un IMMENSE coup d’IMPOSTEUR : l’ACHAT d’une fonction à laquelle il n’aurait jamais dû accéder, la Magistrature Suprême. QUESTIONS :

 

1°. A-t-on le Droit de laisser  notre TERRE ANCESTRALE dans les mains illégitimes  de celui qui, depuis 2010 travaille à sa décomposition ?—Ma réponse est NON.

2°. Aux compatriotes en uniforme et sans uniforme ! Le temps n’est-il pas venu de dégager Alpha CONDÉ de notre pays avant qu’il ne nous plonge dans une catastrophe irrémédiable ?

Dans n’importe quel pays d’Afrique Noire aujourd’hui, des Patriotes en uniforme et sans uniforme, aurait déjà destitué et mis  Alpha CONDÉ, à la disposition  des tribunaux du pays afin qu’il réponde de ses crimes et trahisons.

Je rappelle aux compatriotes en uniforme que la seule loyauté qui vaille, c’est celle qu’on doit à sa PATRIE.  Les CONDITIONS politiques et juridiques  légitimes sont réunies pour mettre fin au « mandat » de Monsieur Alpha CONDÉ.  En clair, il est hautement souhaitable  de chasser Alpha CONDÉ avant qu’il ne détruise définitivement notre pays.  Tous les Patriotes en uniforme ne sont pas tous obligatoirement des brutes épaisses décervelées comme on en a connu par le passé. Chez nous aussi, il y a  des hommes et femmes en uniforme qui sont d’authentiques patriotes, ne supportant plus  la déchéance de leur PATRIE.

NB : Je parle en mon nom personnel.  Toutefois, j’ai la certitude d’exprimer ici, le souhait secret de l’immense majorité des Guinéens. J’assume totalement mes positions. Oui ! Je souhaite qu’on mette fin, par tous les moyens au « mandat » en cours.

 

 

 

 

 

Mamadou Billo SY SAVANÉ (France)

 

 

 

2 Comments

  1. Kaba S says:

    Vous semblez oublié que votre secret est connu de tous les guinéens puisque depuis l’ascension du Pr Alpha Conde au pouvoir, vous n’avez pas cessé de lui lancer toute sorte de discrédit.
    Vous semblez également oublié que le Pr Alpha Conde est au pouvoir par la volonté de la majorité guinéenne silencieuse.
    Les guinéens conscients voient le changement positif opéré par l’homme en l’espace de huit ans. Difficile de réveiller celui qui fait semblant de dormir 😴 !
    La Guinée 🇬🇳 a progressé depuis et continue de progresser !
    L’image que vous voulez donner au pays est tellement loin de la réalité !
    Ressaisissez vous et prenez positivement part à la construction de notre patrie. La Guinée 🇬🇳 est notre patrie commune et nous avons le devoir sacré de la préserver ! Que chacun se pose la question de savoir ce qu’il a apporté positivement à cette Guinee là !!!
    Kaba Soriba
    Guinée 🇬🇳

    • SY SAVANÉ says:

      Mais Monsieur KABA Soriba ! Concernant le discrédit de M. Alpha CONDÉ, je n’ai aucun secret. Par ses mensonges répétés, il s’est DISCRÉDITÉ tout seul, comme un grand. Cependant, je reconnais qu’il m’a grandement facilité la tâche par son incompétence notoire, ses captations aux dépens de notre pays, et par ses GROS MENSONGES. Je ne vais pas vous les citer ici, vous en connaissez certainement quelques-uns.

      Je vous fais deux rapides remarques:

      1°. vous commettez une grave ERREUR. Alpha CONDÉ n’a pas été « élu » par une majorité, mais militairement désigné Président par Sékouba KONATÉ alors soutenu par une petite minorité à forte connotation ethnique. Monsieur Ousmane KABA vient de le reconnaître dans une candeur inhabituelle. Par ailleurs, je vous signale que je suis au moins aussi bien renseigné que vous sur les arrangements de 2010 qui ont emmené Alpha CONDÉ à la présidence. J’ai été un des premiers et peut-être le seul à contester publiquement et de façon argumentée, sa présence au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2010.

      2°. En un certain sens, M. KABA Soriba me demande de fermer les yeux. Menant vraisemblablement une vie très confortable, peut-être luxueuse, il croit que c’est lui le peuple. La preuve ?–Et puisque lui est fortuné par la grâce d’Alpha CONDÉ, la Guinée serait devenue un paradis depuis l’arrivée de « son » Elhadj professeur président. Monsieur KABA Soriba vit de la Guinée, mais ne vit pas en Guinée. Ce n’est pas un reproche, c’est un constat. Vous n’êtes pas seul dans ce cas. Elhadj professeur président aussi vit très luxueusement de la Guinée, mais n’y vit pas. Tous les deux, vous ne voyez pas le pays, vous ne pouvez donc pas savoir quelles sont ses RÉALITÉS.

      Je dis et écris publiquement et à visage découvert ce que j’ai à dire en Guinée, comme ailleurs. Mes engagements sont connus, je n’ai donc pas de secret politique.

      Votre commentaire est décevant. Je m’attendais à une récusation argumentée des faits que je présente et explique. Je démontre par exemple que M. Alpha CONDÉ a délesté notre pays depuis son arrivée il y a maintenant sept ans, d’environ 3 à 4 milliards de dollars US, et que cela a pour conséquence entre autre, l’inexistence, ou le délabrement des quelques rares infrastructures collectives publiques. La destruction du pont de mon village (LINSAN) est une des illustrations les plus récentes.

      Monsieur KABA Soriba évite précautionneusement de m’opposer un démenti articulé et argumenté sur tout ce que j’ai démontré et expliqué. Il se contente de « m’administrer » à la manière d’un imam, ou d’un curé, un sermon sans aucun rapport avec les thèmes que j’ai développés. Je me demande pourquoi?

      Puisque mon »contradicteur » se contente d’un sermon qui n’en n’est pas, je reprends ici, ce que j’ai développé dans mon texte:

      1°. En accédant à une fonction où il n’aurait jamais dû être installé, il a réussi un IMMENSE coup d’IMPOSTURE jamais réalisée en Afrique Noire. Il est donc ILLÉGITIME à la tête d’un pays avec lequel il n’a aucune ATTACHE d’aucune sorte, pas même émotionnelle.

      2°.Je suis un adversaire modeste, mais déterminé de Elhadj professeur président. Je souhaite et milite pour qu’il soit mis fin à ce mandat en cours, ce par tous les moyens, sans exclusive Car Alpha CONDÉ n’a jamais été »élu ». De surcroît, il détruit notre pays. Je suis convaincu que l’immense majorité de nos compatriotes est en phase avec moi.

      Enfin, je suggère fraternellement à Monsieur KABA Soriba de nous rejoindre pour qu’ensemble, nous débarrassions la TERRE de nos ANCÊTRES communs d’un IMPOSTEUR nuisible et dangereux pour l’existence même de notre pays comme Communauté Historique. Je suis sûr que vous n’êtes pas une mauvaise personne, et que vous êtes capable de préférer la TERRE de nos ANCÊTRES communs aux gesticulations pathétiques d’un aventurier malfaisant.

      Mamadou Billo SY SAVANÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *