breaking news

Accord U.F.R./R.P.G. : Un avis personnel de SY SAVANÉ / Comme l’U.F.D.G., l’U.F.R. passe des accords de désistement réciproque avec le R.P.G. Aussitôt, puisque c’est l’U.F.R. et Sidya, cet accord est violemment attaqué pour finalement être qualifié de « contre-nature ».

août 27th, 2018 | par Leguepard.net
Accord U.F.R./R.P.G. : Un avis personnel de SY SAVANÉ / Comme l’U.F.D.G., l’U.F.R. passe  des accords de désistement réciproque avec le R.P.G.  Aussitôt, puisque c’est l’U.F.R. et Sidya,  cet accord  est violemment attaqué pour finalement être qualifié de « contre-nature ».
Politique
2

 

Les élections locales organisées dans des conditions rendues délibérément chaotiques,  sont terminées.   Le pouvoir  a fait proclamer  des résultats  prétendus « sortis » des urnes.  Ils ont été contestés, parce qu’ils sont contestables.  Par un certain esprit républicain, les  trois principaux partis politiques (U.F.D.G., U.F.R., et R.P.G.)  qui  y ont pris part,  semblent s’acheminer  vers  une issue acceptable  relativement apaisée.  Des négociations  en cours entre formations politiques, portent  non pas sur les résultats prétendument « sortis » des urnes, mais sur les alliances à former  en vue de gouverner  les  collectivités locales (communes, mairies, districts…).
Dans une « démocratie » même balbutiante, c’est le cas en Guinée,  les ententes, alliances, ou coalitions sont courantes pour la mise en place d’Exécutifs  locaux et même  nationaux.  L’U.F.D.G. de Monsieur Cellou Dalein DIALLO  et le R.P.G ont ouvert le bal.  Il y a quelques jours, ils ont scellé une alliance  afin de  diriger la commune de KINDIA, et peut-être d’autres communes du pays.  Il n’y a rien  de suspect ou d’anormal à cela. En toute honnêteté, personne ne peut sérieusement  soutenir que  M. Cellou  Dalein  DIALLO, l’U.F.D.G., ou le R.P.G., en passant des accords locaux de gouvernance locale ont commis  un  « crime politique » horrible. Bien au contraire,  j’ai le sentiment qu’ils ont agi  en toute responsabilité. Au demeurant, je ne vois pas bien  au nom de quoi peut-on leur en faire grief.
Cependant, il me vient en tête une petite  interrogation, suite aux sorties  surprenantes de certaines notabilités et sympathisants U.F.D.G. contre  l’U.F.R. et son président,  au motif  que nous aurions  passé, ou envisagé de passer  des accords locaux  avec le même R.P.G., et certaines autres formations politiques. Mon interrogation est plutôt une perplexité que je formule de la façon suivante : Comme l’U.F.D.G., l’U.F.R. passe  des accords de désistement réciproque avec le R.P.G.  Aussitôt, puisque c’est l’U.F.R. et Sidya,  cet accord  est violemment attaqué pour finalement être qualifié de « contre-nature ». Nous  les libéraux, nous aurions pactisé avec  le « diable » communiste. Comprenez le R.P.G.
Ma perplexité réside en ceci que l’U.F.D.G. aussi est un parti d’obédience libérale qui, une semaine plus tôt, avait  sollicité et obtenu du même  « diable » communiste, le R.P.G., le même  type  d’accord de désistement réciproque. Dans ce cas, ci l’accord  est acceptable, et de mon point de vue tout à fait normal.  Toutefois,  je ne vois pas bien en quoi le nôtre serait « contre-nature » au motif que le même R.P.G. serait « communiste ».  Nous U.F.R., serions-nous interdits ou limités dans notre liberté de contracter avec qui nous souhaitons ? Sur quel fondement ? Je souhaite que les militants et sympathisants U.F.R. s’abstiennent de répondre  aux déclarations intempestives de certaines notabilités U.F.D.G. contre nous, ou contre SIDYA lui-même. J’émets l’hypothèse  que ni CELLOU, ni les Responsables sérieux de son parti n’approuvent  ces inutiles provocations.
En tout état de cause nous devrions, les uns et les autres, comprendre ou  admettre  que nous sommes  dans un système pluraliste.  Chaque parti  politique représentatif a exactement la même « souveraineté » que le ou les partis ayant des milliers  ou des centaines d’élus.  La capacité à décider pour soi n’est pas liée  à un quelconque poids électoral.  Chaque parti passe des alliances avec des partis qu’il estime proches de ses options, et en fonction de ses intérêts politiques.
 Peut-être faut-il rappeler que  Monsieur Sidya TOURÉ existe par lui-même. Il n’est pas au pouvoir, ou pas encore. L’U.F.R. n’est pas dans la majorité présidentielle. Elle n’a pas par exemple voté le budget  en cours d’adoption, parce que nous avons des doutes sur sa sincérité.  En clair,  nous devrions comprendre  que l’adversaire n’est pas Sidya, ni même le R.P.G.  Dans l’état désastreux dans lequel  se trouve notre pays, il y a un seul et unique adversaire : C’est Monsieur Alpha CONDÉ.  Lui  chassé, ou parti, tous nos problèmes ne seront pas résolus pour autant.  Mais l’obstacle principal  au progrès du pays aura été levé, et les rapaces de toute sorte  qui y sévissent, s’en iront d’eux-mêmes.
 
Le R.P.G. n’est pas communiste, et ne l’a jamais été.  C’est Monsieur Alpha CONDÉ qui l’est encore, ou qui l’a été.  Par ailleurs le R.P.G originel  existait bien avant que  lui le rejoigne, et en prenne la tête.  Il n’est pas propriétaire de ce parti, ni de ses militants et sympathisants.   De ce fait, il me semble judicieux que le R.P.G. et l’U.F.R. se rapprochent, et approfondissent ce rapprochement, maintenant et pour les échéances à venir.  En tout cas, personnellement, je milite  pour  des alliances encore plus poussées. Les tout nouveaux  RPGISTES  de la vingt-cinquième heure y sont venus pour des postes juteux qu’ils ont d’ailleurs obtenus  aux dépens des historiques, naguère  humiliés, embastillés, et  torturés par  le tout nouveau premier ministre alors en cours auprès de M. Lansana CONTÉ.
 
    Mamadou billo SY SAVANÉ.

 

 

 

 

 

 

2 Comments

  1. I. Mb. SOW says:

    M. Sy Savané,
    Sauf erreur de ma part, l’accord du 08-08-2018 conclu entre le RPG et le pouvoir AC d’une part et l’OR d’autre part, n’a rien à voir avec le pacte de désistements réciproques que le RPG a conclu avec l’UFR. Et c’est un des vice-présidents de ce dernier parti qui s’était même empressé de le dire.
    Pour ce qui concerne les cas des villes de Kindia et Dubréka entre autres, tout le monde sait que c’était-là, les seuls compromis possibles qu’AC était prêt à consentir pour démordre de sa logique de blocage calculé du processus électoral; tout en évitant la boucherie humaine que certains lui préconisaient, en réprimant la manifestation que l’OR ne pouvait donc plus manquer d’organiser le 09/08.
    Un jour, l’histoire tumultueuse de ce pays retiendra peut-être que c’est un petit pas décisif qui aura été franchi à travers l’accord finalisé ce mercredi nuit, dans l’impérieuse lutte contre la fraude et les magouilles qui gangrènent les processus électoraux de notre pays. Ni les enjeux des deux accords, ni les conditions qui ont présidé à leurs conclusions respectives ne sont assimilables. Et en l’occurrence, sans surtout vouloir donner corps à certaines mauvaises rumeurs (qui furent immédiatement démenties du reste) sur l’accord RPG-UFR, il est difficile de nier qu’il consacre de fait un cadre d’alliances électorales, au moins ponctuelles, entre ces deux formations politiques. Ce qui sera fort heureusement inpensable entre l’UFDG et le RPG-AEC, aussi longtemps qu’il sera utile que l’opposition au pouvoir AC ne souffre d’aucun répit ni d’aucun calcul de positionnement politique. Et enfin, entre les oppositions de CDD et de SIDYA entre autres, je dirais même qu’il y a celui dont le pouvoir AC a fait cibler et assassiner plus de 96 manifestants pacifiques, et celui dont les rapports au même pouvoir restent des plus politiquement ambigus, malgré les contingences liées à la restructuration engagée par l’UFR.
    Mais je souscris plus que jamais à votre définition du MAL guinéen, qu’il faut prioritairement soigner: en finir avec cette désastreuse gouvernance du Mogho-Naaba de Conakry. Bien à vous.

    • SY SAVANÉ says:

      A interpellation tardive, réponse tardive.

      Monsieur I. Mb SOW,

      J’ai lu avec intérêt votre commentaire concernant ma petite intervention. J’ai noté avec satisfaction votre ton mesuré et retenu. Les termes employés ne sont en aucun cas agressifs, ni hautains. Je le souligne parce que, à l’U.F.D.G., dès que l’U.F.R. est concerné, ou SIDYA, le ton est rapidement violent, condescendant, et agressif. Vous n’y avez pas succombé. Je vous en suis reconnaissant. Pour le reste, on verra.

      1°. Concernant les municipales, il y a bien un accord de désistement réciproque entre l’U.F.D.G. et le R.P.G., au moins dans les deux villes que vous avez citées. Il est exact qu’à KINDIA, les électeurs R.P.G.-Arc-en-Ciel n’ont pas avalisé la signature de leurs Dirigeants et l’ont fait savoir bruyamment. Mais il y a bien eu accord de désistement réciproque. Si ce n’était pas le cas, je ne vois pas très bien comment l’U.F.D.G. à elle seule, peut contrôler la municipalité. Mais peut-être, vous placez-vous dans le cas ou d’emblée, votre parti a la majorité absolue des conseillers élus qui eux-mêmes élisent la tête de l’exécutif locale. Si c’était le cas, alors je ne comprends pas pourquoi il y aurait accord de désistement entre R.P.G.-Arc en-Ciel et l’U.F.D.G. à KINDIA.

      2°. Personnellement, je souhaite que l’U.F.R. et le R.P.G. signent partout des accords d’entente, d’alliance, et que les deux partis aillent le plus loin possible dans l’alliance et dans la durée. En tout cas je milite pour cela. Je l’ai écrit, et je le dis publiquement. Vous ne pouvez donc pas être surpris. Je vais plus loin. Je vais vous dire mes raisons:

      —J’ai été de ceux qui ont approuvé le soutien que l’U.F.R.a apporté au deuxième tour de la présidentielle de 2010 à Cellou Dalein DIALLO et à l’U.F.D.G. Après l’échec de CELLOU au deuxième tour, ses militants, sympathisants et Responsables, s’en sont d’abord pris à SIDYA qui serait presque le principal responsable de l’échec. Je m’abstiens de rendre publiques ici les multiples remarques pas très agréables à l’égard de l’électorat U.F.R.

      —En 2015, SIDYA propose une candidature unique commune, et qu’il aimerait être ce candidat. A sa grande surprise, il comprend qu’il avait commis là, un crime de lèse-majesté. Quoi ? Osez proposer d’être le candidat commun, alors que c’est le privilège réservé à Cellou DALEIN DIALLO, et seulement à lui. Quel culot!! Une avalanche d’insultes, de vulgarités…s’abattirent sur lui, comme pour lui signifier qu’il était indigne de faire la moindre proposition. J’en ai été tellement sidéré que de moi-même, je me suis mis à prendre sa défense. Je n’avais jamais imaginé que Cellou Dalein DIALLO laisserait ses militants et sympathisants s’acharner sur SIDYA au point de l’ensevelir sous des tombereaux de vulgarités.

      —Monsieur Alpha CONDÉ a été et est toujours hostile à SIDYA. Mais Le R.P.G.originel, ses militants et sympathisants , contrairement à Alpha CONDÉ, ont toujours été bienveillants avec nous, même lorsque nous avons refusé de soutenir leur candidat en 2010. Le R.P.G. originel n’a jamais cessé d’être ouvert avec nous. Jamais de propos malveillants, vexatoires envers nous, ni envers SIDYA. certains coups déloyaux nous ont été portés. J’ai personnellement soupçonné le R.P.G d’en être l’auteur. C’est bien plus tard que j’ai réalisé mon ERREUR. Le R.P.G. originel n’avait jamais rien envisagé de nuisible pour nous. Je m’en étais d’ailleurs publiquement excusé. Autre fait : Mamadou SYLLA de FUTURELEC a expliqué à plusieurs reprises comment lui, CELLOU DALEIN DIALLO et Alpha CONDÉ ont signé en 2010 contre SIDYA, un pacte dans lequel ils s’engageaient à tout faire pour pour l’éliminer dès le premier tour. J’ai été estomaqué d’apprendre que Cellou ait pu être un des « comploteurs » contre SIDYA. Car je sais que SIDYA a toujours eu plus que de l’estime, mais une vraie fraternité pour CELLOU. Or il est exact que CELLOU, avec Alpha CONDÉ et Mamadou SYLLA ont fait des « coups » pas très recommandables contre SIDYA.

      Voilà brièvement présentées, certaines des raisons pour lesquelles, je souhaite que l’U.F.R., et SIDYA nouent des liens solides avec le R.P.G. originel. Je préfère celui qui est amical avec moi à celui qui m’insulte et m’assigne d’emblée à une case.

      Mamadou Billo SY SAVANÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *