breaking news

Une suggestion à Koro-Prési (31 Août 2018) (Par AOT Diallo)

septembre 2nd, 2018 | par Leguepard.net
Une suggestion à Koro-Prési (31 Août 2018) (Par AOT Diallo)
Article
0

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd’hui est le 2809e jour de l’ancien « Guinea is back » et du nouveau « changement radical » – déjà 07 ans 07 mois et 10 jours ! Aladji-Professeur-Président voici ma suggestion SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et Temporellement définie) du mois pour améliorer un peu votre Sanseman : grand mangué (chef), prenez exemple sur deux de vos modèles politiques en Afrique, les présidents ADO de Côte d’Ivoire et Jo Kabila de la RDC qui ont promis de ne plus écouter les sirènes révisionnistes négatives qui les entourent. Laissez cette affaire pourrie de 3e mandat car de moins en moins de gens ne vous soutiendra dans ce business. Même le fou furieux du Burundi, Pierre Nkurunziza l’a promis lui aussi ce mois-ci alors c’est vraiment la preuve que cette magouille n’a plus aucun avenir sur le continent. Le blogueur Alpha Mady (Guinee7.com du 08 Août) résume parfaitement la situation actuelle sur notre continent : « Les deux chefs d’état de ces deux pays viennent de lancer des messages forts sur le continent africain. Désormais le virus de la violation de la constitution est sous une menace forte d’extinction venant d’hommes décidés à rentrer dans l’histoire par la grande porte. « Nous devons laisser la place aux jeunes qui ont reçu une bonne formation, comme nous auprès de nos aînés » a dit Alhassane Ouattara à l’occasion de son traditionnel discours de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Après un suspense qui n’aura que trop duré et des sorties parfois qui laissaient croire qu’ADO aurait des intentions de briguer un troisième mandat qui aurait été inconstitutionnel le président Ouattara ne sera pas candidat en 2020. En RDC c’est au dernier jour du dépôt de candidature pour la présidentielle de décembre que le porte-parole de la majorité présidentielle Lambert Mendé a annoncé la grande nouvelle : le nom du candidat du pouvoir aux élections et ce n’est évidemment pas Kabila. « Il s’agit du camarade Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD, né en 1960 à Kabambare, dans la province du Maniema, secrétaire général adjoint, puis actuellement secrétaire permanent du PPRD… »  a-t-il fait savoir à la presse locale et internationale à l’issue de plusieurs jours de concertations. Deux actes majeurs, d’abord pour la réconciliation dans ces deux pays mais aussi pour l’exemplarité dans le respect des principes démocratiques. Si Blaise Compaoré a été contraint au départ en 2014 ces deux chefs d’états décident par eux-mêmes de ne pas faire couler le sang chez eux et de procéder à un changement générationnel dans la gestion de la chose publique. L’un dans l’autre si Alpha Condé tient à ce projet, deux voire trois obstacles se présentent face à lui : l’opposition, la société civile et la pression internationale. En réalité, le numéro 1 guinéen ne pourra pas avoir pour argument « Ouattara est candidat, pourquoi pas moi ? » / « Kabila l’a fait, pourquoi pas moi ? ». Sans oublier les bailleurs de fonds qui ont compris qu’ils n’ont plus de temps à perdre en soutenant les régimes inconstitutionnels dans un monde en perpétuelle évolution. Rendez-vous peut-être le 02 octobre, date anniversaire de l’indépendance de la Guinée, pour savoir ce qu’en pense Alpha Condé ». Boss, lisez bien ce message d’un de vos petits-enfants et pensez-y en faisant écrire votre discours pour cette occasion. Le 02 Octobre sera l’une de vos dernières opportunités de sortir sans trop de bobos de vos 10 ans de gestion amateuriste du pays. Rappelez-vous que le jour de cette indépendance vous aviez déjà plus de 20 ans – sincèrement vous ne pensez pas qu’il est temps d’aller vous reposer ? Boss, il faut chicoter et enfermer tous les grands escrocs qui vous y poussent allégrement à cela. Ils ne font que profiter de votre amour immodéré du pouvoir et de ses facilitées et jouent donc sur cela et sur l’état de vos capacités analytiques qui se réduisent de jour en jour. Tiken Jah Fakoly les décrit bien aussi : « Le meilleur métier aujourd’hui en Côte d’Ivoire et en Afrique c’est la politique. Quand tu soutiens le parti au pouvoir tu reviens le lendemain ou une semaine après avec un véhicule au quartier. En Afrique de l’Ouest ici cela peut être difficile de faire un troisième mandat. Nous allons tout faire pour empêcher de toutes les façons cette initiative. Parce qui si ça commence quelque part cela contaminera les autres. Nous ne sommes contre qui que ce soit, notre souhait est qu’il y ait l’alternance ». Finalement les menaces, quelles soient le lip-service actuel ou les vraies à venir, des Big Brothers seront intenables et soit vous céderez, soit vous décéderez-cadeau, Walahi ! Papy-prési, pardon il faut partir maintenant, sous sommes fatiguuués ! Ce mois-ci on a vu sur les médias nationaux des pauvres parents qui ont perdu leurs 2 enfants de 16 et 3 ans, écrasés par un véhicule de police qui roulait à tombeau ouvert et à sens contraire de la normale. Ensuite il a immédiatement pris la fuite et depuis il est caché et protégé par vos autorités civiles et militaires. Leur seule option possible a été de faire le tour des mosquées pour maudire les assassins de leurs enfants, n’ayant aucune chance de trouver justice devant vos autorités administratives, sécuritaires et judiciaires – juste des montants faramineux à débourser à chaque rencontre avec au final aucune chance de voir la moindre inculpation de ces criminels de sang. La majorité des Guinéens ont une nouvelle devise pour décrire votre Sanseman : « chaque jour nous faisons deux pas en avant vers le Gondwana de Président-Fondateur et trois pas en arrière du Wakanda de Black Panther ». Partez maintenant pardon, laissez-nous souffler un peu avant l’arrivée de notre prochain dictateur…
NB : lire la suite sur : https://aotdiallo.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *