breaking news

4 Comments

  1. I. Mb. SOW says:

    Une excellente initiative de la part de M. Makanéra. En effet, cela permet encore mieux d’y voir plus dans les tenants et aboutissants possibles de ce « putsch constitutionnel », que de savoir entre autres les modalités légales de désignation et d’investiture des 9 conseillers de notre CC.
    Aucun effort patriotique ne sera donc de trop pour expliquer au plus grand nombre de Guinéens, qu’à l’image de cette révoltante affaire visant à briser un homme qui se veut intègre face à toutes les sollicitations de corruption que l’on imaginer, le MAL dont souffre notre peuple se nourrit ESSENTIELLEMENT du NON-RESPECT, politiquement organisé, de nos règles et lois institutionnelles. Et en se levant massivement pour remédier à cette tare endémique, c’est tout simplement le « PAYS de TOUS les Guinéens », sans considérations d’appartenance ethnique, religieuse, régionale ou de classe sociale, qu’ILS mettront sur la bonne voie de son développement sociopolitique et économique, pour en faire un Etat de droit qui soit ENFIN basé sur des valeurs de justice, de solidarité nationale et de démocratie, profitables à TOUS et à TOUTES.

  2. AOT Diallo says:

    Merci mon frère Makanera, toujours aussi précis et clair. Mais suite a cette écoute je pense que tu as oublié deux points importants sur le sujet:

    1) S’il est prouvé qu’un tiers des conseillers de la C.C. sont des tricheurs comme tu le dis il faut trouver tous les responsables, les poursuivre et les destituer : Kelefa Sall n’est-il pas l’un des responsables de cette situation ? Pourquoi depuis tant d’années il a cautionné cette fraude qui lui retombe dessus aujourd’hui sans rien dire ?

    2) Je suis persuadé que rancunier et haineux comme il l’est le PPAC est heureux de ce qui arrive a Kelefa Sall. Mais franchement a-t-il besoin de s’en débarrasser aussi bruyamment s’il recherche un 3e mandat ? En d’autres termes, Kelefa Salll peut-il empêcher par sa seule voix contre huit autres de mettre en place le processus de révision constitutionnelle si l’assemblée RPGiste le souhaite vraiment ?

    Il ne faut pas tresser systématiquement des lauriers a un haut cadre guinéen juste parce qu’il fait l’objet d’un tir croisé de ses ennemis internes car pratiquement tous ont participé a ce petit jeu national un jour ou un autre…

    • Traoré says:

      M. AOT.
      Qu’est ce qui vous fait dire que M. Kelefa Sall a cautionné quelque chose d’INCONSTUTIONNEL ?

      Saviez-vous pourquoi a t-il refusé de présider la cérémonie qui a été acceptée par M. Condé Alpha ?

      Bien à vous.

      • AOT Diallo says:

        Good point – il serait bien effectivement de pouvoir confirmer si c’est bien pour cela qu’il n’a pas participé ou si c’est par non-invitation du PPAC.

        Mais encore une fois : pourquoi ne pas alors dénoncer publiquement et ensuite démissionner avec fracas ?
        – C’est difficile a court terme – jusqu’en décembre 2020. Mais ce n’est que 2 ans de galère assurée mais après « sky can be the limit »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *