breaking news

GUINEE/ Chers compatriotes, le régime actuel à tomber le masque en affichant le visage hideux de la dictature (Par Sidikiba Kéïta) .

septembre 29th, 2018 | par Leguepard.net
GUINEE/ Chers compatriotes, le régime actuel à tomber le masque en affichant le visage hideux de la dictature (Par Sidikiba Kéïta) .
Article
0
Chers compatriotes
Aujourd’hui et en mémoire du 28 Septembre 1958, nous commémorons le 60éme anniversaire de l’événement historique qui a ouvert la voie de l’indépendance à l’Afrique subsaharienne.
Seule l’Unité et la Concorde auront permis aux colonisés que nous étions de relever, face à la puissance coloniale, le défi de l’indépendance.
Nous sortions de 60 années de domination coloniale sur un territoire aux frontières arbitraires qui avait fini par devenir le creuset d’une République constituée de communautés qui avaient désormais en partage la volonté de bâtir une nation et un destin.
En 2018, force est de constater que nous sommes un pays fracturé par notre Histoire contemporaine dont nos écarts de lecture sont tels que le passé est devenu un boulet que nous trainons face aux défis d’aujourd’hui et aux enjeux du futur.
Ces divisions et la mésentente qu’elles engendrent sont le lit de la dictature qu’ est entrain de construitre Alpha CONDÉ dans une Guinée qu’il est entrain d’enfoncer chaque jour un peu plus dans la misère et la désolation.
Nous n’avons eu de cesse d’alerter nos compatriotes sur les velléités de putsch civil.
Au vu des mobilisations actuelles sur le terrain et des actes posés contre l’ordre constitutionnel la preuve est faite que ces appels ont été entendus, et qu’ils étaient justifiés.
Je me tourne aujourd’hui vers l’armée et l’ensemble des forces de l’ordre pour leur demander de rester constamment et résolument du côté du Peuple.
D’éviter à tout prix de devenir les instruments de l’oppression de leurs compatriotes si tant est qu’ils se sente et se disent guinéens.
Ni notre Armée, ni nos forces de l’ordre ne doivent se comporter comme des étrangers en pays conquis. Et à y regarder de près, c’est ce qui est entrain d’advenir.
Les brimades et les bastonnades de manifestants pacifiques ouvrent désormais nos droits à la résistance légitime et posent à nos forces militaires et para militaires la question de la baïonnette intelligente.
Il est entrain de se dessiner deux camps entre les hors-la-loi disposant et abusant des pouvoirs régaliens face aux légitimistes aux mains nues qui défendent la République actuelle.
La mobilisation populaire à permis de dessiner cette ligne en contraignant le régime actuel à tomber le masque en affichant le visage hideux de la dictature. 
Que Dieu Sauve la Guinée.

Par Sidikiba Kéïta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *