breaking news

GUINEE / Une suggestion à Koro-Prési (30 Septembre 2018) Par AOT DIALLO

octobre 2nd, 2018 | par Leguepard.net
GUINEE / Une suggestion à Koro-Prési (30 Septembre 2018)  Par  AOT DIALLO
Article
2

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd’hui est le 2839e jour de l’ancien « Guinea is back » et du nouveau « changement radical » – déjà 07 ans 09 mois et 10 jours ! Aladji-Professeur-Président voici ma suggestion SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et Temporellement définie) du mois pour améliorer un peu votre Sanseman : Prési,  depuis 2010 vous avez réussi à réveiller tous les vieux démons des mépris intercommunautaires de votre mentor Satan Touré. Nous ne vous oublierons jamais pour cela. Certains de ses thèmes ethnocentriques qui étaient de nature à compromettre la quiétude parmi nos communautés sont de retour, d’abord dans votre bouche et depuis dans celles de nombreux politiciens et imams tordus. Vous savez la manière habituelle de raisonner chez nous : «  le chef a fait pour lui, alors pourquoi pas moi aussi ? ». Faites un peu pour diminuer votre crédit historique dans ce domaine, Yandi ! Un compatriote anonyme sur le site Kababashir.com décrit parfaitement votre comportement nuisible : « Il est le géniteur tout désigné des clivages ethniques en Guinée. Il a distillé les semences depuis son arrivée au pouvoir en 2010. Depuis, rien ne s’arrête. Aujourd’hui c’est Kindia qui polarise toutes les attentions. Les acteurs ? L’imam de Tafory et le Sékhouna Soumah. Il est temps, grand temps pour l’élite basse-côtière d’intervenir avant qu’il ne soit tard. Le patriarche de Tanénè dit que Kindia est la capitale de la Basse Côte, c’est pourquoi on ne peut pas accepter qu’un peul y soit maire. Il n’a rien compris ni de la géographie ni de la démocratie : Kindia étant une ville frontalière de la Basse-Côte et du Fouta, il y a des villages entiers peuls et des villages entiers soussous qui appartiennent à cette région administrative de Basse Côte. Il y a des peuls originaires de cette région comme des soussous originaires de cette région. Le Kountigui lui-même a dit qu’en convoquant toutes les localités de la Basse Côte, Télémilé également y était. Or Télémilé est une ville du Fouta. Elle a juste été rattachée administrativement à la Basse Guinée, comme Dabola et Dinguiraye sont aujourd’hui rattachées à la Haute Guinée administrativement alors qu’elles sont essentiellement peules. Mais Alpha Condé a tout bonnement violé son serment : respecter, faire respecter et appliquer la constitution et les lois de la république. C’est pourquoi chacun parle au nom de la justice, au nom du président, au nom de ci et de çà. C’est bien cela une république en lambeaux ! ». Vous n’avez pas le droit de laisser dire impunément de telles inepties par quelques vieux grognards connus même dans leurs quartiers pour leur opportunisme et leur manque de moralité sans les appeler à la raison et au silence immédiatement et énergiquement. Les laisser mobiliser quelques centaines de jeunes surexcités grâce à des enveloppes financières aura des résultats finaux calamiteux dans nos villes urbaines et rurales ? La seule preuve que nous pourrions comprendre (sans l’accepter pour autant) serait que la grande majorité des Kindiakas rejette le nouveau maire, que la population sorte par dizaines de milliers pour refuser son investiture. Et ça ne sera surement pas le cas car ce sont eux qui l’ont élu à la majorité des voix de la ville et qu’il la dirigeait déjà avec ce machin de délégation spéciale depuis plusieures années sans aucune réaction épidermique d’origine communautaire. Vous comprenez maintenant l’escalade potentiellement catastrophique que vous laissez se développer doucement avant votre départ en 2020 ? Alors il faut absolument y mettre fin avant cela. Ce sera une réalisation 1000 fois plus importante pour le pays et pour vous-même que votre promesse de barrage Souapiti qui sera forcement bâclé comme précédemment pour le barrage Kaléta si vous forcez démesurément la cadence pour des objectifs uniquement pré-électoraux avant cette date-là. Boss, un de mes compatriotes a bien défini votre Sanseman ce mois-ci : «  Dans tous les pays au monde, il y a une mafia mais en Guinée c’est la mafia qui a un pays  ». Ayez pitié un peu de nous maintenant, pardon !

 

 

 

 

 

AOT  DIALLO

 

NB : lire la suite sur : https://aotdiallo.wordpress.com/

2 Comments

  1. Touré says:

    La réalité du pays et de sont dirigeant tous deux bien définis dans un contexte particulièrement prouvé.

  2. Barry Ousmane says:

    Que dieu sauve ce pays maintenant qui n’ a pratiquement jamais connu le bonheur malgré toutes les ressources économiques que nous possédons. Que le bon exemple vienne d’en haut le reste suivra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *